18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 17:56

 

Dites-moi que je rêve ? Que je mauvais rêve ? ce n'est pas la rumeur des blogs, mais bien le vif/l'express,journal ayant pignon sur rue ou plutôt notre (enfin) premier ministre en personne qui avoue avoir un plan B, la division de la Belgique ?

Ne me dites pas que je ne pourrai plus rigoler en voyant ce clown de Sarkozy, passer mon chemin Hollande ne vaut vraiment pas la peine qu'on s'intéresse à lui, me désoler pour Mélanchon, sans doute a-t-il des choses intéressantes à dire, mais qui seraient certainement plus digestes avec une écriture plus légère.

J'en passe et à peine meilleurs et des bien pires... Moi la Marine...

Je viens de  l'apprendre...

Ayant passé 12 ans de ma vie en France,  mon rhizome s'ancre aussi dans ce pays,  ayant quelques ancêtres issus de l'immigration française en Belgique et un père qui par désir de retour aux racines vit au sud de Paris, ce pays ne m'est pas tout à fait inconnu Mais la Sarkozie, j'y ai à peine mis les pieds, peur de g^cher tous ces bons souvenirs d'un pays de libre pensée à la verve florissante, aux paysages, pays et payses multiples et contrastés...

Etre belge n'étant pas une nationalité mais un état d'âme et un humour sans pareil, je ne me sens pas menacée dans une quelconque identité... j'entrevois surtout une fois de plus la possibilité d'être décidée sans être consultée...

J'entrevois aussi quelque chose de bien plus grave, l'éclatement de la Belgique comme prémisse, à l'éclatement des nations d'Europe vers une Europe des régions sous la dictature d'un gouvernement d'Union Européenne entièrement coupé des Peuples.

 

Ce n'est pas une analyse, juste une première réaction à l'annonce de cette possibilité à laquelle je voulais faire un peu de publicité...

 

Lien vers l'article du Vif Le plan B d’Elio Di Rupo : la scission de la Belgique  LeVif.be

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans brève
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 20:41

 

 

 

Par Nolwenn Weiler (2 septembre 2011)

Alors que leurs champs ont été contaminés par les semences OGM de Monsanto, nombre de paysans bio des État-Unis ont été traînés en justice par la multinationale, pour « dérogation à leurs conditions de patente ». Autrement dit : pour avoir utilisé sans les payer les semences invasives de la firme ! Lassés de devoir s’expliquer devant la justice, en plus de devoir se battre pour conserver la qualité de leurs cultures, des membres d’une soixantaine d’associations agricoles – représentants des fermes familiales, semenciers, associations agricoles bio mais aussi agriculteurs conventionnels non OGM – ont décidé de contre attaquer : 83 familles de fermiers, soutenus par 270.000 citoyens, ont lancé une procédure contre Monsanto au printemps. Ils demandent à l’entreprise de maintenir ses graines de colza Genuity® et Roundup Ready® en dehors de leurs fermes. Alors que la multinationale fait tout pour que la plainte soit jugée irrecevable, une nouvelle audience a eu lieu à New-York en août.

C’est la Public Patent Foundation (Pubat), fondation pour les licences libres, qui a déposé plainte au nom de ces 270.000 plaignants. Son président, Dan Ravicher, a rappelé qu’ils se devaient de réagir, au vu du « volume des plaintes déposées par Monsanto et les poursuites engagées contre des fermiers par centaines pour violation de brevet. »

 


Repost 0
Published by Anne Wolff - dans brève
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 04:00

dimanche 3 mai 2009

L’association américaine qui représente des grands noms de l’agrochimie a récemment écrit à Michelle Obama pour protester contre son jardin bio. Leur crainte : que l’exemple de la First lady ne donne aux consommateurs une mauvaise image de l’agriculture "conventionnelle".


  "Cultivez et manger bio pour faire peur à Monsanto !", s’amuse un des blogueurs de Greenpeaceau Canada. La MACA, l’association américaine qui représente des grands noms de l’agrochimie, dont le géant des pesticides et des semences OGM Monsanto, a récemment écrit à Michelle Obama. Objet du courrier : le jardin bio que la première dame des États-Unis a créé dans l’enceinte de la Maison Blanche.

 


Ce jardin où fruits et légumes sont cultivés sans pesticides pourrait donner aux consommateurs, par comparaison, une mauvaise image de l’agriculture conventionnelle dont les produits sont "sains, savoureux et plus économiques", assure la MACA. Les géants de l’agrochimie estiment aussi que Michelle Obama devrait soutenir leurs méthodes de production agricole.

 


"Si les Américains devaient encore cultiver eux-mêmes des produits de première nécessité pour subvenir aux besoins de leur famille, les États-Unis seraient-ils les leaders dans les domaines scientifiques, de la communication, de l’éducation, de la médecine, des transports et de l’art ?", s’interroge encore cette association d’agrochimistes.

 


Michelle Obama a décidé de créer un jardin biologique pour faire la promotion d’une nourriture saine. Sa production doit permettre de fournir en fruits et légumes les occupants, les salariés et les invités de la Maison Blanche.

 


europe1.fr

 

Altermonde sans frontière est un blog qui publie des articles intéressants dans des domaines variés et qui vaut le détour.

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans brève
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 11:44


Vous qui passez par ici, et vous êtes nombreux, et vous repassez, si ce blog vous apporte quelque chose, s’il vous plait, laissez-moi des commentaires !!!.

Charlotte (mamie sceptix) se demandait si cela valait bien la peine de mettre toute cette énergie pour finalement se faire passer auprès de ses proches pour une allumée délirante. Ou se retrouver condamnée à se taire, et faire comme si (de rien n’était) soutenant des conversations frivoles pour faire acte de civilité, alors qu’au fond de soi, nous nous morfondons, frustrées, désireuses d’agir concrètement pour arrêter le massacre, l’intolérable.

La question que posait Charlotte : « Est-ce que ce que nous faisons là est utile à qui que ce soit ? Y-a-t »il au moins une personne que mon blog a aidé dans une prise de conscience ? »

Je pose la même question.

Ce sont vos réponses, vos commentaires, vos apports qui justifient que nous continuions malgré les moments de découragements ; ceux où nous avons envie de tout envoyer bouler, oublier, nous refermer sur nos petits univers loin des atteintes du monde.

Ce sont eux aussi qui créent une dynamique, oriente nos réflexions. C’est clair pour moi, il y a un travail de réappropriation de la  connaissance à faire d’urgence en profondeur. Des partages et des élaborations, pas de la petite bière, du vrai boulot.

Mais ce boulot demande que chacun reprenne confiance en ses capacités, en son intelligence, en son aptitude à amener des arguments constructifs au débat. Je n’ai pas vu un commentaire sur mon blog qui n’amène quelque chose d’intéressant qui stimule ma réflexion et me fait avancer.

Je le répète, ce que j’ai appris de l’état du monde, me laisse vaguement incrédule. Ce n’est pas possible qu’il existe des êtres si cyniques, dépravés, inconscients, déshumanisés que pour se sentir autorisés à bousiller la planète et assassiner les populations en toute bonne logique mathématique économiste.


Mais là, c’est l’émotionnel qui parle, le rationnel me dit que j’ai cherché, analysé, recoupé, observé et que touts les enchaînements logiques de la raison et les redondances d’informations  de sources indépendantes confirment et convergent, il est très hautement probable - tellement que ne pas qualifier cela de certitude est une sorte de coquetterie scientifique - que la réalité soit cette abomination : une minorité d’humanoïdes voudraient dominer le peuple des humains et le gérer comme un fermier son bétail.

Juste un sourire en pensant à Chavez qui se moque de Bush, el vaquero.  Assurément l’image qu’il évoque du vaquero titubant sur ses santiags, ce n’est pas le cow-boy triomphant des westerns de chocs. Rien qu’un petit gardien de vaches un peu bourré qui se sent perdu quand il n’a pas son cheval entre les jambes. Il me fait rigoler Chavez, avec sa finesse, sa subtilité, son intelligence pointue, son humour derrière ses airs mal dégrossis dont il joue à merveille.

Si Obama est assurément une vedette hollywoodienne, sûr que Chavez aurait pu faire un tabac dans un autre genre. En tout cas, je ne peux qu’avoir de la sympathie pour quelqu’un qui me fait rire d’aussi bon cœur. Et ce qu’il a accompli quand il a renvoyé de son territoire l’ambassadeur des USA, c’est quelque chose qui réveille en moi le même genre d’émotion que Lumumba libérant la parole des Congolais de l’emprise impérialiste. Si l’œuvre de Léopold II dans ce pays était une œuvre de civilisation (occidentale), alors pas besoin d’aller chercher plus loin les preuves : la civilisation (occidentale) est une sacrée merde. (POINT).


 

Couper les mains des « mauvais travailleurs »,  amigos !

-----------------------------------------

 

Donc je me permets d’insister, si vous avez envie que je continue, dites-le moi. Et aller rassurer Charlotte, je sais bien moi ce qu’il m’apporte son blog, non seulement le choix judicieux des informations, mais aussi la chaleur humaine, l’humour et l’exemple de quelqu’un qui s’obstine à crier dans le désert parce que peut-être un jour ce cri fera écho.







Des phénomènes de résonnances ! Comment voulez-vous créer de phénomènes de résonance si vous passez et partez, sans rien dire ?

Anne

 

PS : et si vous aimez bien Mathilde, ditesle moi. Je dois choisir là : soit j'accepte la perte du manuscrit et j'oublie, soit je me bats pour le récupérer.

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans brève
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives