17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 13:46

 

 

Pétitions d’indépendance dans des Etats Fédérés des USA

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

À peine une semaine après son élection, Barack Obama reçoit déjà des plaintes. Ils sont actuellement 100 000 à avoir signé une pétition afin de réclamer leur indépendance des États-Unis.

Les Usaméricains mécontents de l’issue de l’élection présidentielle du 6 novembre inondent désormais la Maison Blanche de requêtes pour demander l’indépendance de leur État des États-Unis.

Déjà 100 000 indépendantistes signataires

Une pétition, signée par plus de 100 000 personnes, a été publiée sur la rubrique « Nous le Peuple » du site de la Maison Blanche, révèle la BBC.

Ces pétitions sont issues d’une vingtaine d’États, si la plupart sont traditionnellement républicains, de nombreuses pétitions proviennent également du Nord-Est, généralement acquis aux démocrates.

Dans l’ensemble, les pétitions ont été déposées pour l’Alabama, l’Arkansas, le Colorado, la Floride, la Géorgie, l’Indiana, le Kentucky, la Louisiane, le Michigan, le Mississippi, le Missouri, le Montana, le New Jersey, New York, la Caroline du Nord, le Dakota du Nord, l’Oregon, la Caroline du Sud, le Tennessee et le Texas.

Selon la Déclaration d’indépendance de 1776…

Le Washington Post indique que la majorité des pétitions commencent ainsi :

« Comme les Pères fondateurs l’ont inscrit, lisiblement, dans la Déclaration d’Indépendance de 1776 :

« Lorsque dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l’ont attaché à un autre et de prendre, parmi les puissances de la Terre, la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l’opinion de l’humanité oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation.[…] Les gouvernements sont établis parmi les hommes pour garantir ces droits, et leur juste pouvoir émane du consentement des gouvernés. Toutes les fois qu’une forme de gouvernement devient destructive de ce but, le peuple a le droit de la changer ou de l’abolir et d’établir un nouveau gouvernement […] »

Le Texas, chef de file des indépendantistes

Le Texas est plus précis dans sa requête et invoque des « violations flagrantes » des droits américains à travers le National Defense Authorization Act (série de lois votées par le gouvernement fédéral américain) ou encore la Transportation Security Administration.

« Puisque l’État du Texas dispose d’un budget équilibré et est parvenu à devenir la 15ème économie mondiale, il est possible, pour le Texas, de se retirer de l’union et ainsi, de protéger le train de vie de ses citoyens, de sécuriser leurs droits et leurs libertés, conformément aux idées originales et aux croyances de nos Pères fondateurs qui ne sont plus respectés par le gouvernement fédéral », pouvait-on lire sur la pétition de l’État du Texas.

Cette seule pétition devait réunir 25 000 signatures, elle en a recueilli plus de 66 000. La Maison Blanche a d’ores et déjà promis une réponse, selon une information de la BBC. Au Texas, Mitt Romney a remporté 38 grands électeurs. Il a également réuni 57% des voix contre 41% pour Barack Obama.

Kaitlin Funaro

Global Post / Adaptation Sybille de Larocque - JOL Press, le 14/11/2012

Source :
Pétitions d'indépendance dans des Etats Fédérés de USA - El Correo

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives