3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 19:16

Merci au petit néo-nazi de service qui vient de faire une attaque de commentaires sur ce blog… je ne savais pas trop où me situer dans le panel politique actuel… mais il est vrai qu’en voyant ceux qui se font traiter de rouge-brun, je me sens parfaitement en affinité avec certains d’entre eux, je sais donc aujourd’hui ce que je suis… même si l’étiquette m’a été collée par d’autres, comme à tant d’autres chercheurs pratiquant le libre examen, hors des préjugés du politiquement correct et des censures imposées par la nouvelle inquisition. Toute ma reconnaissance donc au milicien SA de me faire cet honneur auquel ma modeste personne n’aurait osé prétendre sans son aide bienvenue… celle de figurer parmi cette catégorie qui reprend tant d’honorables personnes, humaines, intelligentes, courageuses : je suis une ROUGE-BRUNE et j’en suis fière.

  Ps : me v'mà du coup toute euphorique, c'est vraiment trop génial, je ne renonce pas à l'écosophie mais je me sens déjà beaucoup moins idiosyncrasique tout d'un coup, ce n'est pas  le membre d'une milice qui me démentira quand à cette sorte de sécurité intérieure que donne ce sentiment d'appartenance à une identité collective !

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff
commenter cet article

commentaires

Caroleone 03/07/2012 20:39


Bonsoir Anne,


 


Tu sais, moi quand ça m'arrive ( rarement néanmoins) je balance le commentaire là où il doit être.


Qu'est-ce que ça veut dire d'ailleurs rouge-brun, ça n'existe pas ?


Bises et cool


 


caro


 

Anne Wolff 03/07/2012 21:05



Je répondais à ton autre commentaire maiscela attendra...


Ben si, Rouge Brun, c'est un nouveau titre de gloire qui englobe les personnalités qui dérangent, que des chercheurs de talent, cela va de Jean Levy à Chodusovski en passant par René Balme... que
des gens avec qui je peux être fière d'être compromise, même si je ne partage pas la vision du monde de chacun d'entre eux, je dois reconnaître que ce sont tous de vrais traqueurs de vérités...
donc voilà, évidemment c'est un peu dommage d'avoir été cooptée au Club par la racaille nazie plutôt que par ceux qui en sont déjà membres... mais bon faut bien un début.


Et si j'ai relevé, ce n'est pas tant en ce qui me concerne personnellement, mais je vois comme cela sert à dicréditer des gens vraiment bien, et demoin des peits cons commandités pourraient qussi
bien prendre des barres de fer, dans le plus pur style de cette SA dont ils sont les héritiers... faut casser ce délire, et montrer ce qu'il est réellement : l'embrigadement dans des milices
téléguidées de nuls en quête d'un peu de valeur et d'identité, c'est pareil pour les flics fachos, ce sont les mêmes fondements, les mêmes manipulation et à la limites les mêmes instructeurs,
ceux qu'on retrouve dans la province de Santa-Cruz en Bolivie à entraîner les descendant de Klauz Barbie... l'étiquette change, mais la logique est la même, les fondements, l'émotionnalité
sous-jacente...la haine et le mépris de soi à qui on donne une cible extérieure (bouc émissaire), c'est le fondement du fascisme.


Bisous et prend bien soin de toi, on est quelques-uns je crois pour qui ta présence est importante.


Anne



Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives