26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 13:05

 

 

 

 

J’étais tranquille, dans la petite caravane posée au milieu d’un champ de biquettes que j’occupe en ce moment. Une halte sur le chemin de la forêt. Un peu trop civilisé pour moi.  N’empêche, le paysage local, bucolique à des vertus apaisantes.

Après quelques mois de pérégrinations et autres vagabondages, après quelques bons moments passés entre amis et aussi quelques mésaventures qui m'ont conduite sur la pente glissante qui mène au fond du gouffre, je savourais la tranquillité, la solitude et l’intimité retrouvée…

Je ne pensais pas plus que cela à réactiver le blog, je faisais mon petit tour du web, à titre d’information personnelle…quand deux infos mise bout à bout m’ont soudain fait frissonner… dans l’une figurait un inventaire des différents types de drones destinés à la surveillance du territoire des E-U, depuis les nano drones jusqu’au avions sans pilote, drones de surveillance ou drones tueurs, un des nouveaux arsenaux de la répression  systémique. L’autre évoquait la possibilité de développer des mesures de surveillance similaires au-dessus du territoire européen.

Or nous savons tous que « Washington a décidé » ou « Bruxelles a décidé » symbolise la même clique qui sous le nom de globalisation vise à prendre la direction du monde. Je me fonde pour affirmer cela sur les textes produits par cette clique ou ceux qu’ils commanditent, je me fonde sur leur action dans le monde et ses conséquences.

J’avais déjà imaginé auparavant le genre de scène cocasse que pouvait procurer à l’avenir les nouveaux délires des puissants, imaginant qu’après les semences et l’ortie, les pissenlits comme tout ce qui est bon et gratuit se verraient mettre à l’index. Ainsi lorsque je me livrerais à la cueillette de ma petite salade, somme-toute rien que de bien innocent… je me ferais repérer par des nano drones de surveillance qui dénonçant mon infraction aux lois en vigueur feraient appel aux drones de répression chargés de m’infliger la punition méritée pour avoir ainsi contrevenu à la loi et l’ordre alors que nous savons si nous avons été consulté les archives des délibérations des instances du gouvernement européen que de telles mesures sont prises pour protéger le consommateur de son ignorance et sa naïveté…. Interdire la diffusion de la recette du purin d’ortie ou les semences non brevetées, ce sont des mesures prises pour nous protéger de notre propre ignorance, cela ne visent en aucun cas à augmenter les profits de méga entreprises en leur assurant le monopole en leur laissant tout loisir de fixer des prix prohibitifs, non. Maivais esprit que de penser cela... conspirationiste, va !… En tout cas ce que ne cesse de réitérer le discours officiel, dans certains textes, cela apparait toutes les trois lignes, il s'agit de nous protéger de tout ce qui n'a pas été vérifié et confirmé scientifiquement, alors les pissenlits cela fait des millénaires qu'on en consomme avec bonheur, mais cela n'entre pas dans la balance. Par contre pas de problème avec les faux fromages de Cargill, garantis on ne peut plus scientifique.

Je n’ai aucun doute que figurent parmi les élus quelques imbéciles qui croient à ce qu’ils racontent, ils servent de caution… c’est la théorie du missionnaire, si vous voulez faire passer quelque mesure coercitive, vous envoyez en avant-garde, un imbécile de bonne foi qui vient vous prôner les avantages pour vous de l’enculade qui se prépare… Et de nos jours les universités sont des fabriques en série de ce genre d’imbéciles, il n’y a que l’embarras du choix et avantage certain, ils sont jetables après usage, il y aura toujours assez de candidats pour reprendre l’emploi à leur place au cas où tout d’un coup leur conscience menacerait de s’éveiller.

Donc attention danger, cueillette de pissenlits ! Cette fois, ce sont d’autres images qui se sont imposées à moi. Tout d’un coup de ce paysage si tranquille, surgissait un nano drone, imperceptible à l’œil nu qui venait se poser sur la cafetière pour m’espionner…  exit de la tranquillité à savourer, le monde serait alors devenu un autre monde dont je ne veux pas.

Je vais essayer de résumer mon point de vue : toute nouvelle mesure de surveillance et de contrôle trouve place dans le contexte de la globalisation. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle phase d’accumulation du capitalisme qui implique un changement qualitatif dans notre manière d’habiter le monde.

Cette nouvelle phase vise à mener à leur terme les processus de confiscation du monde, saut qualitatif qui créera encore bien plus de misère tout en impliquant une réduction drastique de la population. Tous, bien sûr, ne sont pas prêts à accepter de telles mesures de leur plein gré. Les émeutes de la faim se multiplient déjà sur la planète…et il est prévisible que le durcissement de la situation entraîne le durcissement de la répression.

Nous pouvons déjà le constater tant au quotidien, à travers des « faits divers » qui font résonance, que dans le cadre de la « guerre préventive à l’insurrection » qui se met en place et qui implique des mégastructure susceptibles de collecter et de compiler un maximum d’information sur chacun d’entre nous, nous ne pouvons attendre aucune bienveillance des puissants si nous décidons de nous opposer à leur programme, fut-ce par des choses aussi anodine que de cueillir des pissenlits ou d’habiter une caravane.

Ainsi les blablas qui nous présentent les mesures de surveillance comme destinées à garantir notre sécurité ne méritent qu’une chose : d’être balayés d’un revers de la main pour poser les vraies questions. Nous découvrirons alors que ce qui préside réellement à l’instauration d’une société de contrôle généralisé repose sur un principe de malveillance. C’est très clair dans toutes les campagnes de propagandes qui se déroulent en ce moment et visent à encourager les actes, hier encore honteux, de la délation en leur conférant le statut d’acte civique.

Or tous les exemples historiques le prouvent, chaque fois que la délation a été encouragée, la malveillance a proliféré. Les sociétés de délation accordent le bénéfice du doute au bourreau… peu importe que la personne ait commis ou non ce qu’on lui reproche du moment qu’elle soit capable du fait.

C’est une devise de l’Inquisition « Tuez-les tous, Dieu reconnaitra les siens ».

Cela par contre, ce sont des phénomènes que je peux constater à l’œil nu et qui sont en train de se produire sous nos yeux, augmentation palpable de la méfiance généralisée et de la malveillance qui l’accompagne, quand chacun se met à surveiller son voisin.

Ainsi pour prendre un exemple concret, une amie risque de perdre son logement suite à de bruyantes scènes de ménage qui ont troublé le voisinage. Soit, rien de bien grave. Le dossier déposé au tribunal ressemble au rapport d’un détective qui aurait été chargé de surveiller les faits et gestes autour et dans son appartement. Il se serait même muni d’amplificateurs acoustiques pour surprendre quelques conversations intimes…. Sauf que ce dossier a été réalisé par un groupe de voisins. No comment !

Tous les acteurs de terrain sincères le reconnaissent, on ne lutte pas contre la délinquance avec de la surveillance, des contrôles et de la répression qui ne font que la radicaliser. Chaque fois qu’on supprime les budgets d’une maison de quartier, d’un centre culturel pour les affecter au contrôle et à la répression on a contribué à augmenter le problème plutôt que de le résoudre….

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans anne humeur du jour
commenter cet article

commentaires

honorius 01/12/2012 17:21


après il ne reste plus qu'a mettre quelques taupes chez les gens qui pilotent ces saletés et de renvoyer à l'envoyeur ! 

Anne Wolff 02/12/2012 08:52



Le cas de l'interception de l'un d'eux par l'Iran me semble annonciateur d'un potentiel de surprises qui n'ont pas fini d'étonner les ignorants de l'effet boomrang



Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives