9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 22:19

 

 

 

Je n'aime pas les images sensationnelles qui font que l'on se blinde, mais cette fois j'ai eu envie dire en images que les victimes ont un visages, les victimes ont une histoire et des proches qui les pleurent. La source des images est la version espagnole de l'article HONDURAS: La masacre en Mosquitia, Honduras: “Sólo los agentes de la DEA pueden disparar desde un helicóptero que por otra parte, es suyo” .

 

  Juana Jackson, (28 años), embarazada en el sexto mes, murió en el ametrallamiento
desde un helicóptero Black&Hawk con M60 de la DEA en la madrugada el 11 de mayo.

 

Juana Jackson con su mamá.

 

Clara Wood Rivas, madre de Hasked Brooks Wood, de 14 años

 

Honduras : massacre de civils par la DEA

 

Agentes del Comando de Operaciones Especiales Cobras

samedi 9 juin 2012, par Primitivi

Le 11 mai 2012 quatre personnes ont été assassinées et sept ont été blessées par des tirs de mitrailleuse M60. Les balles mortelles ont été tirées depuis, au moins l’un, des quatre hélicoptères de la DEA appartenant aux États-Unis qui survolaient le Río Patuca et une communauté de villageois habitée par des gens vivant dans des conditions de pauvreté extrême. Ceci n’est pas arrivé en Afghanistan ou en Irak mais au Honduras.

TEGUCIGALPA 01/06/2012

“Seuls les agents de la DEA peuvent tirer avec les M60 (mitrailleuse) depuis un hélicoptère”.
C’est ce qu’a déclaré un agent de la police antinarcotique du Ministère Public hondurien dont nous avons recueilli le témoignage en lui promettant de conserver son anonymat. C’est l’un de 70 agents du ministère public hondurien missionnés dans le combat contre le trafic de stupéfiants. Il possède une expérience d’opérativité sur toute la côte Caraïbe, ainsi que dans la région même où s’est déroulé le massacre du 11 mai dernier.

Il était 3h du matin à l’aube du 11 mai sur le Río Patuca vers la communauté de Paptalaya, municipalité d’Ahuas, département Gracias a Dios, frontalier avec le Nicaragua, quand l’embarcation qui était en train de naviguer sur le fleuve a essuyé des rafales tirées depuis des hélicoptères militaires. Les cibles que les militaires ont visées avec leurs mitrailleuses étaient des civils.

La région de la Mosquitia

– Nous ne pouvons pas commenter cette affaire avant que ne se termine l’enquête, a déclaré Steve Posivak, Conseiller pour la Culture et la Presse de l’ambassade américaine de Tegucigalpa, en réponse à nos interrogations à propos du massacre.
– Peut-on savoir combien d’hélicoptères ont participé à cette opération ?
– Je ne sais pas exactement. Notre politique est de ne pas faire de commentaires avant d’avoir tous les éclaircissements de l’enquête.
– Peut-on dire de quelle nationalité étaient les hélicoptères ?
– Oui, ce sont des hélicoptères des États-Unis. Je ne sais pas exactement combien.
– Avez-vous les chiffres qui indiquent combien d’unités d’agents de la DEA, d’officiers de police ou de militaires honduriens étaient impliquées dans cette opération, s’il y avait aussi des mercenaires, et dans ce cas, de quelle nationalité ?

Tropas estadounidenses del Comando Sur.

 

Lire la suite : Honduras : massacre de civils par la DEA - Primitivi

Lire aussi :

Honduras, de quel côté sont les Etats-Unis? 1

Honduras, de quel côté sont les Etats-Unis? 2

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 12/06/2012 03:28


Blog(fermaton.over-blog.com),No-21, - THÉORÈME DU BULLDOZER.-.Les GUERRES du mensonge à CHAREST.

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives