16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 23:14

 

Un avertissement venu de Suisse ? Les Suisses sont des gens prudents qui préfèrent prévenir que guérir et se préparer à toutes éventualités est dans leur caractère. Mais tout de même… à prendre en compte.

 

 

 

La Suisse se préparerait militairement à des soulèvements violents en Europe

 

La diplomatie suisse s’obstine à poursuivre une initiative mort-née

L’opération baptisée Stabilo due a consisté à déployer ses troupes le long des frontières avec l’Italie et la France afin de les entraîner à prévenir ou contenir l’entrée massive de migrants en provenance de ces pays. Berne s’inquiète ouvertement d’une désorganisation des armées voisines liée à la crise de l’euro et les mesures d’austérité imposées par Bruxelles qui force les Etats à réduire les budgets destinés à la sécurité (police, gendarmerie, armée).


La Suisse se préparerait militairement à des soulèvements violents en Europe
En septembre dernier, l’armée suisse s’est entraînée sur des scénarios de violences civiles liées à l’instabilité économique de l’Europe. L’opération baptisée Stabilo due a consisté à déployer ses troupes le long des frontières avec l’Italie et la France afin de les entraîner à prévenir ou contenir l’entrée massive de migrants en provenance de ces pays. Berne s’inquiète ouvertement d’une désorganisation des armées voisines liée à la crise de l’euro et les mesures d’austérité imposées par Bruxelles qui force les Etats à réduire les budgets destinés à la sécurité (police, gendarmerie, armée).

La combinaison d’un possible chaos social et de l’incapacité de le maîtriser conduit les Suisses à se préparer car il leur semble évident que leur pays serait parmi les premières destinations des migrants si cette perspective devenait réalité. Le ministre de la Défense suisse souligne : « Je n’écarte pas la possibilité que nous aurons besoin de l’armée dans les années à venir ».  Il a d’ailleurs pressé la Confédération de procéder à des achats d’avions de combats Saab Gripen pour étoffer les escadrilles de défense aérienne. John R. Schindler, professeur d’affaires en sécurité nationale à l’US Naval War College a également déclaré sur le site web du Comité XX : « Si un terroriste similaire au norvégien Anders Brievik cible des musulmans, les choses pourraient devenir incroyablement dangereuses très rapidement, ce qui pourrait déclencher des soulèvements généralisés de musulmans à travers toute l’Europe ».

Ce que le ministre Mauer tente de faire comprendre aux Suisses, c’est que la crise politique et fiscale européenne pourrait prendre une ampleur plutôt déplaisante si elle débouche sur une instabilité sociale. « Les exercices menés par les militaires suisses – poursuit John R. Schindler  – sont basés sur l’éventualité d’une instabilité européenne devenue hors de contrôle ».

Cette éventualité, décriée comme parfaitement fantasque ou paranoïaque par les tenants de l’establishment européen, n’a en soi rien d’étonnant quand on considère les innombrables émeutes et soulèvements populaires qu’ont connu depuis un an ou deux la France, l’Angleterre, l’Italie, la Grèce, le Portugal et plus récemment l’Espagne. Dans ce dernier pays, le taux de chômage des jeunes excède désormais 50 % et les aides sociales ont été fortement réduites. Le taux de chômage espagnol s’élève à 25,1 %.

La Suisse, en comparaison, a un taux de chômage de 2,8 %. C’est là l’avantage certain d’un petit pays libre et souverain de pouvoir anticiper des problèmes pour ne pas y être confronté lorsqu’il sera trop tard. Dans l’Union européenne, par contre, la classe politique et les médias nient les risquent que font courir aux populations la politique irresponsable qui a été menée depuis des années. Le contact avec la réalité est perdu ; la secousse sera d’autant plus violente.

(C. B. C.)
Correspondance européenne

Le 11 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Eurocrassie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives