22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 11:22

 

 

Raúl Bracho

Par: Raúl Bracho  21/02/2014


Depuis plusieurs jours, je cherche la sortie du labyrinthe. J’ai étudié tous les manuels, toute la littérature qu’utilise l’opposition pour mener sa mal-nommée « révolution ».

Après l’avoir étudiée en détails et fait des études comparées avec ce qui se passe à Kiev, Ukraine, la première chose que nous devons comprendre est que la méthodologie Sharp des coups d’états doux, est conçue de telle manière, qu’absolument toutes les réponses du gouvernement contre leur « mouvement » ou « révolution », j’insiste tout ou presque tout, sera usé médiatiquement en faveur de leur révolte. 

Que nous envoyions la police nationale pour dégager les rues bloquées et, usions de forme légale des gaz lacrymogènes pour les disperser, immédiatement, face au monde ils nous présentent comme des « répresseurs », comme « violents » et comme assassins. Que nos forces de police se trouvent dans n’importe quelle rue, déjà nous sommes coupables. Une stratégie puissante appuyée depuis l’étranger pour créer l’image dont ils ont besoin pour exiger une intervention. Tout aussi respectueux de la loi que nous soyons, ils nous accusent d’être un « régime terrible et répresseur » et quand ils n’ont pas d’images de violence de la part de notre police, ils ont recours à des photos d’autres pays et d’autres époques, une matrice qui fonctionne, bien… 

Je vous répète que parmi nous un groupe s’est dédié à étudier et réviser de forme audacieuse, en rompant avec tout préjugé, pour chercher leur faiblesses et la manière dont nous pourrions désactiver leur plans macabres.

La guerre à laquelle ces violents jouent est d’usure, nous nous sommes donc demandé : Comment pourrions nous les avoir eux à l’usure ?

Leur guerre utilise la provocation, donc nous nous sommes attachés à penser : « Comment ne tomber dans aucune provocation ? »

Les fondements de leur guerre consistent à utiliser chacune de nos actions pour nous affaiblir, du coup nous nous sommes demandé : comment user leur force pour que ce soit nous qui les affaiblissions

Ils utilisent en permanence leur manuel, nous nous sommes donc demandé ; Pouvons-nous utiliser leur manuel contre eux ?

Quoique nous pensions être devenus fous, je pense que nous sommes arrivés à une excellente proposition. 

Paix et amour ! Comme les hippies des soixante ! Paix et amour ! Comme n’importe quel évangélisateur ! Plus de police, plus de gaz lacrymogène !

Ils s’approprient notre casquette tricolore et les symboles patriotes depuis la campagne de Capriles ? OK, nous allons faire de même, nous allons commencer par leur prendre la couleur blanche, qui est la couleur internationale de la paix  et sans armes, mais la constitution à la main, nous irons rouvrir les rues qu’ils bloquent, nous irons parler avec les personnes qui souffrent dans leur voiture, dans des rues bloquées, et nous leur demanderons de nous aider à exorciser ces violents, tel que  nous l’enseigne les collectif de motorisés, qui nous éclairent à leur courageuse et extraordinaire utilisation de « paix active » pour affronter et annuler l’effet orange. 

Qu’ils soient les seuls à utiliser la violence ! Nous enregistrerons tout avec de la haute technologie, chaque moment, un par un, ainsi les corps de police iront les chercher, un par un, chez eux, pour les empêcher de violer la constitution, mais nous en les arrêterons plus dans la rue. Leur plan de générer des affrontements se convertira en « une grande croisade » pour la Paix et l’Amour, de manière bien théâtrale, vêtus de blanc et avec Chávez dans le cœur.

Vous direz que nous sommes devenus fous, mais regardez, si en plus à ces citoyens qui enfreignent  la loi, quand nous les arrêterons dans leurs foyers, avec la preuve à la main, quand nous leur dicterons des sentences pour atteinte à l’ordre public et dommage au patrimoine national, nous exigerons qu’il payent les dommages qu’ils ont commis aveuglés par la haine, et s’ils n’ont pas de biens à leur nom que nous puissions confisquer, et bien ils devront effectuer des « travaux communautaires » réparant ce qu’eux et leurs groupes violents ont détruit où aller en prison. 

Confisquer les motos est une méthode qui doit se poursuivre. Que feront-ils ? Nous dénoncer face au monde parce que nous les réprimons Parce que nous les affrontons nous avec la police Pourquoi confisquons-nous leur moto à ces fils à Papa ?

Nous les emmènerons sur le terrain du ridicule, nous ferons rire d’eux afin que le monde voie leur niveau de dissociation.

De grandes équipe de presse sociale les interviewerons et enregistrerons chaque jour la manière dont ils s’autodétruisent. 

L’audace et l’imagination qui ont toujours caractérisé le peuple du Venezuela, leur donnera une leçon sur la manière de faire chanceler la révolutionnette de couleur qu’ils souhaitent, je le dis bien : avec du bagou, nous allons les faire chanceler, avec la constitution à la main et en leur parlant de paix et d’amour.

Quelles images donnera au monde le Venezuela ? Nous autres vêtus de blancs, tranquilles, calmant des fous !!! Et les photos de leurs attaques violentes et terroristes contre nos gens, institutions et propriétés publiques, que de toute URGENCE, nos ambassades devront diffuser dans chaque CHAINE DE TELEVISION du monde, pour créer notre réponse médiatique 

ZurkaConducta (programme de VTV) est le moyen d’intervention dans les manifestations avec cette stratégie pour désarmer la violence terroriste.

Internationalement nous devons agir de la même manière, il y a une proposition que quelques unq d’entre nous envoient depuis l’extérieur, je vous la joins en annexe

Monsieur Bracho,

Mes collègues et moi nous avons analysé comment la Révolution pourrait reprendre l’initiative sur la scène internationale. Nous somme arrivés à la conclusion de nous devons effectuer un Coup d’effet international. Ce coup d’effet, être exécuté adéquatement devrait mettre sur la défensive les promoteurs et financiers des actes terroristes qui avec des fins déstabilisatrices conduisent l’opposition au Venezuela. A Savoir :

1.Qu’un groupe nombreux de victimes de la violence et leurs proches intentent une action judiciaire contre les organisateurs et financiers du terrorisme et leurs opérateurs au Venezuela : Alvaro Uribe Vélez, Otto Reich et Robert Alonzo, Henrique Capriles Radonsky, Maria Corina Machado, Antonio Ledesma, Ramón Aveledo et Julio Borges, entre autres.

2. Que le ministère public reçoive la demande documentée avec la grande quantité de preuve de toutes natures que possèdent le gouvernement, les collectifs et les particuliers.

3. Que le ministère public émette un ordre de capture international avec diffusion rouge contre Alvaro Uride Vélez, Otto Reich et Robert Alonzo (cela sera le coup à dimension internationale). Que soit donnée une grande couverture médiatique à l’ordre de capture de ces sujets. Après qu’il ait été émis par le ministère/Interpol, que le président convoque toute la presse nationale et internationale pour annoncer l’ordre de capture émis contre eux. Ainsi l’ordre annoncé face à toute la Presse, les medias internationaux devront rendre publiques les déclarations du Président.

4. Que Ministère Public émette un mandat d’arrêt contre les leaders/opérateurs locaux mentionnés, responsables de la violence. Que cet ordre soit annoncé par la Procureure Générale.

5. Il est indispensable que les deux annonces jouissent d’une grande couverture médiatique, répétitive, pour atteindre les objectifs et l’impact désiré. Il faut saturer les media

6. Que les terroristes et guarimberos prisonniers ainsi que leurs mentors créoles payent les dommages occasionnés à la propriété publique et privée. C’est ce qui se fait ici (EU). Tous ceux qui commettent des actes de vandalisme contre la propriété privée, sont condamnés à payer les dommages occasionnés, que ce soit avec de l’argent ou de manière effective avec la confiscation de leurs propriétés, en plus de la peine de prison qui leur est imposée.

7. Aussi, que celui qui commet des actes de vandalisme contre la propriété publique, que ce soit celle des Contés,  des États ou Fédérale soit considéré comme TERRORISTE et Accusé de TERRORISME et d’attenter à la Sécurité Nationale, crime qui ici (aux EU) se paye très cher, avec des amendes suffisamment élevées pour couvrir le montant des dommages causés plus la confiscation de leur propriétés et des peines qui vont de trente ans de prison à la perpétuité et jusqu’à la peine de mort dans le cas de victimes fatales causées par l’action de l’accusé. Un cas fameux récent fut celui de Thimoty McVeigne et Terry Nichols qui perpétué un attentat contre l’édifice fédéral en Oklahoma tuant quelques personnes, ils furent exécutés pour TERRORISME. Comme vous le voyez, ici on y v pas de main morte avec les « terroristes »

7. La constitution du Venezuela ne prévoit pas de cas similaires, que Nicolas faisant usage de la Loi Habilitante, promulgue une loi qui contient des peines sévères, similaires à celles que nous avons ici (EU) pour châtier les terroristes.

Cordiales Salutations

Ann

Le Venezuela vaincra les violents par la Paix !

Donnons une leçon de Paix, d’amour et de non violence active et révolutionnaire !!!

 


Raùl Bracho est un chroniqueur de la révolution bolivarienne, fidèle à Chavez au plus profond du cœur, il nous éclaire par sa lucidité, nous fait rire avec son grand sens de l’humour et nous donne par son immense humilité des leçon d’humanité au plein sens de ce terme. J’aimerais le traduire plus souvent, le billet par lequel il comparaît l’addiction au papier de toilette - invention récente de l’humanité avec une addiction provoquant des phénomènes de manque et de recherche désespérée que produit la cocaïne dont il parle en connaissance de cause – m’a fait bien rire, pour ceux qui lisent l’espagnol Papel toilete y cocaína

 Traduction Anne Wolff

Source en espagnol

Ustedes pensarán que me volví loco, pero… - Por: Raúl Bracho @hombrenuevo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives