1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 14:30

 

Une attaque de grande ampleur qui durerait depuis plus de deux ans voir à ce sujet : EXCLUSIF : Areva victime d'une attaque informatique de grande ampleur - LExpansion.com

 

Pas de soucis! nous sommes les meilleurs, il ne peut rien arriver chez nous! La sécurité on connait…….Bla-bla-bla…

 

Le groupe nucléaire AREVA vient d’être victime d’intrusions dans son réseau informatique. Il a fait appel à des experts de l’Etat pour renforcer sa sécurité.

 

La sécurité d’AREVA renforcée

L’intrusion de hackers dans les réseaux du groupe est sérieuse, des spécialistes de l’Etat ont dû intervenir pour renforcer la sécurité. L’information, révélée dans un premier temps par l’Expansion et a été confirmée depuis lors par une porte-parole d’Areva : le géant français du nucléaire a été victime de hackers qui l’a contraint à renforcer la sécurité de ses réseaux avec le concours de spécialistes informatiques de l’Etat.
L’ Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) a dut intervenir afin de renforcer les systèmes de sécurité du groupe.
Depuis une dizaine de jours, les salariés du groupe Areva ont été mis au courant via un mail traduit en trois langues qu’une »maintenance exceptionnelle » allait avoir lieu à la fin de la semaine. 
AREVA victime des hackers !

L’étendue des dégâts n’est pas encore déterminée, mais l’inquiétude règne au siège parisien d’Areva
Les hackers auraient, réussi à pénétrer le réseau informatique du groupe et à prendre le contrôle d’ordinateurs. On évoque des préjudices « sur le plan stratégique », ce qui pourrait signifier le vol de secrets industriels. On ignore si les activités militaires d’Areva ont été touchées.
Sur la gravité de l’attaque, les versions divergent. D’après les sources internes d’Areva, il y a eu un « accès frauduleux » au « réseau commun d’infrastructure, un réseau qui permet l’échange d’informations non critiques entre les différentes entités du groupe »

Les propos relatés dans l’Expansion sont plus alarmistes. L’intrusion durerait depuis deux ans, les hackers auraient réussi à prendre le contrôle d’ordinateurs du groupe. Ces attaques ne toucheraient pas uniquement les sites français d’Areva.

Un article de citizenkane.fr

Source : citizenkane.fr

Des hackers se sont introduits chez AREVA.. | Les moutons enragés

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 14:15

_0164.jpg

 

 

 

J’ai publié dernièrement deux textes qui illustrent les conceptions sécuritaires actuelles en matière alimentaire. Contrôle insuffisant du taux d'irradiation des aliments versus amendes pour autoproduction "incontrôlée". Il y en a d’autres sur le blog d'autres textes relatif au codex alimentaire, à la guerre contre l’ortie et autres restrictions en matière de culture de son propre petit jardin et d’utilisation de plantes ou de méthodes dont l’utilisation empirique séculaire ont démontré les effets positifs. Question du codex alimentaire à vocation de code universel, additifs… comment sont-ils testés, Ogm résultats réels… valeur nutritive en fonction du mode de culture… beaucoup de ces thèmes sont largement traités sur différents blogues dont celui-ci… nombre d’entre vous doivent avoir,comme je l’ai leur propre expérience (je n’en ai quasiment aucune en matière d’usage personnel de médicament, je le reconnais par contre pour ce qui est des plantes qui préviennent et soignent les maladies, je me débrouille pas trop mal). Ce sont des thèmes essentiels pour nos santés…. Je vous invite à faire vos propres recherches….

La question du jour concerne la sécurité en matière d’alimentation. De quoi voulez-vous être protégés… des aliments irradiés ou contre vous-même qui avez l’audace de cultiver votre petit jardin et d’y introduire du purin d’ortie ?

 

311-1215894134SYmZ.jpg


Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 18:33

 

Même si celane date pas d'hier, cela reflète une intolérance radicale aux modes de vies subversifs car preuves qu'il est possible de vivre simplement et d'être heureux... la plus grande des subversion possible

La Ferme du Moulin de Larchat condamnée…


 

http://img379.imageshack.us/img379/8673/dsc05289kw7.jpg

"Loin de m'attendre à un monde idyllique empli de jolies fleurs et de bonne humeur en me lançant à la recherche d'un mode de vie alternatif, je ne pensais pas être accablée avant même de l'avoir frôlé, ce monde.

Hier, la Ferme répondait devant le tribunal des chefs d'accusation suivants :

  • La technique d'élevage des chèvres et brebis estimée dangereuse à cause des terrains abrupts, de la proximité de la rivière, etc.
  • L'existence d'une fromagerie (même si celle-ci a été réalisée dans le but de produire notre propre fromage destiné à notre propre consommation).
  • Le non-bouclage des bêtes (pas d'identification sur bague à l'oreille).
  • Une étable regroupant deux vaches dont la surface a été jugée comme étant inférieure à celle indiquée pour un élevage en agriculture biologique, cette surface étant de 6 m² par bovin, à titre indicatif notre étable fait 15 m² et nous ne nous réclamons d'aucun label bio…
  • Une Surface Agricole Utile calculée telle qu'elle est définie pour les techniques agricoles modernes intensives et extensives. C'est-à-dire que cette surface a été calculée par photos satellites et par vues aériennes n'entrent pas dans ce calcul les forêts et n'est pas tenu compte du degré d'inclinaison des terres.

La Ferme du Moulin de Larchat a été inculpée sur tous les chefs d'accusation sans aucune explication et ceux malgré les preuves à l'appui comme la surface de l'étable des vaches par exemple, ou encore un certificat de vétérinaire qui après examen de chaque bête plus une prise de sang pour chacune nous a délivré un certificat de bonne santé des animaux.
AUCUNE FIEVRE, AUCUNE MALADIE n'a fait son apparition dans la ferme depuis ces 30 ans d'existence. Aucune bête n'est morte des suites de notre technique d'élevage. En 30 ans d'existence, les seules morts survenues sont celles dite naturelles dues à la vieillesse, l'existence d'une faune très proche puisque nous vivons au pied de la forêt, renards et chiens errants s'attaquent quelques fois aux poules, aux lapins.
L'Homme, grand chasseur depuis la nuit des temps prenant parfois le petit agneau pour un chevreuil … Certes.
Mais bien plus que de vous entendre vous lamenter sur notre sort, je voudrais pousser la réflexion plus loin.
Aujourd'hui, dans Notre système actuel, si vous réalisez chez vous dans votre cuisine des confitures, des conserves vous ne pouvez les donner qu'à vos enfants et/ou vos parents. En d'autres termes, seuls les grands-parents, parents et enfants peuvent consommer les produits issus d'une fabrication maison provenant de produits maison. Si vous faites un repas chez vous, en cuisinant dans votre cuisine, que vous invitiez des amis, vous êtes condamnables par la loi française ! Idem si vous invitez votre cousin…
Ce que je cherche aujourd'hui à travers ce mail, ce n'est pas du réconfort auprès de vous, c'est tenter de vous ouvrir les yeux. Un jour, le simple fait de faire son potager derrière sa maison sera répréhensible par la loi.
Aujourd'hui déjà à Bruxelles, Ils tentent de nous trouver sous forme de taxe ou d'impôt une façon de nous faire, de VOUS faire payer tout ce que vous ne réinvestissez pas dans le système en cultivant vous-même vos légumes, en élevant vous-même vos volailles.

Alors quoi ?

Parlez-en autour de vous.
Réfléchissez …
Ce n'est pas seulement le problème de gens comme moi qui décide de vivre différemment, c'est aussi Votre problème.
Merci pour votre soutien ces derniers jours.
Merci de diffuser cette réflexion."

Nathalie MONDOT

 

LE MOULIN DE LARCHAT

Site Internet : 

http://endehors.net/news/la-ferme-libertaire-du-moulin-de-larchat

Qui sommes-nous ? 

La Ferme du Moulin de Larchat se situe dans une petite vallée correzienne abandonnée depuis la Première Guerre Mondiale et très jolie. C'est une ferme collective, anticapitaliste, antiautoritaire et libertaire engagée dans une démarche de recherches d'alternatives visant l'autonomie. La région offre une multitude de ressources comme une rivière, des pâturages, des bâtiments à restaurer, des vergers, une châtaigneraie, etc.

Spécificité :

La Ferme collective du Moulin de Larchat est depuis trente ans un lieu de vie et d'expérimentation de solutions autonomes, radicales, alternatives et libertaires.
Pour nous, la vie campagnarde n'est pas un but en soi. Notre désir n'est pas de nous isoler dans un "oasis" mais au contraire de développer et participer à une résistance antiautoritaire et anticapitaliste.
Dans ce sens, nous recherchons des contacts en vue de construire des réseaux d'échanges avec d'autres groupes, lieux ou personnes, toute en développant notre propre autonomie, afin d'échapper (en partie) au système marchand que nous refusons.

 

Notre travail :

  • Etre des "passeurs" pour ceux qui souhaitent quitter le système capitaliste en montrant que des alternatives sont possibles.
  • Entretenir et restaurer l'espace agricole restant, pâturages, vergers, châtaigneraies, etc.
  • Developper un mode de vie durable et une autonomie pour échapper (en partie) au système marchand.
  • Construire des réseaux alternatifs.

 

La vie quotidienne d'une ferme bio et alternative :

 

  • Soins aux animaux
  • conduite du troupeau
  • travaux saisonniers aux champs et au potager
  • récoltes et transformation (châtaignes, pommes, cidre, confiture)
  • soins aux vergers
  • entretien du matériel, des batiments, et du lieu en général.

Les possibilités d'hébergement et de restauration : 

Il est recommandé d'appeler ou d'écrire par courrier postal avant toute arrivée.

Conditions Passagers : oui

Conditions d'accueil : Selon la saison, le nombre de Passagers et le nombre de permanents présents sur place, l'hébergement se fait soit en chambres pour une à deux personnes ou en maison (jusqu'à 4 personnes) ou possibilité de planter la tente.

Il est à rappeler que la ferme accueille dans la plus simple rusticité. Il n'y a pas d'eau chaude au robinet. 
Et la rivière est très agréable pour se baigner... l'été !

 

Conditions séjournants longue durée (plusieurs mois) :

- Après concertation avec les permanents, voir les possibilités sur place.

Conditions résidents long terme (plusieurs années) :
(pour personnes souhaitant s'investir effectivement et/ou financièrement dans le projet)
- Après concertation avec les permanents, voir les possibilités sur place.

Séjours-chantiers à la ferme
Ces séjours sont ouverts à tous les volontaires de plus de 18 ans.
L'hébergement et la nourriture sont fournis pas l'association.
La vie quotidienne est gérée collectivement ainsi que l'organisation du chantier.


La restauration du site :

 

  • bâtiments
  • minoterie
  • châtaigneraie, vignes, vergers
  • réseau d'irrigation
  • matériel ancien
  • potager en terrasse

 

Contacts :  

Ferme du Moulin de Larchat
Chemin de Larchat
19320  LA ROCHE-CANILLAC

e-mails :
moulindelarchat@gmail.com

Téléphone : 05.55.29.19.97 (aux heures de repas ou répondeur)

 

Nous situer :
Si vous venez en train, la gare la plus proche se situe à Tulle. (30km)
 


Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 08:24

 

 


14

Après l'accident nucléaire de Fukushima, les normes relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires ne garantissent pas une protection suffisante de la santé – foodwatch et la Section allemande de l'IPPNW réclament une réduction significative des valeurs limites actuellement en vigueur.

Les normes européennes et japonaises relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires ne garantissent pas une protection suffisante de la santé. Les populations sont exposées à des risques inutilement élevés pour la santé. C'est la conclusion du rapport « Les normes relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires en Europe et au Japon : un nombre calculé de morts par irradiation » que l'association de protection des consommateurs foodwatch et la section allemande de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire ont présenté le 20 septembre à Berlin. Le rapport s'appuie sur une expertise de Thomas Dersee et Sebastian Pflugbeil de la Société allemande de radioprotection.

Selon foodwatch et la section allemande de l'IPPNW, l'Union européenne, le gouvernement fédéral allemand et le gouvernement japonais n'informent pas assez leurs citoyens sur le fait qu'il n'existe pas de niveaux maximaux totalement « sûrs » en matière de contamination radioactive des aliments. Toute exposition à un rayonnement ionisant, aussi petit soit-il, représente un risque pour la santé et peut éventuellement entraîner des maladies graves telles que le cancer. En définissant un niveau maximal, on fixe donc un nombre de décès qui paraît acceptable. En appliquant les méthodes de calcul de la Commission internationale de protection radiologique (CIPR), il est possible d'établir que les normes européennes actuelles sont associées, pour la seule Allemagne, à un surcroît d'environ 150 000 cancers mortels par an dus à la consommation d'aliments contaminés – en supposant que toute la population consomme exclusivement des denrées alimentaires dont la teneur en radionucléides atteint les niveaux maximaux admissibles. Si cette teneur s'élevait en moyenne à seulement 5 % des niveaux maximaux, il faudrait encore prévoir un surcroît d'au moins 7 700 décès par an en Allemagne. Foodwatch et IPPNW ne disposent pas de preuves que des aliments fortement contaminés sont actuellement vendus sur le marché européen.

Les valeurs limites actuellement en vigueur dans l'UE sont comprises entre 200 et 600 becquerels de césium par kilogramme de nourriture. Elles sont en totale opposition avec le Décret allemand relatif à la radioprotection qui préconise une dose maximale individuelle de 1 mSv par an, toutes voies d'exposition confondues, en cas de fonctionnement normal des centrales nucléaires. Elles tolèrent quant à elles une possible dose efficace de 33 mSv par an pour les adultes et même de 68 mSv pour les enfants et les jeunes. Même en Biélorussie et en Ukraine, des pays qui ont été directement touchés par la catastrophe de Tchernobyl, les normes appliquées sont plus strictes que dans l'Union européenne – des aliments contaminés qui n'ont plus le droit d'y être commercialisés peuvent donc être légalement vendus dans l'UE.

 

Lire la suite : L'Europe ne protège pas suffisamment sa population contre les aliments radioactifs - notre-planete.info

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 13:00

 

 

4071741296_a928abaa43.jpg

 

Nucléaire
Depuis plus de vingt ans la Méditerranée sert de poubelle à des déchets de produits radioactifs et autres produits toxiques, provenant notamment de Norvège, de France, D’Allemagne, des Etats Unis, le tout «traité» par l’Eco Mafia Internationale avec la complicité de certains gouvernements.

 



La Méditerranée Poubelle Nucléaire.
Eco-Mafia Internationale et Catastrophe Ecologique.

4974343133_ac475c41c3.jpg

Actuellement, alors que la mort de 6 soldats italiens tués en Afghanistan dans une guerre de plus en plus impopulaire occupe le devant de la scène, une autre tragédie mortelle et sinistre se prépare. Dans les eaux bleues attirantes de la Mer Méditerranée entourant l a péninsule italienne et ses îles, et qui lèche les côtes de 22 pays d’Afrique, d’ Europe du Moyen Orient et d’Asie, héritage caché de la Mer, son utilisation comme site de décharge de déchets radioactifs et autres déchets toxiques depuis plus de 20 ans commence à faire surface. Ce que certains dans les couloirs du gouvernement appellent une catastrophe internationale, risque à nouveau d’être balayé sous le tapis par un gouvernement italien en collusion et mêlé dés le départ à ce désastre de santé publique et écologique.

4887381119_17ee113320.jpg

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 08:10

 

 

 

Avis à la population : attention danger !!!

 

  http://www.bloob.fr/wp-content/uploads/2009/06/courses-c2a9-edyta-pawlowska-fotoliacom-fotolia_584979_xs.jpg

 

À l'heure où les produits "longue conservation" sont de plus en plus prisés, les consommateurs ne soupçonnent pas l'existence de substances dangereuses dans les emballages hermétiques et dans les aliments avec lesquels ils sont en contact. C'est le cas du Bisphénol A, que l'on trouve dans les contenants en plastique rigide et qui peut provoquer des maladies cardiaques ou affaiblir le système immunitaire. Même risque avec les phtalates utilisés pour plastifier les matériaux servant au conditionnement. Agissant comme des hormones, ils peuvent entraîner la stérilité chez les hommes. Nombre de produits figurent sur la liste des substances interdites par l'Union européenne mais comme celle-ci importe massivement des produits venus d'Asie, où les réglementations ne sont guère restrictives...

 

 


Partager cet article
Repost0
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 21:22

 

 

Interview du Dr Dieter Broers (biophysicien) à propos de 2012 !
Des déclarations à vous couper le souffle !!! Magistral !

 Les thèses du biophysicien Dr Dieter Broers semblent vous couper le souffle. Il met notre ressenti et nos agissements en relation avec l'activité solaire – et il prédit pour l'humanité un saut quantique élémentaire de la conscience. Depuis trois décennies Dieter Broers s'occupe particulièrement des ondes électromagnétiques. Et il a fait des découvertes qui ont marqué l'époque. Pour «HÖRZU» il a expliqué en exclusivité le rapport entre le rayonnement du soleil et notre avenir.

HÖRZU: Monsieur Broers, vous mettez le soleil en relation avec notre psychisme. Cela semble d'emblée curieux.

Veuillez nous expliquer cette relation.

DIETER BROERS: Chacun connaît la vitalité que le soleil peut provoquer. Chacun connaît le cycle des saisons. On sait que les déprimes hivernales sont en relation avec le soleil, le manque de lumière. D'autres cycles naturels en-dehors des annuels existent et le soleil traverse des processus divers. Il envoie des charges – des électrons et des protons – qui modifient le champ magnétique de la terre. Dans ce domaine, il est reconnu que l'influence sur les systèmes biologiques est significative.

 

Autrement dit ?

Il existe des relations avérées entre l'intensité et les variations du champ magnétique terrestre d'une part et les états d'humeur et de conscience de l'homme. Des études ont clairement établi des liens entre certaines irrégularités magnétiques et le nombre d'entrées en cliniques psychiatriques, d'accidents de la circulation ou de suicides. Des scientifiques de la NASA, parmi lesquels le professeur Franz Halberg, ont réussi à établir le lien direct entre la survenance d'infarctus et les modifications magnétiques sur terre, générées par le soleil. On peut partir de l'idée qu'une grande partie de nos "maladies de civilisation" résulte des irrégularités du champ magnétique.

J'espère qu'il existe aussi des exemples positifs.

Oh oui. Ces mêmes modifications du champ magnétique ont aussi abouti de façon prouvée à faire surgir des idées de génies à l'inspiration. Les dates de création de grandes symphonies, d'œuvres poétiques d'inventions extraordinaires sont d'évidence en relation avec celles-ci.

Tout cela en relation avec des champs magnétiques modifiés?

Par un exemple je vais vous démontrer comment les champs magnétiques nous influencent. Dans les années 60, la NASA a mandaté l'institut pour la psychologie du comportement Max-Planck à Andechs pour une requête très particulière. Il s'agissait de connaître le comportement de l'homme lorsqu'il est coupé des champs électromagnétiques et magnétiques naturels.

Des séries d'expérimentations ont été conduites durant plusieurs années: dans un bunker, des personnes en bonne santé ont été coupées de l'influence du champ magnétique terrestre ainsi que des fréquences de résonnance de la terre. Tous ces "cobayes" devaient vivre dans ce bunker pour une durée librement choisie. Ils pouvaient choisir le rythme de sommeil, prendre de la lecture, mais une chose ne leur était pas possible: un quelconque contact avec le monde extérieur afin de leur enlever toute possibilité objective d'évaluer le temps écoulé. Il en est résulté un constat passionnant: directement à la sortie de leur demeure on les questionnait sur leur appréciation de la durée du séjour. Tous étaient convaincus de n'y avoir passé que peu de jours. Cependant la durée réelle était significativement plus longue. Par exemple, un des bénévoles a motivé l'arrêt volontaire de l'expérience par la nécessité d'assister au mariage de son frère, prévu le lendemain. Ce "cobaye" était convaincu d'avoir passé au maximum 3 jours dans le bunker alors qu'en réalité il s'agissait de 9 jours.

Se produit-il une dilution du temps ?

Exactement. La grille du sommeil se modifie aussi de manière frappante. On a pu observer des dysfonctionnements du cycle de menstruation chez les femmes, des modifications de la température du corps ainsi qu'un stress psychique chez les volontaires. Cela signifie que, en nous, tout obéit à une horloge extérieure qui semble synchroniser les vibrations propres au corps. Notre corps ajuste de nombreux taux vibratoires qui sont spécifiques au cœur, au cerveau, à l'œil ou à nos cellules. Il semble que ces rythmes propres à notre corps soient calibrés par des champs naturels que la terre met à notre disposition. Ils sont synchronisés comme toutes les pendules des gares par une horloge centrale. Si ces champs naturels ne sont pas présents ou se modifient, nous réagissons par une sorte de désynchronisation.

Qu'en est-il devenu des résultats de cette expérience?

Ils ont été utilisés pour la recherche spatiale de la NASA, au profit des astronautes qui sont naturellement à l'écart du champ magnétique de la terre lorsqu'ils sont dans l'espace. Les résultats ont été publiés. Il s'agit d'une recherche fondamentale sérieusement menée durant les années 60.

Ces phénomènes ont-ils aussi une influence sur le collectif humain ? Qu'en est-il par exemple du cas du mur en 1989 ?

Les auteurs Adrian Gilbert et Maurice Cotterell explicitent les relations entre l'ascendance et la disparition d'empires et les cycles solaires correspondants. Depuis les Babyloniens jusqu'à l'Empire romain ou à l'époque de la culture Maya. Je me rappelle aussi très bien de travaux menés par un collègue qui dirigeait la station de mesures des variations du magnétisme de la terre à Potsdam. Il mettait en comparaison des résultats de mesures complexes du champ magnétique terrestre avec des événements. Les résultats semblaient incroyables: les observations étaient probantes au point de pouvoir reconnaître des mutations fondamentales débouchant sur la dissolution de l'Union soviétique. Ce qui a débuté par la glasnost et la perestroïka pour connaître une première fin avec la chute du mur pouvait être retracé dans l'interprétation des résultats de mesures.

Peut-on sonder le futur avec l'astrophysique ?

L'astrophysique est familière des cycles solaires et peut faire des prévisions pour l'activité solaire future. Il existe de nombreux cycles avec des apparitions diverses. Lorsqu'on compare ceux-ci avec les répercussions connues sur notre psychisme, on dispose d'un instrument prévisionnel très révélateur. Selon toute vraisemblance, une activité solaire inhabituellement extrême nous attend d'ici 2012. Ce sera le point culminant de notre cycle solaire actuel.

Elle va nous transformer ?

Ce serait une fatalité contre laquelle nous n'avons pas de défense. Au conditionnel. Nous devons accepter d'être influencés par des champs extérieurs. Si nous pouvons comprendre que nos corps maintiennent eux-mêmes nos fonctions par électromagnétisme, et que nous admettons que des champs naturels extérieurs conduisent nos fonctions vitales, alors nous serons capables d'humilité face au "plan de vie global". Une telle attitude n'est pas de la fatalité.

Que pouvez-vous nous dire sur les transformations qui nous attendent ?

Le peuple centraméricain des Mayas nous a légué à ce sujet l'information que cette "Époque finale" des temps serait conduite par "une volonté cosmique". Une sorte de rayon de synchronisation serait dirigé (en provenance du centre de notre voie lactée) vers notre terre permettant un réalignement de notre humanité. Les Mayas ont été capables, à l'aide de leurs connaissances astronomiques extrêmement avancées, de dater pratiquement tous les événements d'importance. Leurs calculs immortalisés dans le "Tzolkin", le calendrier Maya, indiquent pour 2012 un dernier processus fondamental de transformation. Les Mayas l'ont décrit comme "ascension dans la 5e dimension". En observant le cours de notre crise mondiale actuelle, qui semble se diriger vers un final monumental, on pourrait croire à la pertinence de leur prophétie.

En plus du champ magnétique terrestre et du rayonnement électromagnétique solaire, existe-t-il d'autres sources qui nous influencent ?

Oui. Des rayons que l'on est capable de mesurer depuis environ 15 ans seulement. La NASA parle d'événements sensationnels qui semblent pratiquement identiques aux informations transmises par les Mayas. Le rayon de synchronisation mentionné par les Mayas semble maintenant être reconnu par les astrophysiciens. Ils rapportent que du centre de notre galaxie, un rayonnement énergétique pas concevable auparavant semble éclairer la terre "comme un phare venant du plus profond de l'espace". Durant les années passées, le rayonnement s'est amplifié de plusieurs centaines de pourcents. Ayant étudié depuis près de 30 ans ces thématiques, je puis confirmer que nous assistons à des changements qui auraient été inconcevables auparavant et qui s'adressent en premier lieu à notre état de conscience.

Qu'en dit l'astrophysique de ce rayon étrange ?

C'est une grande énigme. Et revoilà le calendrier Maya. Il dit assez concrètement ce qui va arriver à la fin des temps, peu avant 2012, c'est-à-dire relativement beaucoup de chaos sur notre planète. Comme déjà évoqué, les Mayas prévoyaient une réorientation de l'univers par ce rayon de synchronisation.

Alors on peut se poser la question de l'origine du calendrier Maya. Les Mayas étaient-ils déjà de si valeureux astronomes il y a plusieurs milliers d'années pour être capables de concevoir ce calendrier, ou alors l'ont-ils reçu d'une intelligence extra-terrestre comme certains le soupçonnent ? Il est certain que les Mayas se sont toujours considérés comme voyageurs dans l'espace temps. Le temps comme nous le connaissons n'est qu'une seule dimension parmi les douze de notre conception du monde. Par la physique quantique nous avons dû nous rendre à l'évidence qu'il existe des temps linéaires en directions opposées. La nature nous le montre d'ailleurs. Nos cellules sont capables d'accéder à des informations en amont comme en aval du temps. Transposons cela maintenant au niveau macrocosmique. Les Mayas n'auraient-ils pas été capables de voyager dans divers états de conscience pour pouvoir visiter des espaces de temps différents ? N'auraient-ils pas été en mesure d'aller chercher ce calendrier dans leur futur pour nous le léguer ? Aussi incroyable que cela paraisse, de telles théories existent.

L'archéologie s'est-elle toujours contentée de constater simplement l'existence du calendrier Maya ?

Oui, et la description du calendrier est restée à l'état événementiel. Mais ces événements sont tellement frappants que les chercheurs se trouvent devant une énigme. Les Mayas étaient, par contre, certains d'avoir déjà vécu jusqu'en 2012. Selon leur culture, pour eux tout a déjà eu lieu. Si c'est réel, ce serait une explication pour toutes les prophéties du calendrier Maya et leur pleine pertinence. Il existe pourtant d'excellents voyants, mais curieusement aucun n'a été capable d'aller au-delà de l'année 2012.

Qu'entendez-vous par là?

Je parle de la voyance professionnelle. En Russie, il y a des voyants professionnels, appelés des extra-sensitifs, qui sondent le futur. J'ai pu me convaincre qu'aucun d'eux n'a su franchir la barrière de 2012. Donc nous nous retrouverions dès 2012 en territoire totalement vierge, ce qui nous permettrait pour la première fois de modeler notre futur en toute liberté.

Comment vont se manifester les changements dès 2012 ?

Nous n'aurons certainement pas de plus grosses têtes ou un corps différent. Selon mes réflexions, il va y avoir un saut de conscience, quasiment de l'état d'homme à celui de surhomme.

Un saut ? N'est-ce pas en contradiction avec la théorie de l'évolution ?

Absolument pas, l'évolution suit une intention cosmique qui n'est jamais linéaire mais se fait par sauts. Chaque fois qu'un seuil d'expérience est atteint, une nouvelle espèce apparaît.

Quelles valeurs de seuil ?

Le professeur Peter Russell qui a étudié la physique à Cambridge auprès de Stephen Hawking dit la chose suivante : "la vie évolue toujours à partir de formes simples vers plus de complexité. Les structures sont de plus en plus différenciées et les éléments sont toujours plus interdépendants dans leur organisation. Le point culminant momentané de cette évolution en accélération se trouve être l'homme et la civilisation humaine." Russell a calculé que les séries par huit milliards correspondent à de telles valeurs de seuil. Ainsi, il faut environ huit milliards de neurones pour constituer une conscience. Le saut de conscience qui nous attend sur la terre est en relation avec la masse critique du nombre d'humains, et aux huit milliards nous y arrivons bientôt. Cette théorie est prise très au sérieux par beaucoup de chercheurs, même si elle semble fantasque.

Comment percevons-nous ce processus ?

Considéré sous l'angle pathétique, on nous rappelle notre héritage cosmique. On nous offre la possibilité d'échapper à nos modèles figés, d'étendre notre développement, afin d'abandonner des agissements qui ont détruit notre terre et notre société par notre cupidité égoïste. Il se manifeste quelque chose que l'on pourrait exprimer ainsi: dieu donne un coup de pouce. Comme s'il procédait à un petit correctif.

Que se passera-t-il dans nos têtes ?

La fréquence alpha est le portique entre notre inconscient et notre état d'éveil. Nous le franchissons toujours relativement rapidement au moment de s'endormir ou au réveil. L'évènement cosmique nous permet de nous mettre dans cet état et d'y demeurer, ce qui nous permet, en état d'éveil, de voir des choses déposées dans l'inconscient. Nous percevons nos traumatismes, nos "cadavres dans l'armoire". Où ai-je pris plus que ce que j'ai donné ? Ou donné plus que repris ? Et, simultanément, nous comprenons qu'il y a des corrections à faire. Au travers de mes longues recherches scientifiques, je peux prouver qu'avec ces fréquences, plus présentes qu'auparavant, des guérisons ont été réalisées.

Guérir des maladies ?

Il y a bien des années, mon équipe et moi avons réussi au cours de recherches cliniques à mettre des patients considérés en fin de toute thérapie possible, grâce à des champs électromagnétiques précisément définis, dans un état leur permettant de connaître l'origine de leur maladie et engendrer une guérison. À l'évidence, les cellules malades ont "réappris" à communiquer et à retrouver un comportement "social". Des prises de vue au microscope montraient que les cellules malades se remettaient en liaison avec les saines. Elles se sont "resocialisées". Ces champs sont très semblables au champ magnétique terrestre actuel, tel qu'il agit sur nous tous. L'apparition d'une maladie a certainement une corrélation avec des déviations par rapport à la normalité prévue par la nature. Vu sous cet angle, nous pouvons nous considérer comme des enfants de Dieu ayant refusé leur héritage. Il y a un côté dramatique, mais dans ces moments nous percevons notre part de divinité et pouvons l'accepter. Lorsque je conçois être un aspect d'un grand Tout cosmique, mon comportement devient automatiquement éthique et social.

Alors on peut comparer la maladie de l'homme à la maladie de la société ?

Oui. Toute cellule cancérigène a un comportement asocial. Elle prélève plus que ce qu'elle ne restitue et oublie qu'elle ne pourra pas survivre ainsi. À son hôte elle extrait toute substance vitale et simultanément à elle-même. L'état naturel originel est basé sur un comportement social. La cellule cancérigène ne pourra survivre qu'au moment de se souvenir de ses vertus.

Les événements cosmiques du moment et le saut de conscience qui s'ensuit pourront-ils nous mettre en situation de sauver malgré tout le monde ? Fin de l'exploitation, des guerres, des atteintes à l'environnement ?

Pour moi il s'agit d'un acte de la "grâce divine". Je reste convaincu que deux choses vont se produire concernant notre cœur et notre esprit. Une extension du niveau mental va se produire par l'ouverture du cœur. Friedrich Schiller disait déjà: "il semblerait que depuis Aristote nous n'ayons plus rien appris de nouveau. Depuis l'époque d'Aristote nous savons ce qu'est la démocratie. Nous comprenons la structure sociale. Mais finalement nous sommes restés des Barbares." Schiller disait encore: "le changement n'arrivera que lorsque nous explorerons notre mental avec le cœur."

À mon avis, nous nous trouvons exactement dans cette phase. Par cette connaissance intériorisée, nous influencerons nos comportements qui nous offriront de nouveaux niveaux d'indépendance pour faire de nous des hommes libres. Et, lorsque nous utiliserons notre nouvelle autorité dans le contexte prévu par la nature pour créer de l'harmonie, nous arrêterons de scier la branche sur laquelle nous sommes assis.

Alors nous nous trouvons précisément dans l'apocalypse selon Saint-Jean et, en 2012 c'est l'arrivée du sauveur, l'illumination, le discernement ? Pourrait-on considérer la bible comme notre calendrier Maya à nous ...

Il n'y a pas bien longtemps, j'ai précisément discuté de ce sujet avec des chrétiens croyants. Bien que fortement enracinés par une éducation dans un contexte théologique rigoureux, ils ont été en mesure de débattre au sujet de telles suggestions et ont même été confrontés à de fortes émotions. Les larmes coulaient. Et ce, après être arrivés aux mêmes conclusions que celles que vous évoquez.

Vous-même, avez-vous aujourd'hui une lecture différente de la bible ?

Je ne me considère pas comme un connaisseur de la bible. Cependant, je me souviens encore de certaines histoires depuis mon instruction religieuse. Je n'avais pas compris la parabole du fils perdu. Pourquoi autant d'injustice de la part du père des deux fils pour punir celui qui est demeuré à la maison et faire la fête pour le retour de l'autre ? Il m'apparaît maintenant clairement, et c'est ce qui a provoqué les larmes dans le groupe, que cette parabole doit être transposée à l'ensemble de l'humanité. Ce fils est rentré selon son libre arbitre. Pas en obéissant à une consigne. Au contraire, par révélation et par ses propres expériences. Voilà comment je l'imagine. Et je puis le percevoir avec le cœur. Enrichis par les expériences acquises par chacun, nous revenons à la conviction que nous formons un tout.

Quelles sont vos expériences avec des personnes définitivement imperméables à vos thèses ?

Certains ne s'y feront jamais, ils n'essayent pas vraiment de comprendre. Mais j'ai vécu un phénomène surprenant. Ils sont nombreux à dire: "je n'ai pas tout bien compris, mais je le sens bien. Et il y en a tous les jours plus.

Mais j'aimerais insister particulièrement sur une chose : les événements à venir vont nous libérer de l'illusion d'être des êtres sous tutelle. Il nous revient de reconnaître et accepter notre divinité naturelle. Aucun gourou, aucun maître ne pourra vraiment nous aider. Il n'y a que nous-mêmes qui pouvons arriver à la certitude qu'en tant qu'individu nous faisons partie d'un tout harmonieux. Nos recherches ailleurs peuvent bien nous apporter des expériences de valeur, mais le bonheur est à l'intérieur de nous. Si nous pouvons percevoir cela, nous comprendrons que jusque-là la plupart de nos désirs n'étaient que de nature compensatoire.

INTERVIEW PAR MARTIN HÄUSLER: BIOGRAPHIE D'UN VISIONNAIRE

Dr. Dieter Broers a mené ses recherches jusqu'en 1992 aux universités de Berlin comme biophysicien dans les domaines des fréquences et des thérapies régulatrices. Ses travaux ont été à l'origine de brevets internationaux. Actuellement, il continue ses investigations à Athènes. Depuis 1997 il est Directeur de la biophysique auprès de l'International Council for Scientific Development (ICSD), et membre du Committee for International.

Son film documentaire "(R)Évolution 2012?" sera dans les cinémas dès février 2009.

Source : http://www.choix-realite.org/?7092-interview-du-dr-dieter...

Autre source : http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/963/intervi...

Pour télécharger les fichiers sons de ses interviews malheureusement en Allemand :

http://www.sharingwire.com/search.php?PID=2fe8d8bb-5ae0-4...

Source: http://lepouvoirmondial.hautetfort.com/archive/2009/03/27/saut-quantique-du-21-decembre-2012-interview-du-dr-dieter-br.html

 

 

 

http://www.murieldesclee.org/index.php?option=com_content&view=article&id=99:saut-quantique-du-21-decembre-2012&catid=68:2012&Itemid=67

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 11:19

Source : Bridge (histoire de conscience)

 

la paysannerie haïtienne contre monsanto

alternatives.ca

link

 

Déclaration des paysans haitiens et de leurs alliés contre le gouvernement Préval, contre la multinationale Monsanto qui détruisent la vie sur la planète


 

Nous, membres des organisations paysannes membres de La Via Campesina, des plateformes d’organisations comme : 4G Kontre, FONDAMA, RENASSHA, PLANOPA, KABA GRANGOU, KONAFAP, et toutes les organisations populaires et politiques qui s’associent à cette marche historique ou qui sont d’accord avec la lutte des paysans ; nous sommes réunis sur la Place Charlemagne Péralte de Hinche (Plateau Central), un héros qui s’est levé contre l’occupation américaine en Haïti, pour déclarer de toute notre force, devant Charlemagne, dans l’esprit de Dessalines et de tous ceux qui ont donné leur sang pour créer le pays d’Haïti : “NOUS DEFENDRONS L’AGRICULTURE PAYSANNE, NOUS DEFENDRONS LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE, NOUS DEFENDRONS L’ENVIRONNEMENT D’HAITI JUSQU’AU BOUT”.

A travers les réflexions menées ensemble au Centre National de Formation des Cadres Paysans (Centre Lakay) à Papaye, le 3 juin 2010 et celles menées au sein de chacune de nos organisations aux quatre coins du pays,

1. NOUS CONSTATONS

Le gouvernement Préval, qui n’a jamais rien fait pour renforcer la production agricole nationale, a décidé d’en finir avec l’agriculture paysanne, d’en finir avec la classe paysanne, le groupe social le plus important du pays.

 

Le président Préval est allé négocier avec le gouvernement Bush de la manière dont ils allaient pouvoir ouvrir le pays aux multinationales des agro carburants pour leur permettre de planter du Jatropha. Depuis lors, des démarches secrètes sont menées pour tenter de couvrir le pays de plantations de Jatropha, produisant du carburant pour les voitures des pays étrangers, tandis que l’agriculture nationale n’est capable de nourrir seulement que 40% de la population.

 

Le gouvernement Préval n’a jamais eu de politique de production agricole nationale. Ainsi, c’est seulement 4% du budget de l’Etat qui est consacré à l’agriculture alors que le congrès de MPP en 2008 a réclamé 30% du budget de l’Etat pour l’agriculture et l’environnement. Cet argent sert surtout pour le fonctionnement du Ministère et le clientélisme politique. Plusieurs millions de dollars (USD) ont été prélevés dans le fonds Pétro-Caraïbes (fonds d’emprunt mis à la disposition par le Vénézuela, ndlr) pour acheter des tracteurs et des engrais chimiques utilisés pour mener une campagne électorale débouchant sur la nomination de sénateurs tout acquis au vote de lois traîtres au service de Préval et de ses partisans.

 

Le tremblement de terre a servi de prétexte au gouvernement Préval pour passer à la vitesse supérieure dans la mise en ouvre de la politique néolibérale qu’il prônait depuis longtemps. Il a liquidé la plus grosse entreprise d’Etat qui restait, TELECO. Cela s’est fait pendant que le peuple pleure ses enfants, pendant qu’il vit sous des tentes et que la faim ronge le ventre des familles déplacées aux quatre coins du pays, pendant que des cadavres gisent encore sous les décombres.

 

Le gouvernement Préval a décidé de donner à l’agriculture paysanne un coup de grâce en acceptant un cadeau empoisonné de 475 tonnes de maïs empoisonné des mains de Monsanto, une entreprise criminelle qui sème la mort sur toute la surface du globe, avec les poisons qu’elle répand pour faire disparaître l’agriculture paysanne, faire disparaître l’environnement et la biodiversité de la planète, en empoisonnant la terre, l’eau, la mer et l’air que nous respirons.

 

Le gouvernement Préval, alors qu’il parle de production agricole nationale, met en place un programme « food for work » dans les sections communales pendant que les villes ont le droit à des programmes de « cash for work ». On marche sur la tête.

 

Préval parle toujours de production agricole nationale, mais il a pratiquement mis à bas l’INARA (Institut National de la Réforme Agraire). Il ne veut pas de réforme agraire. Il n’a jamais rien fait pour que la réforme agraire ait lieu dans le pays. Les paroles de Préval sont du bluff.

 

Le gouvernement Préval profite du tremblement de terre du 12 janvier pour placer le pays entier sous occupation étrangère. Il fait voté aux parlementaires croupiers, qu’il a pondus à l’aide d’un CEP (Comité Electoral Provisoire) asservi (« restavèk »), des lois inacceptables qui foulent au pied la souveraineté du pays et consacrent un pouvoir personnel qu’il veut conserver coûte que coûte. Préval a vendu ou a donné en cadeau la souveraineté du pays.

 

La gouvernance du pays est tombée entre les mains d’un comité intérimaire qui a des étrangers à sa tête. Un plan est en train de se réaliser sur le dos du peuple, au nom du peuple, sans que celui connaisse son contenu. Le gouvernement Préval s’est associé aux étrangers pour monter un plan de reconstruction sans s’adresser à aucun secteur des classes populaires. Ce projet de reconstruction est certainement un projet anti-national.

 

Le projet anti-national, anti-paysan gagne du terrain. Ce projet a le support des grands pays impérialistes qui utilisent Préval pour faire main basse sur le pays. Les multinationales en profitent pour tenter d’écraser l’agriculture et accaparer les terres pour produire des agro-carburants, une fausse solution à la crise énergétique.

2- NOUS DENONCONS

La présence de Monsanto sur le territoire d’Haïti, une entreprise criminelle qui a tué beaucoup de monde au Vietnam et aux Etats-Unis. Le produit que l’on appelle « Agent orange » qui a tué plus de 400 000 personnes, qui a fait plus de 500 000 enfants naître avec des déformations physiques, c’est Monsanto qui l’a fabriqué pour l’armée américaine. Plus de 40 000 vétérans de la guerre du Vietnam ont été atteints de cancers et d’autres maladies. Ils ont intenté un procès à Monsanto qui a été condamné à payer plus de 180 millions de dollars (USD) de dommages.

 

La présence de Monsanto qui apporte en Haïti des produits chimiques qui contiennent des poisons mortels comme le Thiram. L’agence américaine pour la protection de l’environnement (EPA) interdit l’utilisation de cet insecticide aux Etats-Unis parce qu’elle considère qu’il est trop dangereux pour les agriculteurs. Ils n’ont pas d’équipements capables de les protéger suffisamment. Qui va veiller sur la vie des agriculteurs Haïtiens ?

 

La présence des semences de maïs Monsanto sur le territoire d’Haïti, que ce soit des semences OGM ou hybrides, cela aura les mêmes conséquences sur l’agriculture paysanne. Ce qui est le plus grave, c’est que le gouvernement a littéralement ouvert le pays à la vente aux multinationales des « agro-poisons » qui vont détruire les semences locales. Il est vrai que les OGM auraient fait plus de dégâts que les semences hybrides. En particulier parce que les scientifiques qui modifient les gênes des plantes n’ont ensuite plus de contrôle sur eux. Personne ne connaît l’ampleur des dégâts causés jusqu’ici par les semences transgéniques et les pesticides chimiques sur la vie humaine. Ce que l’on connaît déjà ce sont les maladies de cancer, de diabète, d’allergie, les résistances aux antibiotiques, les malformations congénitales, c’est-à-dire les enfants qui naissent avec des parties du corps en moins. Ils peuvent naître sans yeux, sans bouche, sans oreille…

 

Le gouvernement Préval, et en particulier le Ministère de l’Agriculture, qui ne donne pas aux paysans des informations sur les dangers qu’il y a pour la vie de paysans qui manipulent les semences Monsanto. Est-ce que cela n’est pas criminel ?

Le gouvernement Préval ne dispose d’aucun laboratoire pour contrôler les produits qui entrent dans le pays. Comment le Ministre Joanas Gué qui a dit qu’il ne pouvait permettre l’entrée de semences OGM peut vérifier si celles qu’il reçoit ne sont pas OGM ? Dans quel laboratoire il a contrôlé ces semences ? Contrôlé quels poisons y ont été appliqués ?

 

La loi d’urgence qui permet à Préval de vendre le pays, la modification de la loi d’urgence qui lui permet de prolonger son mandat et lui ouvre la porte pour lui permettre de conserver le pouvoir personnellement ou de passer le relais à un de ses amis au cours d’une « élection-nomination » comme il a l’habitude de le faire.

 

La politique de l’USAID qui déverse des millions à travers le projet Winner qui à son tour déverse sur Haïti des semences poisons qui vont tuer nos sols. C’est Winner qui distribue les semences poisons Monsanto. Winner prévoit d’inonder le pays de semences poison, d’engrais, de pesticides chimiques fournit par Monsanto.

 

La politique de l’USAID et de Winner qui veut disséminer des plantations de Jatropha à travers les montagnes du pays. Le projet Winner est un danger pour l’agriculture paysanne, pour nos semences locales. Est-ce la meilleure chose que le Président Obama, dont beaucoup de monde pensait qu’il allait aider Haïti, puisse offrir aux paysans Haïtiens.

 

Toutes les multinationales des « agro-poisons » qui ont dans l’idée de faire main basse sur le pays d’Haïti pour installer des plantations. Nous leur demandons de rester à distance car les terres d’Haïti sont destinées à produire de la nourriture pour les Haïtiens, de la nourriture avant tout autre chose. Les multinationales sont les ennemies des paysans, les ennemies de la vie sur Terre.

3-NOUS EXIGEONS QUE

Le ministre de l’agriculture renonce au reste de semences Monsanto qui ne sont pas encore arrivées en Haïti. Renvoyer à Monsanto celles qui sont déjà arrivées ou aller les détruire de la même façon que la drogue saisie par la police, aux yeux et aux sus de tout le monde.

 

Le Ministère de l’agriculture donne des explications sur la quantité de semences qu’il a déjà reçu, où elles ont été plantées et avec quel insecticide chimique elles ont été traitées. Quel danger représente ces insecticides pour les paysans qui les utilisent.

 

Soit mis en place un laboratoire qui a la capacité et la responsabilité d’analyser tout produit agricole, tout pesticide et herbicide chimique qui entre dans le pays.

 

Soit donné aux organisations paysannes les moyens de développer et stocker les semences locales pour produire localement des produits capables d’assurer la souveraineté alimentaire du pays

 

Qu’aucun contrat ne soit passé avec les organisations multinationales « agro-poisons » ou les multinationales qui créent des plantations d’arbres pour faire du biochar, soit-disant pour combattre le réchauffement climatique, et s’établir sur les terres du pays. Les terres du pays sont pour les paysans qui travaillent la terre.

4- NOUS DEMANDONS AUX PAYSANS ET AUX ORGANISATIONS PAYSANNES DE :

Stopper Monsanto. Stopper toutes les semences étrangères qu’elles soient hybrides ou OGM. Arracher les plants de maïs déjà semer pour sauvegarder les semences créoles. Nous avons besoin d’une mobilisation générale contre Préval, contre toutes les multinationales, spécialement Monsanto.

 

Continuer à conserver nos semences « maison » dans nos calebasses, dans nos sacs en jute, dans nos colombiers, dans nos silos. Répartir les semences entre les paysans qui n’en n’ont pas. Les semences ne sont pas des marchandises pour se faire de l’argent. Les semences sont la vie, c’est un bien commun : un patrimoine commun à toute l’humanité. Nous devons revenir à des pratiques d’échange et de troc des semences.

 

Mettre en place des banques de semences locales partout dans le pays afin que les puissent emprunter des semences lorsqu’ils ne peuvent en acheter. Echanger les semences locales entre les départements et avec le autres pays afin que les paysans restent les gardiens des semences, gardiens de la biodiversité sur la planète.

 

Travailler sans relâche, nous organiser pour produire et manger des produits « maisons », surtout du maïs, sous les formes que nos ancêtres ont laissés pour nous : maïs grillé, chanmchanm (maïs grillé en poudre mélangé à du sucre et des arachides en poudre, ndlr), tchaka (maïs en grains bouillis et mélangés à des pois, ndlr), gâteau de maïs, doukounou (pâte de maïs bouillie, ndlr), bougonnen (tuile de maïs et de noix caramélisés ndlr) etc…

 

Stopper tous les produits importés de mauvaise qualité, boycotter tous les produits des multinationales comme coca-cola, un poison pour la santé.

 

Nous organiser, rassembler nos forces, rester mobilisés pour stopper toutes les multinationales, tous les groupes qui tentent de s’accaparer nos terres pour y mettre des plantations et pour produire des agro carburants. Les terres d’Haïti doivent servir à produire des aliments locaux, à planter des arbres qui produisent des fruits, à produire du bois pour fournir de l’énergie ou pour faire des meubles.

 

DEFENDRE LES TERRES D’HAITI, DEFENDRE L’ENVIRONNEMENT, DEFENDRE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE

5- NOUS PRENONS L’ENGAGEMENT :

Nous, organisations signataires de cette déclaration, nous déclarons à Monsanto et à tous ces complices la guerre. Nous déclarons la guerre à toutes les multinationales « agro poisons » parce qu’elles sont les ennemies des paysans, les ennemies de la nature, les ennemies de la VIE.

 

Nous nous engageons à défendre les semences de maïs locales, les semences de pois d’Angole, les semences de pois et de haricots locaux, les semences de petit-mil, les semences de pois rouge, de pois noir, de pois beurre, les semences de riz, toutes les semences que nos ancêtres nous ont transmis.

 

Nous nous engageons à produire et conserver nos semences créoles. Nous allons commencer à mettre en place partout des banques de semences à partir du mois de juillet prochain pour conserver les semences de maïs et toutes nos autres semences créoles.

 

Nous nous engageons à rassembler nos forces pour changer cet Etat anti-paysans, cet Etat anti-national, cet Etat qui marchande le pays. Nous voulons bâtir un autre modèle d’Etat, un Etat qui défende l’agriculture paysanne, un Etat qui s’associe aux paysans pour faire une réforme agraire intégrale, un Etat qui s’associe aux paysans pour réhabiliter l’environnement du pays, la conservation des sols et le reboisement. Nous voulons être capables de planter, comme le Congrès du MPP l’a demandé, 50 000 arbres dans chaque section communale chaque année.

 

Nous nous engageons à nous associer à toutes les organisations paysannes membres de La Via Campesina, avec tous ses alliés sur la planète, pour défendre la souveraineté alimentaire, pour défendre l’environnement, pour défendre les ressources naturelles, pour défendre les droits de notre mère la Terre, défendre les droits des paysans, défendre la vie sur le planète.

 

Nous nous engageons avec La Via Campesina et tous ses alliés pour mener une campagne de longue haleine contre les multinationales.

6- POUR FINIR :

Nous retirons notre chapeau devant toutes les organisations de toute l’Amérique Latine, de tous les réseaux de solidarité aux Etats-Unis et au Canada qui se sont levées pour témoigner de leur solidarité avec notre combat pour stopper Monsanto. Nous retirons notre chapeau devant toutes les organisations en Europe, en Asie, en Afrique qui se sont levées en solidarité avec nous. Beaucoup d’entre elles ont organisé des manifestations, des sit-in, des actes de désobéissance civique en solidarité avec nous. Beaucoup d’entre elles ont envoyé des milliers de lettres de protestation au gouvernement Haïtien et au gouvernement Américain contre ce projet mortel.

 

Nous donnons un coup de chapeau à tous les journalistes dans le monde qui ont aidé à répandre la nouvelle de ce nouveau tremblement de terre qui frappe Haïti, orchestré par le Ministère de l’Agriculture et Monsanto.

Nous disons un grand merci à tous les militants et militantes venus de République Dominicaine, du Brésil, des Etats-Unis, du Canada, de France, d’Italie etc.

Nous disons un grand merci à toutes les organisations du mouvement social en Haïti, aux étudiants des universités, à toutes les organisations politiques venues s’associer aux paysans dans cette mobilisation de longue haleine qui fait que commencer.

Bravo à tous les paysans, toutes les femmes paysannes, tous les jeunes paysans, venus des 10 départements géographiques du pays défendre leur agriculture, défendre les semences locales, défendre l’environnement du pays d’Haïti.

A BAS MONSANTO ET TOUS SES COMPLICES, A BAS LES MULTINATIONALES, A BAS L’OCCUPATION. VIVE L’AGRICULTURE PAYSANNE, VIVE LA SOUVERAINETE ALIMENTAIRE A BAS LE GOUVERNEMENT QUI RANCONNE LE PAYS, A BAS LE CEP ASSERVI PAR PREVAL, A BAS LES PARLEMENTAIRES VENDUS A BAS TOUTE ELECTION TRUQUEE. VIVE LA LUTTE DU PEUPLE HAITIEN ET CELLE DE TOUS LES PEUPLES SUR LA TERRE L’ORGANISATION OU LA MORT !

Liste des organisations et des plateformes d’organisations qui se sont déjà engagées dans cette bataille :

La Vía Campesina 4G Kontre FONDAMA RENAHSSA PLANOPA KABA GRANGOU PAPDA MOREPLA VEDEK

 

http://www.alternatives.ca/fra/journal-alternatives/publications/dossiers/justice-climatique/article/la-paysannerie-haitienne-contre

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 14:01

 

SOURCE : Syti.net le blog

 


 


Les entreprises ont désormais pris le pouvoir dans le monde. Grâce à de multiples "think tanks" ou lobbies, ce sont elles qui décident les grandes lignes de la politique appliquée dans les principaux pays développés, la marge de choix laissée aux représentants élus (et donc aux citoyens) se limitant aux aménagements de détail.

Cette politique imposée aux états consiste à favoriser au maximum les profits en interférant le moins possible dans l'économie, en réduisant au maximum les impôts et les charges pour les entreprises, en privatisant tous les services publics qui peuvent être une source de profits pour le secteur privé, en transférant le maximum de richesse de l'état et des citoyens vers les entreprises, et en faisant baisser le "coût du travail" (notamment en supprimant les barrières douanières qui faisaient obstacle à la circulation des marchandises et des capitaux entre les pays, rendant possible la mondialisation et les délocalisations massives qui permettent d'augmenter la "concurrence" entre les salariés).

Les multinationales sont désormais en position de décider de presque chaque aspect de notre vie, contrôlant les secteurs-clé de l'énergie, l'alimentation, les transports, le logement, la santé, les retraites, l'information, la culture, et bientôt l'éducation, la police, les prisons...

Il est donc urgent de se demander à quelle sorte d'organisation nous avons confié un tel pouvoir... Qu'est-ce qu'une entreprise ? Quelles sont ses tendances lourdes ? Selon quels principes se comporte-t-elle ? Et comment qualifierait-on ce comportement si il s'agissait d'une personne ?

Une multinationale n'a aucune conscience morale, aucun scrupule. Elle n'éprouve aucune émotion, elle est incapable d'empathie ou de compassion, insensible au malheur d'autrui. Elle est purement égoiste, ne cherchant qu'à maximiser son profit immédiat, n'hésitant pas pour cela à détruire le bien commun. Elle n'a aucun sens civique, aucun sens de la solidarité. Elle n'est liée à aucune terre, aucune patrie, aucun peuple.

C'est ce que démontre "The Corporation", un documentaire essentiel, primé dans cinq festivals... On y découvre comment sont apparues les entreprises, comment elles ont acquis le statut juridique de "personne morale" (et les droits qui en découlent), comment les multinationales sont devenues des machines à "externaliser les coûts", c'est à dire à faire payer par la collectivité le coût réel de leur activité, et pourquoi le comportement des entreprises correspond à la totalité des critères établis par les psychiatres pour définir un "psychopathe".

voir le film

 Thèmes: Nouvel ordre économique, Documentaires

Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:
Comment 30 ans de libéralisme ont détruit nos sociétés
Marée noire en Louisiane: l'entreprise psychopathe a encore frappé
La misère en travaillant...
Le nouvel esclavage
"Let's make money !"
Les assassins économiques
Structure de la société capitaliste
De la révolution "peace and love" à la contre-révolution libérale
La destruction des Appalaches par la cupidité
Le point de rupture
Bilderbergers face à la colère du Peuple
Idées fortes du web
La 4è guerre mondiale
« Surplus, la consommation par la terreur »
« The Story of Stuff », l'histoire des choses que nous consommons
Le CO2, bon prétexte pour ponctionner davantage les citoyens
Dépenses militaires record en 2008
Les pays émergents ont désormais leur « G8 »
La Chine, 2è puissance économique mondiale
Casino mondial
La révolution gronde dans le Sarkoland
Bilan du G20 à Londres
Crise systémique: nouvelles prévisions du LEAP 2020
Les actionnaires du CAC 40 ne connaissent pas la crise
« L'ile aux fleurs »
Subprime: 6 millions d'Américains jetés à la rue
De plus en plus d'Américains basculent dans la pauvreté
World Economic Forum de Davos 2007
"Un autre monde est possible"

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 12:35



Mondialisation.ca, Le 21 mai 2010


Introduction de l'article par Comaguer :

Voici maintenant un mois qu’a eu lieu dans le Golfe du Mexique ce qui s’avère être une des plus grandes catastrophes pétrolières de l’Histoire. Le 20 Avril une explosion se produisait sur une plateforme d’extraction de pétrole sous-marin tuant sur le coup une dizaine d’ouvriers. L’incendie qui s’en suivit entraina le naufrage de la plateforme. Cette explosion en surface n’était que le contrecoup d’une explosion qui s’était produite sur la tête de puits à une profondeur annoncée de 18000 pieds (environ 5500m) mais en réalité à environ 22000 pieds (environ 6700). Il est aujourd’hui techniquement possible de forer à 9000 mètres de profondeur mais, on va le voir, la sécurité de ce genre d’opération n’est pas assurée.

Depuis cette date, le pétrole s’écoule en grande quantité dans la mer.

La plateforme était opérée dans la zone d’exploitation exclusive (ZEE) des Etats-Unis à environ 70 km du rivage (la ZEE est une zone définie par la Convention Internationale sur le droit de la Mer qui donne le droit au pays riverain d’extraire les richesses sous-marines jusqu’à 200 mile marins de sa côte) par la société DEEPWATER pour le compte de la filiale US de la BRITISH PETROLEUM. Il est à noter que les USA n’ont pas ratifié la Convention internationale sur le droit de la mer mais qu’ils ne se gênent pas pour l’appliquer à leur profit dans le Golfe du Mexique.

La catastrophe est avérée même si son ampleur est encore mal estimée. Une des raisons de cette imprécision est que l’administration OBAMA a réagi très vite en envoyant sur place plus de 2000 agents appartenant à tous les services officiels ayant à connaitre de ce genre d’accident. Cette présence massive si elle a probablement permis au gouvernement d’avoir une connaissance assez exacte de l’ampleur du drame et de ne pas laisser BP seul maitre de l’information a eu aussi comme effet de verrouiller l’information disponible. Ainsi tout reportage photo ou vidéo a été interdit dans la zone concernée et ne circulent que des images dûment approuvées par les autorités. Ce type de couverture médiatique est similaire à celui des opérations militaires des USA à l’étranger.

Cette forme de censure n’a cependant pas pu empêcher scientifiques, techniciens du pétrole médias, leaders d’opinion …de mener des investigations pour essayer de contrôler la version officielle.

Il est aujourd’hui possible de faire une synthèse de ces investigations. Pour commencer la traduction intégrale d’un article de ROBERT KENNEDY junior qui suit apporte un éclairage cru, mais hélas sans véritable surprise, sur le fonctionnement des services publics aux USA. A se demander même si la notion de « service public » a encore un sens dans ce pays. Fils de BOB KENNEDY, le ministre assassiné, ROBERT KENNEDY JUNIOR est avocat spécialisé dans les affaires environnementales. Démocrate, il est évidemment partisan lorsqu’il parle de l’Administration BUSH mais en même temps la position du clan KENNEDY dans la vie politique des USA lui permet d’avoir une connaissance très détaillée du fonctionnement du système. Son témoignage est donc de toute première importance. Inutile de s’attarder sur la première remarque de ROBERT KENNEDY JUNIOR qui signale que des républicains se réjouissent de la catastrophe parce qu’elle pourrait nuire à la popularité d’OBAMA, le niveau zéro dans la politique politicienne est immédiatement atteint voire dépassé.

 


 Sexe,  mensonges et pollution pétrolière

Un travers  commun dans la couverture par la droite du  déversement d'hydrocarbures de la BP  est une joyeuse suggestion que la catastrophe  du Golfe soit  le Katrina d’Obama

En vérité,  il est plus exact de mettre la culpabilité de ce désastre sur le compte de  l'Administration Bush. Durant  huit ans, la présidence Bush a contaminé  l'agence de surveillance de l'industrie du pétrole, le Service  d’Administration  des ressources minérales, avec une culture nocive  de corruption dont il doit encore se guérir. Les anciennes stagiaires  du bureau du pétrole à la  Maison Blanche ont encouragé le personnel de l’agence à diminuer les mesures de sécurité qui ont directement contribué à la catastrophe de golfe.

L'absence de régulateur acoustique - un interrupteur automatique commandé à distance  qui aurait pu fermer  le tuyau  crevé  de la BP à sa source au niveau sous-marin  quand l’interrupteur manuel  a été empêché de fonctionner- le feu et l'explosion sur la plate-forme de forage pouvant avoir empêché les ouvriers mourant de pousser le bouton -  était directement attribuable à la soumission  de l'équipe de Bush aux exigences de l’industrie. Les interrupteurs acoustiques sont exigés par  la loi pour toutes les plateformes pétrolières au large du Brésil comme pour  les opérations en  Mer du Nord au large de la Norvège. BP utilise  volontairement cette technique en Grande-Bretagne  en Mer du Nord et ailleurs dans le monde aussi bien que d'autres grands comme la  Shell hollandaise et la Française  Total. En 2000, le Service  d’Administration   des ressources  minérales  en évaluant  globalement la règlementation  pour la sécurité des forages, a jugé  que le mécanisme acoustique était « indispensable " et a proposé d'imposer ce mécanisme sur toutes les plateformes pétrolières du Golfe.

C’est alors , entre  janvier et  mars 2001, que le nouveau Vice-président  Dick Cheney a organisé  des réunions secrètes avec plus de 100 représentants officiels de l'industrie du pétrole leur permettant de faire une  liste des exigences  de  l’industrie qu’une administration bien disposée vis-à-vis de l’industrie pétrolière devrait satisfaire. Cheney a aussi utilisé cette période pour faire embaucher par le Service d'Administration de Minéraux du personnel à la botte de  l'industrie du pétrole en incluant un groupe  de ses copains du Wyoming. En 2003, le Service d'Administration de Minéraux nouvellement reconstitué s’est mis à genoux  devant le cartel de pétrole en recommandant la suppression  de l'obligation proposée des  interrupteurs acoustiques. L’étude de 2003 du Service d'Administration de Minéraux a conclu que " les systèmes acoustiques  ne sont pas recommandés parce qu'ils ont tendance à être très couteux "

L’interrupteur  acoustique coûte environ $ 500,000. Les couts  estimés du déversement d'hydrocarbures sur la   Côte du Golfe sont maintenant au niveau de $ 14 milliards aux frais des collectivités des Etats  du golfe. La loi sur l'énergie de Bush   de 2005 a officiellement  fait disparaitre l'obligation d’installer des interrupteurs acoustiques  en expliquant que les techniques existantes utilisées  sont  "sûres. "

Se coucher devant le BIG OIL  est devenu la posture idéologique de la Maison Blanche de Bush et, sous les coups de boutoir brutaux de Cheney, cette attitude a pénétré en profondeur l’administration. Le Service d'Administration de Minéraux – le cas le plus typique  du phénomène de « prise de contrôle d’une agence d’Etat – (sous-entendu par le privé)  – a, littéralement,  couché  avec l'industrie qu’il devait contrôler. Une enquête  de 2009 du Service d'Administration des Minéraux a constaté que les fonctionnaires  de l’Agence consommaient  souvent de  "l'alcool  pendant leurs réunions avec l’industrie, avaient utilisé de la cocaïne et de la marijuana et avaient des rapports sexuels avec  des représentants des compagnies de pétrolières  et gazières. "  Trois rapports de  l'Inspecteur général décrivent un énorme trafic de cadeaux, pots-de-vin et renvois d’ascenseur  épicés par des scènes d'employées féminines  accordant  des faveurs sexuelles  aux gros  bonnets de l'industrie qui , à leur  tour, récompensaient les employés  gouvernementaux avec des contrats illégaux. Dans un incident rapporté  par l'Inspecteur général, les employés de l’agence étaient  si ivres lors d’un  golf sponsorisé par  Shell qu'ils ne pouvaient pas conduire pour rentrer chez eux et ont dû dormir dans les chambres d'hôtel payées pour par Shell.

Leurs relations financières ont aussi été caractérisées par  des rapports profonds. Les lobbyistes d'industrie ont organisé des fêtes  somptueuses  et ont arrosé  les employés de l’agence avec des cadeaux illégaux et les contrats personnels lucratifs et les ont invités régulièrement au golf, au ski aux sorties paint-ball, et à des concerts de rock et des événements sportifs professionnels.

l'Inspecteur général a caractérisé cette orgie de brassage d'affaires  et de trafics  comme "une culture de faillite morale " qui coûte des millions aux  contribuables dans les redevances  et   produit des tonnes d’information scientifique de mauvaise qualité pour justifier le forage non contrôlé  en eau profonde dans le golfe.

Il est charitable de caractériser la morale  de ces fonctionnaires comme "élastique. " Ils ont semblé ne pas avoir existé du tout. L'Inspecteur général a dit avec surprise que l’équipe de Bush  aux MILLIMÈTRES, quand elle fut mise en présence de la liste des actes de corruption, des vols d’argent public et de faveurs sexuelles et financières à et de l'industrie " n’a montré aucun remords. "

La confiance de BP dans le relâchement  de la  surveillance gouvernementale par une agence gravement compromise  et toujours dirigée  par le personnel mis en place pendant l’ère BUSH   peut avoir incité la compagnie à faire des économies  dangereuses. D'abord, BP a omis  d'installer une vanne de fermeture  au fond du  trou - autre sécurité  qui aurait pu éviter le déversement accidentel. Ensuite, BP  a reconnu que le fait d’avoir violé la loi en forant  à la profondeur de 22,000-25,000 pieds au lieu de la profondeur maximum de 18,000 pieds permise par son permis peut avoir contribué à cette catastrophe.

Et là où se produit une tragédie nationale impliquant du pétrole, la compagnie de Cheney, Halliburton, n’est  jamais loin. En fait, restez attentifs : Halliburton peut apparaitre  comme le premier voyou  dans cette affaire. L’explosion s’est  produite peu de temps après qu’ Halliburton ait achevé une opération d’encaissage  du puits de forage avec du  béton. C'est un processus délicat qui, selon les experts gouvernementaux, peut déclencher des explosions  catastrophiques s’i l n’est pas effectué avec soin.

Selon le Service d'Administration de Minéraux, 18 de 39 explosions  dans le Golfe du Mexique depuis 1996 ont été attribués à la mauvaise qualité  professionnelle des travaux   d’injection de ciment autour des tuyaux  métalliques. Halliburton fait actuellement l'objet d'une enquête par le gouvernement australien pour une  très grosse explosion   en 2005 dans la Mer Timor provoquée par une  application défectueuse de béton.

L’administration Obama a désigné presque 2,000 agents fédéraux  des Garde-côte, du  Corps des Ingénieurs, du Ministère de la défense, du Ministère du Commerce, EPA, NOAA et du Département e l’'Intérieur pour  s'occuper du déversement accidentel - une réponse impressionnante. Cependant, la Maison Blanche actuelle n'est pas exempte de responsabilité - le gouvernement devrait, par exemple, exiger un bien plus grand déploiement de produits  absorbants. Mais le coupable réel dans ce crime est  une industrie négligente, la putréfaction morale de l'Administration Bush et le pauvre contrôle  exercé par une Agence corrompue par  huit ans de servilité grotesque au Big Oil.

 
Article original en anglais : Sex, Lies and Oil Spills, Huffington Post, le 5 mai 2010.

Traduction par Comaguer.


Note du blog de Comaguer:

A ce document il convient d’ajouter plusieurs données rassemblées par nos soins dans différents articles publiés aux USA :

1- Comme des centaines d’autres, le forage de DEEPWATER réalisé à une profondeur non autorisée par l’Administration l’a été sans autorisation formelle. L’Administration savait mais elle fermait les yeux.

2- La filiale de BP USA est, comme toutes ses consœurs pétrolières, un lobbyiste actif à Washington, elle est aujourd’hui le 20° corrupteur/arroseur du pays et le premier lobbyiste parmi les filiales de groupes étrangers établis aux USA. En 2009, elle a dépensé 16 millions de dollars en « arrosages ».

3- Les forages sous-marins dans la ZEE c’est-à-dire sur un sous-sol propriété de l’Etat, donnent lieu à une sorte de taxe foncière payée par les pétroliers laquelle alimente directement le budget du service chargé du contrôle de la sécurité des installations pétrolières . Résultat aberrant : l’administration qui sanctionne en faisant fermer un puits diminue son propre budget c’est-à-dire que plus elle est performante, plus elle s’appauvrit et moins elle a de moyens pour inspecter les autres.

4- Les estimations faites par divers spécialistes de l’industrie pétrolière qui connaissent les débits des puits analogues dans la région donnent des chiffres de la quantité de pétrole s’écoulant chaque jour du puits qui vont de 5 à 10 fois le chiffre officiel. Le débit atteindrait 16 millions de litres par jour

5- La pollution de surface analogue à celle provenant du naufrage d’un pétrolier comme l’EXXON VALDEZ ou l’AMOCO CADIZ donne lieu à l’utilisation de produits dispersants et à la mise en place de barrages flottants. Le dispersant utilisé en grandes quantités (plus de 2 millions de litres à la date du 18 Mai et plus d’un million de litres en commande) le COREXIT est considéré par le service fédéral de protection de l’environnement (EPA) comme extrêmement toxique mais son fabricant NALCO est un ami de la BP.

6- La fuite ayant lieu en grande profondeur et donc sous une énorme pression et à une température assez basse la majorité du pétrole écoulé n’est pas remontée à la surface sous la forme connue de boulettes ou de petites nappes mais a pris la forme d’un immense lac sous-marin dont les dimensions pourraient atteindre : 60 kilomètres de long sur 5 kilomètres de large et 100 mètres d’épaisseur. Ce lac sous-marin va se déplacer en suivant les courants sous-marins existant dans le Golfe du Mexique et il est probable qu’il rejoindra le Gulf Stream en direction du Nord-Est et sera transporté vers les côtes européennes. L’impact de cet immense voile noir et absorbeur d’oxygène sur la vie sous-marine sera évidemment considérable mais encore difficile à mesurer.

Emissions radio de COMAGUER sur RADIO GALERE
88.4 Mhz région marseillaise ou sur http://www.radiogalere.org
Chaque mardi de 15H à 16H Rediffusion Jeudi de 11h à 12h

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Toutes Dernières Archives