3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 01:35

 

 

| Caracas (Venezuela) | 1er janvier 2013
+

La ministre vénézuélienne des Services pénitentiaires, Iris Varela, a annoncé sur son compte Twitter l’expulsion d’un ressortissant français connu sous le nom de Frédéric Laurent Bouquet, le 29 décembre 2012.

M. Bouquet (photo) avait été arrêté à Caracas, le 18 juin 2009, avec trois ressortissants dominicains, en possession d’un arsenal. La police scientifique avait saisi dans l’appartement qu’il avait acquis 500 grammes d’explosifs C4, 14 fusils d’assaut dont 5 avec visée télescopique, 5 avec visée laser, et 1 avec silencieux, des câbles spéciaux, 11 détonateurs électroniques, 19 721 cartouches de différents calibres, 3 mitraillettes, 4 pistolets de différents calibres, 11 équipements radio, 3 talkies walkies et une base radio, 5 fusils de chasse calibre 12, 2 gilets pare-balles, 7 uniformes militaires, 8 grenades, 1 masque à gaz, 1 couteau de combat et 9 bouteilles de poudre à canon.

Durant son procès, M. Bouquet a admis avoir été formé en Israël et être un agent des services secrets militaires français (DGSE). Il a reconnu préparer un attentat pour assassiner le président constitutionnel Hugo Chavez.

M. Bouquet avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour « détention illégale d’armes ». Il a purgé sa peine. Il a été extrait de sa cellule par ordonnance N° 096-12 du premier juge Yulismar Jaime, puis a été expulsé pour « atteinte à la sécurité nationale », en vertu de l’article 39 alinéa 4 de la Loi sur les migrations et les étrangers.

JPEG - 51.9 ko

Les autorités vénézuéliennes s’étaient jusqu’à présent abstenues de communiquer sur ce sujet. Les faits ont été confirmés par le porte-parole du quai d’Orsay, Philippe Lalliot. L’ambassade de France à Caracas a décliné tout commentaire.

De notre enquête nous pouvons conclure : (1) le président Nicolas Sarkozy a commandité l’assassinat de son homologue Hugo Chavez (2) l’opération fut un fiasco (3) la France a accordé des compensations substantielles pour étouffer cette affaire durant le mandat de M. Sarkozy.

Source : Nicolas Sarkozy avait commandité l'assassinat d'Hugo Chavez

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff
commenter cet article

commentaires

Anne-Marie 04/01/2013 16:11


.http://lestemoinsdutemp.canalblog.com/archives/2013/01/03/26056762.html


"Ils veulent que nous marchions au pas et dans les souliers de leur choix." (J. Beaucarne)

Anne Wolff 05/01/2013 08:29



Ils ont commencé aussi une liquidation sélective de la population de la planète en utilisant des moyens conjugués qui vont de la stérilisation des uns à l'assassinat des autres, ciblés ou dans
des guerres qui déciment des populations et sèment la mort lente des guerres sales.


Tous ceux qui savent à quel point Chavez, en bonne connaissance de cause comme Comandante, est opposé à la guerre, parce qu'il a une perception lucide de ses redoutables conséquences, de
l'horreur de l'Uranium Appauvri aussi, savent quel absurdité il y a à la présenter comme va-t-en-guerre.


Tous ceux qui ont vu Sarkozy se réjouir de la nouvelle jurisprudence internationale qui a permis l'assassinat de Kadhafi et dans la foulée de plus d'un dixième de la population du pays, tellement
radicalement protégée de son dictateur qu'elle n'aura plus jamais rien à redouter... et destruction des infrastructures qui marquent un recul de civilisation et accaparement des richesses du pays
par toujours les mêmes charognards, qui fomentent la destruction des pays ou régions à coloniser, comme l'Europe en 40-45, destruction, reconstruction-acculturation...


Ils n'ont tout simplement pas compris quelque chose d'essentiel, c'est que Chavez est d'ores et déjà immortel. Ce qui se passe au Venezuela ces jours-ci en témoigne, un peuple chaque jour plus
soudé prêt à défendre les acquis et aller de l'avant.


C'est très très fort, ce qui apparait au Venezuela, dans cette période de douleur, quand tout en priant à l'unisson pour le rétablissement d'Hugo Chavez, tout en peuple en mouvement assume le
fait qu'il doit se préparer à prendre la relève. Contrairement à la matrice d'opinion que crée la presse ici, des rapprochements se produisent entre les héritiers  de Chavez à travers tout
le continent et au Venezuela... la mémoire d'un peuple qui ne veut à aucun prix que cela redevienne comme "avant" (Chavez).


Et de cela l'oligarchie aujourd'hui prend conscience, le mouvement de libération que Chavez a catalysé en Amérique Latine est irréversible et l'oligarchie tremble et commence à prier pour sa vie,
car il est clair aujourd'hui que Hugo Chavez mort risquerait d'être encore bien plus redoutable que vivant.


Une mutation des consciences, à l'échelle d'un continent, ABYA YALA, le nom commun d'une diversité,la naissance d'une nouvelle civilisation, en pleine conscience et détermination.


 


No queremos borrar nuestro pasado, lo asumimos. Somos indio, negro y europeo. Somos Caribe, somos Nuestra América, somos venezolanos. Somos cuerpos vivos
en congénita rebeldía contra la hipócrita insipidez anglosajona que condena los placeres y el gozo. Somos cariaquito mora’o para la suerte, yantén para la jaqueca, azabache para el mal de ojo.
Somos la Virgen de Valle, Maria Lionza y Yemanyá. Bamboleamos borrachos a nuestros Santos en fiestas patronales. Somos ateos, somos cristianos. Somos tantas veces de derecha para la izquierda y
de izquierda para la derecha. Somos rico mestizaje: arpa, cuatro, maracas y Mozart; arepa, pabellón y pizza. Somos contradicciones superadas por el fin mayor que nos convoca. Somos defectos y
virtudes en pugna, apostando siempre a las virtudes. Somos el “hombre nuevo”, orgulloso descubriéndose a si mismo. Somos la victoria, la alegría del derecho conquistado. Somos el pueblo
chavista.



Chavismo de fin del mundo - Por: Carola Chávez



Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives