22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 15:00

 


John Everett Millais, The Somnambulist.jpg

La somnambule de John Everett Millais

21 janvier 2014 

La consommation du somnifère Ambien, dont la notice prévient que le patient peut se lever de son lit en état somnambulique, peut avoir été la cause de plusieurs assassinats aux USA, révèle une étude.

L’administration des pilules pour dormir Ambien, le produit pharmaceutique le plus populaire de sa catégorie dans le pays nord-américain, peut produire du somnambulisme, mais le plus alarmant est que dans cet état, les gens peuvent, sans s’en rendre compte de ce qu’ils font, conduire une voiture, parler au téléphone, avoir des relations sexuelles et – le plus terrible- commettre des assassinats selon une enquête menée par le portail The Fix.[i]

 

Ainsi, en 2009, Robert Steward, un étasunien de 45 ans, fut condamné à 179 années de prison pour avoir tué huit personnes dans une résidence pour pensionnés. Initialement, son crime fut qualifié d’assassinat au premier degré, mais quand les juges apprirent qu’alors qu’il était en train de tuer, l’homme se trouvait dans un état somnambulique pour avoir pris de l’Ambien les charges furent changées en assassinat au second degré et sa peine fut réduite.
 

Dans un cas similaire, Thomas Chester Page, résident de Caroline du Sud, fut déclaré coupable d’avoir tué cinq personnes dans un tir. Le tribunal condamna Thomas à 30 ans de prison pour chaque mort, malgré que l’accusé ait invoqué le fait qu’il avait tué alors qu’il était dans un état de somnambulisme induit par Ambien.

 Julie Ann Bronson, habitante du Texas, a tué trois personnes avec sa voiture, dont un bébé de 18 mois, qui mourut d’un dommage cérébral. Quand la femme se réveilla, le lendemain suivant en prison, (et en pyjama NdT) elle put à peine se souvenir de l’accident qui s’était produit. « C’était surréaliste, c’était comme un mauvais rêve », raconte Julie Ann qui assure que dans son état normal, « elle ne ferait pas de mal à une mouche ».La condamnation fut également diminuée parce que pendant l’assassinat elle était sous l’emprise d’Ambien.

Le somnifère a été approuvé par l’administration des Drogues et de l’Alimentation des USA en 1992. Actuellement, après trois décennies d’un grand usage, dans la notice pharmacologique figure « Après avoir pris Ambien, vous pouvez vous lever sans être complétement réveillé et faire des choses s’en vous en rendre compte. Le lendemain, il est possible que vous ne vous souveniez pas de ce que vous avez fait pendant la nuit ».



 

Quoiqu’on ne sache pas si sous d’autres somnifères des cas similaires se sont produit, Ambien reste le somnifère le plus populaire du pays. Ses ventes génèrent des milliards de dollars chaque année à l’entreprise qui le produit.

 

Traduction Anne Wolff

Source espagnole ( résumé de l’article bien documenté en Anglqis sur The Fix)

 

http://actualidad.rt.com/sociedad/view/117586-pastillas-dormir-convierten-zombis-asesinos-eeuu

 

 



[i] L’article en Anglais et beaucoup plus complet et détaillé…

Extraits  :

« Although the Ambien prescribing information warned, in small print, that medications in the hypnotic class had occasional side effects including sleep walking, “abnormal thinking,” and “strange behavior,” these behaviors were listed as extremely rare, and any anecdotal evidence of “sleep driving,” “sleep eating,” or “sleep shopping”—all behaviors now associated with Ambien blackouts—were characterized as unusual quirks, or attributed to mixing the medication with alcohol. It wasn’t until Patrick Kennedy’s 2006 middle-of-the-night car accident and subsequent explanation to arriving officers that he was running late for a vote that the bizarre side effects of Ambien began to receive national attention. Kennedy claimed that he had taken the sleep aid and had no recollection of the events that night.”

(…)According to Susan Chana Lask, attorney for the class action suit, people were eating things like buttered cigarettes and eggs, complete with the shells, while under the influence of Ambien

(…)Ironically, you are more likely to be successful using the Ambien defense if you injure or kill someone than if you just crash into a parked car or a tree.

(…). Most recreational users started out taking the drug to treat insomnia, but found that if they fought the drug’s sleep-inducing effect, they could get really high. “It's like having that last drink at the bar when you know you should go home -- I'd fight the pill's effects and stay up, often telling my friends insane things like how to turn the light in the room into energy, or how paintings of forest scenes on their walls were actually drawings of mermaids bathing themselves in blood,” writes one young woman whose addiction to Ambien caused increasingly bizarre and alienating behavior.

(…)He blames Ambien, however, for huge lapses in his memory over five years and an extended period of writer's block. “…a lot of my memory is gone. I don't know if you've ever taken Ambien, but it's kind of a memory-eraser.

(…)Tiger Woods was also famously associated with Ambien when one of his mistresses claimed that she and the golfer would have “crazy Ambien sex.” Ambien lessens inhibitions and erases memories, an ideal combination for someone who is cheating on his spouse.

(…)In May of last year, the FDA acted again to change the labeling on Ambien, this time lowering the recommended dose and warning people who take the controlled release version that they "should not drive or engage in other activities that require complete mental alertness the day after taking the drug because zolpidem levels can remain high enough the next day to impair these activities."

(…)After its approval, Ambien quickly rose to dominance in the sleep aid market. Travelers swore by it to combat jet lag, and women, who suffer more insomnia than men, bought it in droves. Sanofi, Ambien’s French manufacturer, made $2 billion in sales at its peak. In 2007 the generic version of Ambien was released, Zolpidem, and at less than $2 per pill, it still remains one of the most prescribed drugs in America, outselling popular painkillers like Percocet and prescription strength ibuprofen.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

caligula63 22/01/2014 21:03


Bonsoir,


 


desole de ne pas avoir pu poster des commentaires avant, mais comme d'habitude, apres une periode d'accalmie tout ce precipite.


Cependant, je vous remercie pour cet article. La derniere fois, je vous disais que je trouvais dur de trouver des infos sur l'amerique du sud. mais c'est la meme chose pour les USA. Pour ce qui
est de la politique US on est gave, mais pour ce qui est de la vie de tous les jours, c'est motus...


Ceci dit, je vous remercie une nouvelle fois pour avoir resolu un mystere. En fait, Francois Hollande est sous AMBIEN. Cela explique bien des choses...


Salutations...

Anne Wolff 22/01/2014 22:36







 


Et moi je suis désolée pour
les liens, tout aussi c’et précipité pour moi sous forme d’un utopique boulot qui m’a précipitée droit dans le mur…


J’utilise dont la bonne
vieille bonne méthode éprouvée, de fuite en avant dans le travail pour ne pas m retrouver trop démoralisée… et ça marche. Mais pour ce qui est de m’organiser je manque un peu de rigueur en ce
moment. Des liens ; Je prends aussi mes distances avec les
gouvernements latinos pour m’intéresser d’avantage aux mouvements populaires… presque tous les derniers liens de ma liste sont ceux que j’utilise le plus… Front Dario Santillan, Argentine,
représente le regroupement d’association du pays qui organise les luttes de base. La Minga informative ne publie pas beaucoup mais à des liens qui renvoie à des organisations de base du mouvement
paysan. Prensa rural de Colombie suit les luttes sociales de ce pays et les luttes paysannes à plus grande échelle. Servindi renvoie aux mouvements indigènes… rien qu’avec cela de quoi être
submergée… Apporea et contrainjerancia, Kaosenlared qui se trouvent dans le classement alphabétique me servent aussi pour savoir si rien d’important ne s’est produit au cours des dernières 24
heures. Alternativa latino aussi …  mais il faut que je refasse un classement pour ‘y retrouver moi-même.


Pour ce qui est de AMBIEN, je
suis tombée là-dessus alors que je me posais des graves questions sur l’état d’endormissement des consciences de la plupart des gens que je rencontre. C’est vrai je me suis mise à l’Aspirine,
toutes les quelques semaines pour surmonter des migraines ophtalmiques… trop d’écran ? Mais sinon je ne prends aucun médicament, et je suis toujours étonnée d’entendre tout ce que prennent
les gens autour de moi qui en parlent comme de choses totalement banales.  Cela fait peur… une armée de zombies ?


Quand à Hollande, oui, cela
fait un moment que je me dis que si Valls prend des amphétamines lui doit s’avaler un stupéfiant quelconque, les ¾ du temps, il a l’air complétement défoncé… les gens que j’ai vu dans ce genre
d’état étaient toxicomanes.


Ce qui est intéressant aussi,
c’est que j’ai vu un dossier, il y a quelques années que je n’ai jamais réussi à retrouver qui liait les phénomènes d’enfants tueurs à la prise de Ritalin et autres substances… Je me rappelle
aussi au début de la crise en Grèce, sur Greek Crisis, des gens se demandaient si « on » leur mettait une substance dans l’eau pour qu’ils soient aussi peu réactifs, mais quelques jours
plus tard ils étaient tous en crise parce qu’il n’y avait plus d’antidépresseurs dans les pharmacies…  Ils ne font pas le lien…Et ici dans cet article
on voit clairement que les sociétés pharmaceutiques n’ont aucun scrupule à transformer les gens en zombies, ni à leur provoquer des troubles de mémoire… même avec des conséquences terriblement
destructrices pour eux et pour les autres… un vrai désastre social… en plus dans les cours de copta, j’ai vu la répartition des recettes fiscales de la Belgique, les sociétés pharmaceutiques et
autres secteurs médicaux en drainaient la plus grande partie !


Je suis vraiment inquiète
aussi de voir comment une véritable destruction des mémoires des peuples avance sur tous les fronts… et bientôt les nano puces dans le cerveau ?


Bonne soirée



Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives