5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 21:16

 

Des petits clous,.. encore des petits clous Nous avons été éduqué et entretenu dans le mythe que les étasuniens furent nos sauveurs du nazisme... ce qui est aussi faux que le serait le fait d'affirmer que les français ou les belges ont tous mené une résistance sans faille et sans relâche tout au long de la guerre.

Mais c'est surtout depuis la période qui suit la seconde guerre mondiale, en Amérique Latine,à travers le massacre des générations de l'espoir d'un continent, que nous pouvons voir clairement mis en évidence et jusqu'à ce jour, les liens très étroits qui n'ont cesser de lier le pouvoir néolibéral à l'extrême-droite en général et au nazisme en particulier.

La militarisaton de nos polices par des entraînements sous l'égide des Forces d'Opérations Spéciales étasuniennes et la gangrène néo-nazie qui croît parmi ces forces d'un ordre toujours plus sombre,ne sont pas des phénomènes indépendants.


Les Etats-Unis refusent de condamner le nazisme

 

 

 

nazisme.jpg

 

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution condamnant la glorification du nazisme. Cette résolution a été proposée par la Russie. Certains Etats européens se sont cependant abstenus alors que les Etats-Unis et le Canada ont voté contre.

 


La résolution approuvée par l’Assemblée fait part de la préoccupation des Nations unies en ce qui concerne la popularité grandissante des mouvements racistes et xénophobes dans le monde. Le texte évoque, par ailleurs, la destruction et la profanation des monuments érigés à la gloire des combattants contre le nazisme. La résolution souligne que des actions visant à glorifier les collaborateurs d’Hitler, ont régulièrement lieu dans les pays baltes. Cette tendance a peut-être des fondements sociaux et économiques mais elle n’en devient pas moins dangereuse, pense Alexandre Babakov, membre du comité pour les affaires étrangères de la Douma d’Etat.

 


« On voit que dans certains pays les tendances séparatistes sont en train de se former alors que dans d’autres il y a des manifestations de plus en plus fréquentes de l’extrémisme. Malheureusement tout cela accompagne inéluctablement la civilisation humaine. Mais ces phénomènes ne doivent pas prévaloir. Ils doivent être sous le contrôle de la société sur tous les plans – sur le plan du maintien de l’ordre mais aussi sur le plan des idées ».

 


La résolution a été approuvée par une majorité écrasante des membres de l’ONU. Cependant plusieurs Etats européens ont préférer de s’abstenir. Trois pays, les Etats-Unis, le Canada et îles Marshal ont voté contre. La position des Européens a été expliquée par le représentant de la Norvège. Selon lui, c’est l’absence de la possibilité de s’exprimer librement sur les sujets importants qui a poussé Anders Breivik à perpétrer ses attentats. Cet argument ne convainc pourtant pas, selon Alexandre Dukov, directeur de la fondation russe Istoritcheskaya Pamyat (Mémoire historique).

 


« Les Etats-Unis affirment que les principes que contient cette résolution, sont contraires à la liberté de parole. Mais ce n’est qu’un subterfuge parce que la liberté de parole n’implique pas la diffusion de la propagande néonazie, ni les marches des Waffen SS, ni d’autres actes qui sont tout aussi bizarres ». /L

 

La Voix de la Russie

  via :

http://www.mleray.info/article-les-etats-unis-refusent-de-condamner-le-nazisme-112928843.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Métastases du nazisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives