14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 00:24

 

 

L’attitude des USA en ce qui concerne les armes chimiques est un pur scandale. Rappelons la totale irresponsabilité dont ils ont fait preuve dans le scandale des armes chimiques US abandonnées à Panama.

(…) nous insistons quant au fait que ce pays a le devoir absolu de retirer de notre territoire ces armes chimiques qu’il trouve aujourd’hui si répugnantes. Sa crédibilité morale et diplomatique l’exige.

Nous sommes en train de parler de milliers de bombes toxiques que les USA ont laissées sur nos terres et dans nos mers. L’Armée étasunienne a admis que 64 millions de livres de gaz toxiques – joints à 400 mille bombes chimiques et 500 tonnes de déchets radioactifs - ont été secrètement jetés dans les océans de leur propre territoire et de celui de différents pays étrangers, incluant Panama, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Fabriquer des armes chimiques est plus facile que de s’en défaire. Après le scandale de Panama, où les USA s’étaient carrément lavé les mains du problème, alors qu’éclate le scandale d’Okinawa, un scandale encore bien plus grand se déroule actuellement : le Pentagone installe une nouvelle fabrique d’armes chimiques en Géorgie à proximité de la frontière russe.

Les Etats-Unis une fois de plus jouent le deux poids deus mesures, voulant interdire toute autre production d’armes chimiques que les leurs qui sont en voie de prolifération massive en différents sites, de la même manière qu’ils refusent de participer à une désescalade de l’armement nucléaire dans le monde, selon leur méthode bien connue ; utiliser la communauté internationale pour contraindre les pays qu’ils se préparent à attaquer à désarmer.

Leur attitude belliqueuse incite de nombreux pays à entrer dans une escalade d’armements qui sont à présent capables de détruire plusieurs fois toute vie sur la planète et sont une menace et un danger pour chacun d’entre nous..

Que faire pour mettre fin à cette folie ?

 

 

Okinawa: l'armée US a mené des essais d'armes biologiques

 

Okinawa: l'armée US a mené des essais d'armes biologiques (agence)
13:33 12/01/2014
TOKYO, 12 janvier - RIA Novosti

Des militaires américains ont mené au moins une dizaine d'essais d'armes biologiques entre 1961 et 1962 sur le territoire de l'actuelle préfecture japonaise d'Okinawa, rapporte dimanche l'agence Kyodo.

D'après les documents obtenus par l'agence, des essais de pulvérisation de spores d'un champignon pathogène causant la pyriculariose du riz ont été réalisés dans les districts de Nago et de Shuri.

La dispersion de champignons pathogènes le long de champs a été également effectuée à Taiwan, indique l'agence sans fournir plus de détails.

Les forces US ont pris le contrôle d'Okinawa en 1945. Jusqu'en 1972, le territoire a été contrôlé par l'administration civile américaine des îles Ryükyü. A l'heure actuelle, Okinawa abrite 14 bases militaires américaines, dont Futenma et Kadena.

La population locale se prononce contre la présence de bases militaires US sur l'île. Le ressentiment anti-américain s'est notamment accru dans le pays en 1997, lorsque des soldats américains avaient enlevé et violé une écolière japonaise.

 


 

Source : Okinawa: l'armée US a mené des essais d'armes biologiques (agence) | International | RIA Novosti

 

 

Sur le même sujet

 

La Russie préoccupée par les activités biologiques du Pentagone à sa frontière


19/07/2013
MOSCOU, 19 juillet - RIA Novosti

Moscou est préoccupé par les activités militaires biologiques que les Etats-Unis mènent près de la frontière russe, a déclaré vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous sommes sérieusement préoccupés par les activités biologiques lancées par le ministère américain de la Défense à proximité des frontières russes", a indiqué le ministère commentant un rapport du Département d'Etat américain sur le respect des accords en matière de contrôle des armements, de non-prolifération et de désarmement pour 2012.

Les auteurs du rapport américain "expriment de nouveau des doutes quant au respect par la Russie de la Convention d'interdiction des armes biologiques et à toxines, sans fournir aucune preuve, comme toujours. Or, on aurait pu lever la préoccupation américaine depuis longtemps, si les Etats-Unis n'avaient pas bloqué la création d'un mécanisme de vérification dans le cadre de ladite Convention. Ce mécanisme permettrait également de clarifier de nombreuses questions concernant les Etats-Unis. Plusieurs organisations américaines participent à des activités biologiques d'envergure. Les résultats de ces activités peuvent servir à accomplir des missions interdites par l'article I de la Convention", a ajouté le ministère.

"Qui plus est, aucun document n'atteste que tous les sites américains ou contrôlés par les Etats-Unis, qui participaient à des programmes biologiques militaires, ont été démantelés ou reconvertis, ce qui est requis par l'article II de la Convention", a conclu le ministère.

Ouverte à la signature en avril 1972 à Moscou, la Convention sur l'interdiction des armes biologiques est en vigueur depuis le 26 mars 1975. Les pourparlers sur la création d'un mécanisme de contrôle dans le cadre de la Convention ont commencé en 1995, mais en 2001, les Etats-Unis ont refusé de continuer l'élaboration du protocole en bloquant ainsi un travail de six ans.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Planète urgence
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives