24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 18:20

 

 

L’Europe connaîtra-t-elle l’un des étés les plus froids de l’histoire après l’un des printemps les plus froids jamais enregistrés?

(Source : Express.be)

Ce printemps restera dans les annales comme l’un des plus froids pour l’Europe de l’Ouest. Pour les Pays-Bas, il sera l’un des cinq plus froids jamais enregistrés, rapporte le site Dutch News, avec une température moyenne de 6,8° C, à peine au dessous de la température moyenne du printemps le plus froid, le printemps 1962, au cours duquel la température moyenne avait été de 6,5°C. Selon le site de prévisions météorologiques Weerplaza, les températures des prochains jours pourraient encore être parmi les plus froides de l’histoire hollandaise. Pour l’instant, la température moyenne atteint 6,8°C, et ce printemps devrait se classer parmi les 5 printemps les plus rudes de l’histoire, avec les années 1962 (6,4°C), 1958 (6,8°C) 1955 (6,9°C) et 1941 (7,0°C).

L’Allemagne et la France font aussi l’expérience d’un des printemps les plus froids de leur histoire. A Bordeaux, les températures moyennes sont inférieures à la normale de 7°C, et le festival de Cannes, qui a lieu actuellement, a débuté sous la pluie. Le printemps météorologique se termine le 31 mai, et le 1er juin marque le début de l’été pour les météorologues. Et l’été ne s’annonce guère mieux, prédisent les météorologues du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT). Sur leur carte de prévisions météo, ils annoncent que la Belgique et une partie de la France seront dans la zone bleue, qui se caractérise par des températures inférieures à la normale, pour les mois de Juin, Juillet et Août.

«Les prévisions ECMWF montrent que les températures inférieures à la normale dans le nord et l’Europe occidentale vont persister tout l’été et qu’elles présentent désormais un scénario plus froid que les prévisions du mois dernier, en particulier pour le mois d’août. Toutefois, la nouvelle CFSv2 (Système de prévisions du climat de la National Weather Service des Etats-Unis) prévoit des températures considérablement plus chaudes que celle de la prévision du mois dernier. Les CFSv2 indiquent des températures au dessus de la normale pour tout l’été sur l’ouest de la Grande-Bretagne et l’Irlande, sur le nord de la Scandinavie, et aussi pour l’ouest de la Russie et la Méditerranée centrale. Le froid anormal sur la mer du Nord, qui était auparavant une caractéristique notable de la prévision, « est maintenant tout à fait banal », commentent-ils.

 

Source :
L’Europe connaîtra-t-elle l’un des étés les plus froids de l’histoire après l’un des printemps les plus froids jamais enregistrés? « État du Monde, État d'Être

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives