22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 19:15

   Mujeres Chavistas por la Paz ocupa desde la mañana la Plaza Morelos para marchar hacia el norte en respaldo del gobierno del presidente Nicolás Maduro.

 

 

 

Beaucoup de gens manifestent ces jours-ci leur soutien à la constitutionnalité du Venezuela, le rejet des agitateurs et des agités, et leur soutien au gouvernement qui les représentent alors que par l’intermédiaire de cette ordure _ désolée mais il faut le dire, - de Kerry, des gens comme lui sont une insulte à la face de l’humanité incarnée ici par ces femmes qui sont un groupe parmi des centaines d’autres qui se sont mobilisés cette semaine au Venezuela.

Regardez les, leur visages ne parlent pas d’une dictature qu’ils faut détruire pour le bien du peuple, mais de femmes que nous devons tous protéger aujourd’hui en empêchant les griffes de l’Empire de déchiqueter le peuple debout et libre du Venezuela.

Regardez-les, ce sont des humaines, comme vous, comme moi qui sont menacées et leurs enfants et la vie par des êtres déshumanisés sans cœur sans âmes à qui la convoitise tient lieu d’amour, et qui n’aime les peuples que courbés sous le joug de la machine à profit, leur profit, soumis, productifs, infra humanisés, mécannisés. Ils préfèrent aux humains les machines qui ne se révoltent pas, qu'ils dominent.

C’est cela le miracle de Chávez avoir catalysé l’accès à la dignité, à la joie, d’un continent à genou sous le joug jamais soulevé des colonisateurs. Et c’est cela qui est insupportable à ceux pour qui notre bonheur se traduit par une perte de pouvoir, une perte de possession, une perte de bénéfice.  Ce sont des voleurs, et des accapareurs, des destructeurs de la beauté du monde, de toutes ses richesses les plus magnifiques. Repensons la richesse avant qu’il soit trop tard. Le Venezuela est le domino majeur de la liberté du Monde, il est la clé de toutes les richesses d’amour et de liberté, de l’avenir du monde.

 

 

 

 

 

 

Fuente y Fotos/AVN

Mujeres por la Paz y la Vida marchan este sábado contra la violencia (+Fotos) | Correo del Orino

 

C'est contre la liberté de ces femmes que les sifrinos se rebellent. Il leur est insuportable qu'elles soient leurs égales. Ils les préfèrent mortes que debout.

Ils sont méprisables, et ceux qui les manipulent sont haïssables et dangereux.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives