22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 23:25

 

 

Les faits se sont produits en Galice, à l’issue d’une manifestation contre la Nouvelle Loi pour l’Amélioration de l’Education. La manifestation était déjà dissoute quand deux jeunes filles d’un groupe de 4 passant à proximité de policiers font une réflexion « J’aurais vraiment honte d’être policier ». Quelques temps après le groupe d’amis prend le chemin de la maison, après 10 minutes de marche, le groupe se pose sur un banc pour discuter.

C’est alors que quatre policiers s’approchent d’eux avec une attitude d’intimidation. Les 4 subissent un contrôle d’identité. Un des flics demande alors « Voyons voir, c’est qui que cela gênerait d’être policier ? Toi et toi » Deux des ados sont alors sommées de les suivre au commissariat ou leur famille devra venir les chercher plus tard, les deux jeunes filles âgées de 15 et 17 ans étant mineures.

« A ma mère, ils dirent que je les avais insulté » dit l’une d’elles, qui ajoute que "c’est ce qui figure sur le procès verbal", sur lequel figure aussi  une plainte des flics qui prétendent que les jeunes filles voulaient par leur remarque faire une provocation pour déclencher les insultes des manifestants contre les policiers. « Ce qui est absurde, dit une des jeunes filles, vu que la manifestation était dissoute depuis un moment ».

N’empêche à chacune d’elles est réclamé 400 euros d’amende.

Les jeunes filles sont indignées, elles estiment avoir simplement exercé leur liberté d’expression. Elle trouve également choquant d’avoir été emmenée au commissariat entre 4 policiers, deux devant elles, deux derrières comme des délinquantes. « Les gens hallucinaient de nous voir passer ainsi. Une dame a même dit que la scène méritait d’être filmée »

Les parents ont été avertis que cela n’est qu’un avertissement qui ne figurera pas dans comme antécédent judiciaire dans le casier des jeunes filles, un avertissement qui coûtera néanmoins 400 euros à chacune des familles.

Résumé par Anne Wolff de 800 euros de multa a dos adolescentes de 15 y 17 años por decir: “Vergüenza me daría ser policía” 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Eurocrassie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives