11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 22:58

 

Histoire de surenchérir un bon coup sur  Les enfants soldats des Etats-Unis et aussi de poser la question : les enfants pauvres de demain seront-ils considérés comme  tout juste bon à servir de chair à canon dans les guerres multiples et sans fin de l’empire corporatiste, de donneurs d’organes (OMS : toutes les heures 3 personnes sont mutilées au assassinées pour prélever leurs organes) pour des privilégiés ou servir d’esclaves des travaux forcés des prisonniers de la tolérance zéro ?

Et question subsidiaires : Quel avenir pour ces enfants de la pauvreté qui se voient toujours plus nombreux à être arrachés à leurs parents ? L’armée ? La prison ? La mort sans trace au fond d’une fosse sans nom ?

 


[Jobat et la RTBF vous proposent un job : mercenaire]


Mercenaire en Afghanistan ou en Irak, "cela rapporte (plus de) 40.000 euros par an mais c’est pas évident comme job" ! Ou quand la RTBF et d'autres sites de médias nationaux promeuvent le mercenariat.

Sur le site de la RTBF un "publi-reportage" -aussi disponible sur d'autres médias nationaux- de l'agence d'emploi jobat suggère aux lecteurs de s'intéresser à "5 jobs bien payés mais pas évidents"…

Entre le comptable-senior, le pilote d'avion pulvérisateur et roughneck sur une plate-forme pétrolière, l'agence jobat soucieuse d'ouvrir de nouvelles perspectives aux chômeurs belges leur suggère aussi les secteurs prometteurs de la sécurité, de la guerre et du mercenariat!
L'agenda étant à la privatisation et aux milices quoi de plus pertinent en ces temps de crise, n'est-il pas?

En effet le deuxième paragraphe proposant le job "bien payé mais pas évident" de soldat en Irak ou en Afghanistan, s'ouvre très poétiquement sur:
"Aller se battre dans un trou perdu reste pour beaucoup un rêve d’enfant. Que vous gagnez un salaire bien copieux comme soldat ne surprendra personne."
Et fait ensuite judicieusement remarquer que "les soldats du privé vont un pas plus loin encore ; ils sont affranchis de l’armée et doivent se charger des missions les plus dangereuses. En tant que bouclier humain, vous gagnez environ 7.500 euros par mois."

Voilà de quoi faire saliver certains chômeurs, 7.500 euros par mois pour être armé mais "affranchi de l'armée", bref pour pouvoir tuer légalement des mécréants!

Notons aussi cette nouvelle définition du mercenariat, vous pensiez que les mercenaires étaient des brutes pour basses besognes, des assassins privés et légaux ? Comme vous aviez tort ! Ce sont de dévoués "boucliers humains" ou à la rigueur des "soldats du privé" voilà tout.

Les mercenaires de "Xe service" et les militants pacifistes ou non-violents s'interposant bénévolement et au péril de leur vie entre l'empire et ses victimes, en Palestine et ailleurs, sont heureux de se découvrir une si belle convergence, merci jobat!


   

Si les articles ne devaient plus êtres disponibles, voici les photos d'écrans ci-dessus et ci-dessous les url originales.

http://www.rtbf.be/partenaires/jobat/emploi/article?artid=61
http://content.jobat.be/fr/articles/cela-rapporte-40000-euros-par-an-mais-cest-pas-evident-comme-job/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives