25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 13:09

 

 

Les chroniques de Jean Ortiz. On s'en doutait...La droite et l'oligarchie honduriennes mettraient tout en oeuvre pour empêcher l'élection de Xiomara Castro, du parti "Libre" (en tête dans les sondages), épouse du président renversé en 2009 par un coup d'Etat militaire soutenu par la droite, les milieux d'affaires, et béni par la CIA et le Pentagone.

Les premiers résultats des élections présidentielles de ce dimanche 24 nov au Honduras (un seul tour) confirment que le coup d'Etat de 2009 tente de rebondir. Mme Xiomara Castro- épouse Zelaya, s'est proclamée vainqueur sur la base des sondages et des premiers résultats "sortie des urnes".
 Le régime (illégitime) du président Lobo, issu du "golpe", annonce environ 34% des suffrages pour J.O. Hernandez, homme d'affaires richissime, partisan du coup d'Etat, de droite comme cela va de soi, président du Congrès, autoritaire et impliqué dans la répression contre le mouvement populaire.

  Xiomara Castro (qui a mené campagne pour "un socialisme démocratique" et une constituante) obtiendrait environ 29%. L'autre candidat de droite recueillerait autour de 20% des suffrages .
Deux partis de droite se partageaient en alternance le pouvoir depuis plus d 'un siècle: le parti national et le parti libéral. L'élection du président progressiste Manuel  Zelaya, démis par la force en 2009, avait cassé le bipartisme (parti unique à deux têtes) et changé radicalement de cap (adhésion à l'Alba, mesures sociales...)
Le Tribunal Suprême électoral semble pour l'instant couvrir la fraude. La plupart des "observateurs" (et "trices") de l'Union Européenne paraissent n'avoir rien vu, pas plus que la majorité des médias libres...
Le peuple hondurien ne l'entend pas lui de cette oreille. Les manœuvres des possédants, de la droite et de l'extrême droite, supervisées par Washington, risquent de plonger le pays dans une nouvelle crise. A l'heure où ces lignes sont écrites, le danger de chaos et de violence grandit...

Le taux de  pauvreté au Honduras atteint 70%. Pour les nantis et tous les défenseurs du "monde libre", les pauvres doivent rester à leur place. Bouchez vos oreilles! En avant pour une nouvelle campagne d' intox, de mensonges, sur les élections au Honduras!

Jean Ortiz

Source :
Elections présidentielles au Honduras: le coup d'Etat continue | Humanite

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives