28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 14:10

 

 

NDDL : Appel à dons de semences/plants maraîchers, de matos de culture,… pour soutenir l’occupation paysanne de la ZAD

NDDL : Appel à dons de semences/plants maraîchers, de matos de culture,… pour soutenir l’occupation paysanne de la ZAD | Nature to Share | Scoop.it

La ZAD n'est pas déclarée Zone D'Autonomie Définitive pour rien. Avant les expulsions, les camarades occupant-e-s de la ZAD avaient déjà entrepris de se rapprocher de l'autonomie via : une ferme maraichère (le sabot), de multiples potagers collectifs, une boulangerie, une chèvrerie, une forge, un projet de plantation d'un verger, de nombreux-se-s autre projets et des échanges avec des paysan-ne-s du coin...


Cette recherche d'autonomie s'inscrivant dans le cadre d'un combat contre l'aéroport de NDDL mais aussi le monde qui l'accompagne, et dans une volonté de vivre en dehors du système de production et consommation capitaliste, ainsi qu'étatique.


Les militaires ont quasiment tout anéanti par les expulsions et destructions de cabanes et maisons; et la majorité des camarades ont aussi eu pas mal d'autres choses à faire à cette occasion... :)

Mais avec "l'accalmie" et malgré l'occupation militaire des routes de la ZAD, les camarades "préparent le printemps" et la remise en chantier des potagers collectifs. Et fort-e-s de la solidarité, et de nombreuses autres installations de camarades venu-e-s en soutien, les camarades de la ZAD, en lien avec des paysan-ne-s, préparent des projets d'installation paysannes.


Un appel à installation a d'ailleurs été lancé, ainsi que l'appel à une grande manif de mise en culture de terres sur la ZAD le 13 Avril. Voir ici :


http://zad.nadir.org/Seme-ta-ZAD


Au sein du CLCA, on souhaitait lancer un appel à dons un peu en avance (les camarades de la ZAD en feront surement un bientôt), car on sait que certain-ne-s semences et plants se commandent longtemps à l'avance.


Afin que l'occupation résistante de la ZAD se maintienne dans la durée et ne soit plus entièrement dépendante de l'extérieur, on lance donc cet appel à soutien pour aider les projets paysans à se lancer.


Au sein du CLCA, grâce à vos dons financiers, on a déjà commencé à soutenir des camarades de la zone est de la ZAD qui souhaite lancer ce genre de projets, notamment via l'achat de matériel et de bouquins. On va pas mal accélérer cela en se concentrant sur l'aide à l'achat de matos pour chevaux de trait (éventuellement aussi pour un tracteur), de semences, de plants et divers matos pour cultiver.


Cela ne suffira certainement pas, loin de là, vu le nombre de nouveaux-lle-s camarades occupant-e-s ! :), et c'est pourquoi on vous transmet une liste de choses qui pourraient être utiles sur la ZAD (à compléter, et qu'on complétera au fur et à mesure) :


-semences/plants maraîchers (légumes, plantes aromatiques, petits fruits) bio ou non-traitées


-semences/plants céréales, oléagineux, chanvre, ...


-semences/plants plantes médicinales


-arbres fruitiers (graines, boutures, scions (même si il est pas mal tard pour çà),...)


-matos de traction animale (et si vous avez des chevaux/ânes/mulets, ce serait parfait !:)


-matos de maraîchage pour : traction animale, tracteur, le travail manuel


Le mieux étant de venir sur la zad pour amener vos dons, en demandant aux différents lieux leurs besoins.


Battons-nous pour faire de la ZAD une Zone d'Autonomie Définitive !

L'aéroport ne se fera pas !


La ZAD est une brèche ouverte, parmi tant d'autres, dans ce système injuste, destructeur, violent et oppresseur que nous voulons voir s'écouler !


Le collectif de lutte contre l'aéroport de NDDL


En passant, une pensée pour nos camarades libertaires espagnols qui ont réussi pendant trois ans, durant la guerre civile espagnole de 1936, à vivre en autogestion généralisée, et qui ont montré que vivre sans le système capitaliste et étatique était possible :


http://www.dailymotion.com/video/x1bo40_vivre-l-utopie-partie-1_news


Depuis quelques années les camarades espagnols (ainsi que grecs, portugais,...) reviennent d'ailleurs en nombre à la terre pour retrouver les clés de leur autonomie face au système capitaliste et ainsi participer à son effondrement :


http://www.iamm.fr/ressources/opac_css/doc_num.php?explnum_id=7841

http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article4988

http://oclibertaire.free.fr/spip.php?article1150&var_recherche=espagne%20terre

 

Via
Damoclès | Scoop.it

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Planète urgence
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives