8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 12:43

 

La cathédrale St-Basil à Moscou. Crédits: allday2.com

La cathédrale St-Basil à Moscou. Crédits: allday2.com

 

Un texte édifiant du Ministre de la "Culture" Russe, dans la "Voix de la Russie" qui aurait bien besoin d'un bon laxatif. Si c'est votre projet de monde, ce n'est pas le mien !

 

Vladimir Medinskiï : « Non au pluralisme »


Vladimir Medinskiï, écrivain et docteur en histoire et en sciences politiques, est le nouveau ministre de la culture russe. Ce dernier s’était fait remarquer par le passé pour certaines de ses déclarations concernant la culture et l’éducation russe. Voici quelques unes de ses déclarations les plus célèbres.

PhotoXpress

Au sujet des problèmes de l’enseignement secondaire

« Le système éducatif actuel est une absurdité favorisant l’ignorance et la tricherie. Je n’ai aucune explication à ce sujet. Pourquoi existe-t-il 35 manuels d’histoire sur la Russie destinés à l’enseignement secondaire, et tous uniformément recommandés par le Ministère de l’Education ? »

Sur le cinéma historique

« Les films qui sortent au cinéma sont, pour la plupart, des productions pseudo-scientifiques à caractère fantastique. Nous avons besoin d’imposer une évaluation par des pairs (regroupement collectif de chercheurs et d’experts qui jugent les travaux de leurs confrères) dans ce domaine. Il ne s’agit en aucun cas d’une censure à l’encontre des cinéastes mais plutôt d’une expertise savante qui suggérera aux réalisateurs et scénaristes ce qui est correct et ce qui ne l’est pas ».

Les grandes lignes de la thèse du docteur Vladimir Medinskiï

« Il est nécessaire de créer une base d’informations qui permettrait non seulement un accroissement du savoir méthodologique des enseignants d’histoire russe afin d’améliorer les connaissances des étudiants et d’en faire de vrais patriotes ».

Au sujet de Boris Eltsine en 1991

« L’échec des Putschistes (le vrai putschiste ayant été Eltsine en personne puisque ce dernier empêchait les organes de justice de faire leur travail) est due avant tout à la faiblesse du gouvernement soviétique ».

Au sujet de la fermeture de son compte personnel sur le réseau social russe Vkontakte

« Quand des personnes incultes, non éduquées et ignares, souffrant de troubles de la mémoire et de problèmes d’alcool crient leur haine contre le monde entier, c’est dérisoire, car nous pouvons leur tourner le dos. Mais quand une personne instruite, éduquée et influente tient de tels propos concernant le Jour de la victoire, je suis profondément choqué. [Pavel Dourov, dirigeant du réseau social russe Vkontakte, avait déclaré le 9 mai dernier sur son compte Twitter lors de la célébration du Jour de la victoire de 1945 : « Alors que le peuple se promène librement en ce Jour de la victoire, il y a 67 ans, Staline volait à Hitler le droit de réprimer son peuple à la suite de la victoire de 1945 », ndlr].

Au sujet de ses activités culturelles

« Notre histoire est complexe, elle a besoin de plus de films et de livres qui la concernent, j’ai donc décidé de m’y atteler ».

Au sujet du livre d’histoire

« Pour chaque classe d’âge, il ne doit exister qu’un seul et unique manuel d’histoire, expliquant d’une manière univoque qui étaient, par exemple, Alexandre Nevskiï, Dmitri Donskoï ou encore Mikhaïl Koutouzov. Il ne faut pas que les élèves de CM2 adoptent le pluralisme ».

Concernant le gouvernement

« Staline était conscient de la nécessité d’imposer une idéologie et de procéder au lavage des cerveaux de la population. De nos jours, plus rien ne se passe, on laisse les choses se faire d’elles-mêmes et ce n’est pas du tout efficace ».

 

 

source : Vladimir Medinskiï : « Non au pluralisme »

Le même en 2014 : Vladimir Medinsky : « La Russie a le devoir de se défendre culturellement contre cette Anti-Europe » — Le Courrier de Russie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives