22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 20:15

 

 

Une petite couche en plus sur le grand délire, on va y mettre un peu le paquet  pour réveiller les pompiers... c'est vrai que cela atteint des proportion ce délire de guerre et d'espionnage... Prix Nobel de la paix...

 

Des soldats américains à l’étranger, camouflés en hommes d’affaires

 

Vertraulicher Schweizer Brief

 

Il est souvent question de forces spéciales américaines qui sont engagées partout dans le monde. Mais qui sait qu’elles sont actuellement actives dans plus de 100 pays (!)? Le Pentagone veut maintenant aller encore plus loin en engageant des soldats à l’étranger sous «camouflage commercial», donc par exemple comme hommes d’affaires. La devise du Pentagone est: «Consolider et protéger des positions». Dans ce but, on vise à réaliser non seulement des activités d’espionnage comme jusqu’à présent, mais aussi des opérations militaires sous couvert d’activités économiques. Des collaborateurs du Pentagone, pas seulement des services secrets, doivent donc être introduits clandestinement dans des entreprises et vont y travailler, ou bien fonder des entreprises et les diriger pour pouvoir agir ainsi plus discrètement.

Dans un projet de loi, il est clairement précisé: «Pour préparer le champ de bataille pour des opérations militaires contre des terroristes et leurs supporteurs», les compétences de l’armée doivent être bien élargies. «Pour protéger ainsi la vie des soldats, il est nécessaire de permettre au Pentagone d’exécuter des acti­vités commerciales orientées vers le profit, afin de couvrir et soutenir de tels engagements. Pour les forces armées américaines exécutant des engagements dangereux à l’étranger, cette protection est importante.»

Il est intéressant que le Pentagone exige que le camouflage commercial ne soit plus contrôlé par le service secret Defense Intelligence Agency (DIA), mais directement par le ministre de la Défense et le secrétaire d’Etat pour les services secrets. Un des arguments principaux du Pentagone par rapport aux coûts: «Le camouflage commercial n’est pas lié à des coûts puisque on peut utiliser l’argent qu’on gagne pour son financement.» Dans les comités des services secrets au congrès, il existe pourtant les plus grands doutes. Les activités des soldats camouflés en hommes d’affaires pourraient devenir assez incontrôlables, comme cela a été le cas déjà à plusieurs reprises chez des collaborateurs du service secret. La corruption et l’affairisme de leur propre initiative vont clairement augmenter, les limites entre les services secrets, l’armée et l’économie, ou la société civile, vont s’estomper. Déjà maintenant, les 66 000 hommes et femmes des forces spéciales de la «SOCOM» sont munis d’un budget de plus de 10 milliards de dollars (!). C’est ce que le commandant, l’amiral William H. McRaven, a récemment confirmé au comité du congrès.    

Source: Vertraulicher Schweizer Brief, no 1322 du 11/5/12
(Traduction Horizons et débats)

 

Source : Des soldats américains à l’étranger, camouflés en hommes d’affaires

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roland 24/06/2012 12:02


c'est pas ce qui est arrivé dans certains pays où les services secrets, ou des milices (les Pasdarans en Iran), sont devenus des forces capitalisteiques et occultes, possédant une partie du pays,
et devenue, non seulement mafieuses mais incontrôlables et dangereuses.


Ce pourrissement ne m'étonnerait pas de la part des USA (et c'est traditionellement le pays des gangsters, non ?), comme la dérive de plus en plus fascisante, l'imposition d'un véritable
totalitarisme par le Patriot Act, et le mode de pensée issu du protestantisme calviniste puritain détraqué, via la politically-correctness, le retour des pratique d'assasinat politiques à
l'étranger (et at home !) et de la torture.

Anne Wolff 24/06/2012 12:32



Je ne sais pas si tu as lu le texte que j'ai traduis sur la doctrine en 6 points "d'Obama", il synthétise fort bience qui se passe. Beaucoup d'autres textes que j'ai publié ces derniers tempssont
des illustrations pratiques de cette doctrine.


Je ne connaissais pas les Pasdarans du Pakistan.... nous sommes face à un seuil, un bond en avant non seulement dans les dérives militaires (voir le texte cité ci-dessus) qui comprend une
militarisation des polices ;  répressives...voir tous les arsenaux légaux qui se produisent à foison USA, UE, Québec... qui conduisent à une véritable criminalisation des mouvements sociaux
d'opposition et une nouvelle phase d'accumulation du capitalisme, accaparement des terres et des ressources naturelle : Amérique Latine,Afrique, Moyen-Orient, hold-up financier en Europe...


Et partout un mode de vie et de pensée unique au service de ces Profiteurs... le message est clair à présent : tu nous sert ou tu crèves... resteune autre branche de l'alternative : les
combattre....


Et oui, les assassinats politiques pourraient bien revenir ici, pour le moment ils prennent des moyens détournés que je pourraisregrouper sous la rubrique "Chronique d'une autodestruction
assistée"


Là j'ai plein de pain sur la planche, mais j'irai creuser un peu ducôté des Pasdarans...


A suivre tout cela (et de près)...


 



Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives