14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 11:02

 

 

 

 


Un homme se rend en vacance en Macédoine en décembre 2003… homonymie, avec un membre d’Al-Qaeda, , il est arrêté,  maintenu au secret dans une chambre d’hôtel où il est  maltraité durant 23 jours et menacé d’une balle s’il tente de sortir.

Il est ensuite remis entre les mains de la CIA dans le cadre d’une opération « restitution » (sic) à l’aéroport de Skopje. Il est enchaîné, cagoulé, roué de coup et sodomisé ! En présence d’officiels macédoniens. Ceci est un exemple « d’opération conjointe » des services secrets étasuniens et macédoniens.

Il est ensuite emmené par « Vol secret », c’est le nom de ce type d’opérations, en Afghanistan. Lors de séances d’interrogatoire par des personnes qui se disent « américains », l’une d’elle  lui dit que « il est ici en un lieu où n’existe pas de droit » et que « on pourrait le détenir indéfiniment ou le tuer s’en que personne ne s’en rende compte ». Après plusieurs mois de détention au secret dans ce pays, l’erreur est reconnue…il est relâché… au bord d’une route… en Albanie.


Stop… un moment pour prendre conscience du calvaire qu’a vécu cet homme…  

 

Lui a pu témoigner… combien d’autres n’ont pu le faire dont nous ne saurons rien… ou si peut-être, quand se découvrira un nouveau charnier… et des parents anxieux qui parcourt des rangées de corps exhumés, décomposés, à la recherche d’un indice qui leur permettrait de reconnaître un enfant, un compagnon aimé,  savoir enfin…  délivrés du doute qui est pire que la mort.


Commence un autre parcours. Huit années d'une lutte qui conduira à la condamnation de la Macédoine – à l’unanimité , par la Cour Européenne des Droits de l’Homme - à lui verser un dédommagement de 60 000 €. Les EU l’ont débouté en invoquant le secret d’état.

D’une part donc un jugement européen historique, reconnaissant la participation d’un état d’Europe à des faits d’enlèvements, de disparition forcée, de torture  à l’heure ou d’autres états sont poursuivis pour des faits similaires : la Pologne, la Lituanie, la Roumanie. Un précédent porteur d’espoir, on a plus l’habitude de voir l’Europe poser un acte d’indépendance face aux Etats-Unis, surtout dans ce contexte, on attend la suite.


D’autre part donc cette impunité des Etats-Unis qui se soustraient de leur propre chef à toute justice internationale possible.

 

Ce n’est pas la première erreur du genre… il ne fait pas toujours bon avoir un homonyme.


Un des éléments nécessaires à l’établissement d’une dictature terroriste, c’est la part d’arbitraire… il faut que chacun et tous, en tout moment, sache que cela peut lui tomber dessus, coupable ou non, c’est le principe même de la terreur… un ingrédient qui semble plaire à la clique qui détient le pouvoir au et sur le Pentagone.

Une clique qui impose un état de non droit au monde par ces interventions illégales et illicites un peu partout sur la planète, les opérations secrètes conjointes, une association de malfaiteurs militarisée à l'échelle internationale et qui font la loi par la terreur, la torture, la menace, le chantage, la corruption, la coercition... et le meurtre.


Au nom de qui ? Et de quel droit ?

 

 

 

La Macédoine reconnue coupable d’un crime de la CIA  14/12/2012



Македония флаг Македония македонский флаг
 
© Flickr.com/anjči/cc-by

Un Allemand qui a passé par erreur quatre mois en prison secrète de la CIA, recevera 60 000 euros d'indemnités, selon la Cour européenne des droits de l’homme

Le 31 décembre 2003, Khaled el-Masri, un Allemand d’origine libanaise alors âgé de 40 ans, est arrivé en Macédoine pour les vacances. A la frontière, les agents de sécurité l’ont pris pour un autre homme, considéré comme « un cadre d’Al-Qaïda » à cause du même nom et l’ont arrêté.

Khaled el-Masri a passé 23 jours à Skopje pour être ensuite envoyé en Afghanistan.
La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la Macédoine à dédommager Khaled el-Masri, pris pour un terroriste et torturé en Afghanistan. Il s’agit d’une décision historique. C’est pour la première fois dans l’histoire qu’un Etat est reconnu coupable d’avoir participé à une opération secrète de la CIA

french.ruvr.ru

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives