15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 14:10

 

Des potagers en pleine rue

2

November 11, 2013 by Mathieu

Faire pousser courgettes, tomates, potimarrons, rhubarbe et capucines le long des casse-vitesse, c’est possible ! Depuis le mois de mai 2013, des Schaerbeekois(es) suivent l’exemple, tout à fait étonnant, de trois femmes originaires d’une petite ville anglaise du Yorkshire (Todmorden) qui ont eu l’initiative très surprenante de faire pousser des légumes en pleine la rue. Elles ont ainsi créé un mouvement qui fait aujourd’hui des émules dans toute l’Europe, et notamment dans notre ville et notre commune : ce mouvement s’appelle Incredible Edible.

incredib

A Bruxelles, le concept anglais des Incroyables Comestibles (c’est-à-dire des potagers de rue en libre-service) s’est développé à partir de la rue Frédéric Pelletier, non loin de la station de pré-métro “Diamant”, grâce à l’enthousiasme d’un petit groupe de Schaerbeekois(es) : notamment grâce à Catherine Piette et à la conseillère communale Joëlle van Zuylen.

potagers

” A partir du moment où on offre un lambeau de terre aux citadins, ils se rappellent que la nourriture sort du sol. Et ce qui est étonnant, c’est qu’ils ont envie d’en prendre soin” (Catherine Piette, Le Soir, le 7 novembre 2013)

Bruxelles compte aujourd’hui une centaine de potagers (ici) et de vergers urbains, etablis sur des zones non-bâties, mais aussi des toits, des toitures d’immeubles. A ceci, il faut rajouter des initiatives plus plus symboliques qu’alimentaires, mais qui ont aussi leur importance : Brussels Farmer s’efforce par exemple de faire pousser des tournesols dans les parterres et les espaces de terre inutilisées.

 

Et vidéo à la source: Des potagers en pleine rue | I love Meiser

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Gardiens des Semences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives