15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 06:21

 

Des images qui parlent de la destruction des racines de notre culture. Une pyramide maya détruite pour faire des gravats pour réparer des routes.

 

Las excavadoras de una compañía constructora han destruido una de las mayores pirámides mayas de Belice para extraer grava destinada a la construcción de carreteras, informan las autoridades del país.

Ancienne de 2300 ans, située sur un terrain privée mais comme tout vestige préhispanique placée sous la protectin de l'état, la pyramide de Nohmul a été mise à bas par une société de construction.

Le directeur de l'institut archéologique déclare son incrédulité face à une telle ignorance et une telle insensibilité.

Il déclare que ceux qui ont fait cela ne pouvait ignrer qu'il sagissait du centre cérémoniel le plus important de la région et qu'il sagit clairement d'une manifestation de mépris.

 

 

Jules Vasquez / 7NewBelize.com

 

Jules Vasquez / 7NewBelize.com
Credito: Jules Vasquez / 7NewBelize.com

Source en espagnol ;
Destruyen una de las pirámides mayas más importantes de Belice

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Toutes Dernières Archives