14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 20:32

Situation en Slaviansk

 

Situation en Slaviansk

Situation en Slaviansk

Un événement qui mérite d’être signalé : la rencontre, samedi dernier, entre les dirigeants de la junte de Kiev et John Brennan, le directeur de la CIA, qui s’était déplacé pour les rencontrer. La prise de décision d’envoyer des troupes pour écraser l’insurrection est postérieure à cette rencontre. Les Maîtres ont décidé, la junte s’exécute.. Cela mérite réflexion, et quelques questions sur les projets de Washington concernant l’Ukraine mais pas seulement. Il semble bien qu’un bain de sang de plus et une guerre civile entre voisins auparavant amis, une de plus soit au programme, cela devient banal. On prend un pays dans lequel les voisins d’ethnies différentes, de religions différentes vivent en bonne convivialité ou en bienveillante neutralité, on envoie une avant-garde d’agitateurs, semer la zizanie jusqu’à ce que les tensions soient telles qu’ils suffisent de mettre le feu aux poudres pour provoquer une meurtrière et irréversible guerre civile… Et pendant que le peuple s’entre-déchire, les Corporations installent au Pouvoir leurs valets, raflent le magot des ressources du pays et « offrent » des prêts qui sont autant de cordes au cou d’une usure à venir.

L’intervention de Brennan doit être prise très au sérieux. Encore une fois les parallèles avec le Venezuela sont révélateurs. Malgré l’échec de la révolution de couleur et l’éclatement de la coalition de l’opposition dont la branche constitutionaliste s’est assise à la table des négociations de Paix appelées par le gouvernement, l’extrême-droite financée par Washington continue à mener des actions violentes et à annoncé pour le 19 avril une grande purge (massacre) de chavistes censée mettre le feu aux poudres et provoquer une guerre civile - après la mort d’une « masse critique » de membres des deux camps - justifiant  l’intervention programmée  des gendarmes de Washington.

Cette intervention de Brennan et ses conséquences en forme de massacre annoncé est donc particulièrement significative et le fait mérite d’être connu. En espérant que quelques-uns de ceux qui doutent encore de la malveillance de Washington se poseront quelques questions sur la confiance que méritent les gendarmes auto proclamés du monde - assasins des peuples.


 

Anne W

 

Ukraine: les USA misent sur une guerre civile (expert)

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

Ukraine: les USA misent sur une guerre civile

Ukraine: les USA misent sur une guerre civile

MOSCOU, 14 avril - RIA Novosti

Les Etats-Unis misent sur une guerre civile en Ukraine pour rejeter sur la Russie la responsabilité pour leur propre échec dans la région, a estimé lundi lors d'une table ronde à RIA Novosti Rostislav Ichtchenko, président du Centre d'analyse et de prévision systémiques (Kiev).

"Les Etats-Unis misent manifestement sur une guerre civile en Ukraine, en poussant les autorités de Kiev à déclencher une guerre civile d'envergure, et si Kiev avait pour cela des ressources militaires suffisantes, il aurait déjà déclenché cette guerre", a déclaré l'expert, ajoutant que Kiev voulait un tel conflit, tout en le craignant, faute de ressources pour mener la guerre.

Et de supposer qu'une guerre civile d'envergure en Ukraine ne manquerait pas de provoquer une ingérence militaire de la Russie, ce que les Etats-Unis ne manqueraient pas d'exploiter afin de faire passer Moscou pour un agresseur ayant attaqué et envahi l'Ukraine, petit pays épris de la paix.

Lors de cette même table ronde, il s'agissait également des problèmes de la sécurité eurasiatique.

"Le comportement des Etats-Unis et de certains pays de l'Union européenne en Ukraine, leur sponsoring du terrorisme en Syrie et leur refus de réprimer le trafic de drogue en Afghanistan, ainsi que leurs tentatives de réaliser une politique de dissuasion de la Russie et de la Chine représentent une grave menace pour la sécurité eurasiatique", a fait remarquer le directeur du Centre de communications eurasiatique Alexeï Pilko.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives