1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 10:55

 

 

Revelan que hay centenares de paramilitares listos en Colombia para ingresar a Venezuela

UAC, les anciennes milices d'Uribe, dissoutes dont une partie lui est restée fidèle alors que d'autres composent à présent ces bandes criminelles (bacrims) réputées pour leur sauvagerie, telle que la pratique du dépeçage d'humains vivants, par exemple.

 


 

Des groupes de paramilitaires colombiens sont massés à la frontière avec le Venezuela attendant que la situation se dégrade dans le pays voisin pour intervenir sur son territoire. Le renseignement militaire Vénézuélien nous a avertis de ce danger qui guette.

 

D’après les révélations faites par le journaliste et homme politique José Vincente Rangel, dans son émission de télévision « Les confidences », dans la localité de Ragonvalia, au Nord du Département de Santander « sont actuellement concentrés près de 200 effectifs irréguliers dotés d’un armement et d’une logistique abondants ». Il ajoute que les renseignements militaires ont repérés d’autres rassemblements du même genre en d’autres point de la frontière.

 

La situation sur le territoire du Venezuela continue à être alarmante. Selon les conclusions d’experts, une seconde offensive se prépare. Le solde des victimes mortelles des sanglants affrontements qui se sont déchaînés depuis le 12 février était de 39 à la fin de la semaine passée.


Tant le Gouvernement que l’Armée Vénézuéliens sont convaincus que les forces antirévolutionnaires de la voisine Colombie cherchent à profiter de cette situation pour entrer en scène.


Rangel  a égalemant abordé le thème des tactiques utilisées par les secteurs radicaux de l’opposition et ce que l’on appelle à Caracas « Guarimbas ». Le présentateur rappelle qu’il y eut déjà de telles tentatives en 2002-2003, et qu’elles se répètent à présent avec de meilleures organisation, ressources et logistique »

 

Parmi les méthodes nouvelles, on remarque la taille massive d’arbres (plus de 5000 NdT) qui s’observe dans les grandes villes. Il est possible que dans de prochains affrontements ces troncs puissent servir à édifier des barricades.

 

Traduction Anne Wolff

Source : Descubriendo verdades

 


"Pacíficos" manifestantes opositores amarran a joven a un poste, en el sector Los Mangos de Ciudad Guayana.

L'avenir du Venezuela

 

 

 

 

Il est évident qu’entre les préparations de matériel pour de nouvelles barricades, les attaques répétées qui ont paralysé pour de courtes durées des distributions d’électricité en divers lieux du pays, les blocages des voies de communication, l’empoisonnement – heureusement repéré à l’odeur et à temps – d’un réservoir d’eau alimentant 180 000 personnes, entre autres nombreux actes de nature clairement terroristes, ainsi que le soigneux travail de fichage des Chavistes organisé de manière systématique dans tout le pays, assombris par les actes purement fascistes et sadiques auxquels ce sont déjà livrés quelques groupes de jeunes Violents en discontrôle contre quelques-uns d’entre eux,  etc… etc… ce qui se prépare ne laisse rien augurer de bon.

La révolution de couleur n’a pas eu lieu faute d’un peuple mobilisé contre le gouvernement pour faire la figuration et fournir la chair à canon nécessaire aux matrices de la guerre médiatique qui sont un élément essentiel de ces coups d’état pas si doux, la tentative de coup d’état classique qui aurait nécessité le soutient et la participation de l’armée a été neutralisée, l’armée est fidèle au peuple et au gouvernement et les trois généraux d’aviation appartenant à l’oligarchie qui ont tenté de la rallier à un coup d’état ont été dénoncé par leur collègues qui ne mangent pas de ce pain là.

Bref, il est tout à fait évident qu’il n’existe pas au Vénézuéla plus d’une infîme minorité de personnes qui sont prêtes à soutenir un coup d’état violent et clairement fasciste téléguidé par Washington, tous ont beaucoup à perdre et seul l’Olympe Oligarchique pourrait espérer y gagner quelque chose, encore qu’à leur place je ne me fierais pas aux promesses de leur maîtres, qui ont dèja maintes fois démontré que leurs soutiens locaux étaient des pions sacrifiables selon leur seul intérêt (au Chili par exemple, où la bourgeoisie complice du coup d’état a été évincée au profit du régime militaire de Pinochet plus adapté pour dominer un peuple d’une grande conscience politique comme l’est aussi le Venezuela).

Il n’y a pas de problème interne au Venezuela qui même de très loin aurait généré dans le peuple un désir de renversement du gouvernement que rien ne justifie. L’opposition populaire si elle continue a souhaiter le changement de mode de gouvernement, quant à elle a à présent perdu  toute confiance dans les leaders de la droite qui se sont montrés sous leur vrai jour, méprisants le peuple, près à détruire tous les acquis qui lui apporte le bien-être et à le renvoyer à la misère et à la terreur qui était son lot avant l’élection de Chávez…

Bref, il n’y a plus que l’intervention extérieure secondée par les leaders de l’extrême-droite intérieure formée dans les camps paramilitaires fascistes de Serbie, de Miami et de Colombie… prêts à occuper des postes de pouvoir comme leur cousins de Kiev, et des bandes de jeunes délinquants prêts à intégrer de nouvelles milices et à adopter le slogan «Nous sommes la Loi » de Pravy Sektor pour faire régner la terreur et éradiquer le chavisme dans le sang et les larmes.

Washington, acculé, montre son vrai visage, il est fasciste.

Anne

 

 

 

 

 

Dos paramilitares en territorio colombiano.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives