8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 04:40

 

Réponse intégrale au commentaire de JC Allard (Stériliser les pauvres… | Les 7 du Québec   ) que je remercie d’avoir si bien compris mon propos et petite mise au point, en général.

C’est l’eugenisme des années trente au sens strict dont Marginean a parlé plusieurs fois dans ses articles.

http://www.les7duquebec.com/non-classe/leugenisme-et-le-darwinisme-social/ 

Je suis persuadé qu’en 2013 c’est un canular, pour en faire le rappel et qu’il faut prendre ça au deuxième degré. Le fait que l’article soit traduit par Ann Wolf, une blogueuse respectée, me conforte dans cette opinion. Si d’ici quelques jours on s’apercevait que c’est UNE PROPOSITION SÉRIEUSE, il faudrait y réagir, mais ce serait la preuve que le monde va encore plus mal qu’on ne le croit, ce qui est peut-être justement ce que veut montrer Ann Wolf.

Pierre JC Allard

Répondre

 

Merci JC.  Après lecture d’une partie des commentaires qu’ont suscité ces quelques lignes, j’’étais déconcertée et vaguement dégoûtée. Beaucoup d’émotion, de ressentiment, de hargne : « Quand j’entends le mot héritière, je sors mon révolver ». Moi la Gina, en tant que personne, elle me ferait plutôt pitié.

Après, les dégâts que des personnes avec de tels moyens peuvent occasionner à notre planète est une autre question, un vrai nid de serpents de questions. Des questions qui si elles  suscitent la colère, appellent cette colère, blanche de l’intégrité menacée qui stimule la lucidité parce qu’il est question de survie et que ce n’est pas le moment de se laisser dominer par ses émotions.

Oui c’était au second degré (une spécialité belge souvent mal comprise des autres peuples), et oui je découvre que le monde va beaucoup plus mal qu’on ne le pense. Et oui, à travers les commentaires même, je retrouve ce vieil eugénisme qui reprend vigueur depuis que certains ont déclaré que nous étions trop sur terre, Bill Gates le premier et lui aussi a les moyens de nuire énormément et ne s’en prive pas. Et oui, il existe un grand mouvement fasciste international pseudo-darwinien, eugéniste et malthusien qui prône la « suprématie blanche » et une réduction drastique des populations colorées de notre planète. Les opérations de « nettoyage » des vagabonds à Athènes ou à Bogota sont menées par une même fratrie exhibant les mêmes symboles.

Et oui, des opérations de stérilisations consenties ou forcées ont lieu sur la planète, et elles se fondent sur des critères de race et de classe. La fondation Bill et Melinda Gates en est un des principaux acteurs.

Quant à la Gina, dans certains de nos tribunaux des gens sont condamnés parce que « capables du fait » et si dans certains milieux ce genre de déclarations, au nom d’un « politiquement correct » à respecter ne se font pas (encore) en public, en privé, on ne se prive pas. Et ce qui est inquiétant, c’est que des propos de cette nature qui étaient jusqu’ici le triste apanage d’une grosse bourgeoisie occidentale de (très) droite devient courant au point que même parmi la partie de la population blanche la plus méprisée par la hiérarchie sociale, ils circulent, élitisme de bas-étages, pour certains le seul critère de valorisation à leur portée, appartenir à une catégorie de « bien nés » du seul fait d’être blanc de souche. Et les matrices d’opinions sont là pour les encourager.

Et oui, ce n’était pas très gentil de ma part de publier une photo de cette dame au physique ingrat. Et mon but n’était pas de me moquer du douloureux fardeau de laideur de cette pauvre femme. Mais bien de poser la question de qui sont ces élites autoproclamées qui prétendent faire vivre le monde dans leurs fantasmes passéistes. De rappeler que la seule supériorité de ces gens, en tant que personnes, consiste en un (grand) nombre de zéros mal acquis sur leur compte en banque, ce qui est somme toute, dérisoire.

Je crois que dorénavant je me contenterai de traduire Allard, Calloni, Petras, Bertaccini … qui font appel à l’intelligence plutôt qu’à l’émotion. Il y a déjà bien trop de haine que pour réveiller celle qui dort.

Personne ne s’est inquiété des chevaux sauvages… une information trouvée sur apporea et que je n’ai pu vérifier mais qui si elle est vraie, mériterait pourtant qu’on s’interroge à ce sujet.

Anne Wolff

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans anne humeur du jour
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives