20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 11:20

 

Par: Aporrea.org

19-02-2014


Hier au Venezuela dans l’état de Guyana une manifestation de soutien à la révolution  a réuni environs 10 000 ouvriers dans la Ciudad del Acero.

Dès 7 heures du matin, des milliers de travailleurs de Sidor, Alcaso, Ferrominera, Venalum, Bauxilum, Carbornarca, des briquetteries, ainsi que des travailleurs de la Snté et de l’éduction ont commencé a se concentrer à l Redoma La Piña.

Sous le soleil, lançant des slogans, ils se sont dirigés vers la place Hugo Chávez, qui se trouve dans le centre occupé par les étudiants depuis 6 jours. A mesure qu’avançait les colonnes ouvrières de la manifestation, les étudiants se retiraient.

Mais alors que l’action touchait à sa fin, après que des dirigeants politiques et syndicaux se soient exprimés, au moins deux groupes d’étudiant ont voulu reprendre les barricades, ils ont incendié des pneus.  Des centaines de travailleurs qui ce sont mobilisé face à eux ont été reçu par des tirs, provenant du balcon d’un immeuble. Au moment où est cet article est écrit, il y a six blessés par balles certains dans un état grave.

La Classe Ouvrière de Guyana, la même qui a récupéré les entreprises de bases des mains des transnationales, la même qui a impulsé le Contrôle Ouvrier et le Plan Guyane Socialiste, la même qui se retrouve aujourd’hui luttant pour ses Conventions Collectives, la même qui a du affronter en plus d’une occasion la bureaucratie de l’État est debout et n’est pas dans la confusion : aucune amélioration ne peut être espérée par les travailleurs, de la part de la droite et c’est pour cela qu’elle descend dans la rue défendre SA RÉVOLUTION !!!


Traduction libre Anne Wolff

Source en espagnole :
Contundente respaldo de la Clase Obrera de Guayana al Proceso Revolucionario culmina con trabajadores heridos de bala por francotiradores fascistas


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives