27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 14:58

Exigen que les paguen por su trabajo de violencia

Contractés pour semer le chaos, ils ont accomplit leur travail, ils n'ont pas été payés, ils se révoltent.

 

Deux nouvelles complémentaires, d’une part les groupes violents qui ont participé aux manifestations de Kiev sous contrat n’ont pas été payés et cela les met de très mauvaises humeurs, d’autant qu’ils affirment que l’argent est arrivé en Ukraine, en dollars, des millions, et a disparu dans le circuit. Il semble qu’au Venezuela ceux qui jouent le même rôle et touchent chaque semaine plus de 500 euros pour leur travail de destruction, déstabilisation et violence sous contrat sont sans doute plus intelligents, ils se font payer à la semaine, les contractants d’Ukraine eux parlent de trois mois qui leur seraient dus.

De quoi s’interroger sur la nature « spontanée » de mouvements qui visent à renverser des gouvernements et dont les fonds catalyseurs sont versés par Washington et ses vassaux européens dans des aventures qui ne sont ni de l’intérêt des peuples qui les subissent, ni des peuples européens et étasuniens. De l’argent qui a pour origine illégitime entre autres le travail - toujours plus exploité - de ces populations.

L’autre nouvelle est que le gouvernement putschiste d’Ukraine a décidé que pour la suite des événements, il lui fallait du personnel professionnel, c’est plus cher, plus dangereux si on se risque à ne pas les payer mais nettement plus efficac quand il s’agit d’écraser une révolte populaire –vite fait bien fait – sans souci de respect humain, de lois, de droits humains et de réglements… des pros.

Il s’agit de mercenaires appartenant à Greystone Limited une filiale de l’ex Blackwter – dont j’ai oublié le nouveau nom, c’est comme pour l’école des Amériques, c’est encore tellement la même chose que le changement de nom ne passe pas. Une firme qui propose « les meilleurs combattants du monde pour des opérations spéciales de n’importe quel niveau de difficulté en tous lieux de la planète ». Tout un programme, pas réjouissant du tout

Ces mercenaires auront pour tâche de réprimer les protestations dans le Sud-Est de l’Ukraine. Ils assureront des fonctions de police politique et des missions de sécurité que le gouvernement putschiste se dit incapable d’assumer.

Je ne vais pas tourner autour du pot, ces mercenaires seront chargés de faire respecter les « valeurs occidentales » et pour tous ceux qui ont vu le seuil passé par cette dérive dans le soutien, la préparation et le financement de groupes fascistes et néonazis dans le but de renverser des gouvernements élus selon les procédures en cours dans la dite démocratie occidentale, ces "valeurs" posent questions, beaucoup de questions, essentielles. 

Quand nous avons quelques connaissances des meurtres de civils et méthodes de tortionnaires et autres trafics qui ont obligés Blackwater a changer de nom pour échapper aux poursuites et se refaire une façade de respectabilité, quand nous savons que ces compagnies sont les meilleurs alliées de la défense des intérêts et de la sécurité des corporations transnationales dans le monde, quelles sont héritières d’une longue traditions de répression sans pitié ni quartier des peuples résistants mises au point et améliorées pendant des décennies de pratiques sur des dizaine de champ de bataille ou de lieu de contre-insurrection (les insurgés aujourd’hui potentiellement, c’est nous, ce sont des gens comme nous qui protestent en Ukraine pour leur manifestations confisquées par des nazis au service de l’EU-UE), quand on sait que les mêmes "gardent" de véritables camps de travaux forcés que sont certaines mines ou les méga cultures de ces corporations, et bien d’autres choses encore, on comprend qu’il se passe des choses très graves en Europe et dans le monde. Et que c'est de pire en pire en accéléré.

Un gros indicateur de cela est le fait que ce pouvoir EU-UE, se soucient de moins en moins de ce que pourra penser l'opinion publique pour commettre ces forfaits, utilisant pour ses sales coups tant en Ukraine qu'au Venezuela des groupes qui se réclament ouvertement du fascisme et du néonazisme... et à présent la crème des répresseurs sans retenue.

On comprend également à travers les phases des composantes et étapes de coup d’état sous couverture de manifestations populaires, détaillées dans plusieurs textes que j'ai traduit récemment, que ceux-ci qui impliquent la prise de leadership dans les manifestations, et l’invisibilisation en tant que force politique des mouvements initiaux, et semble-t-il la liquidation discrète d'autant de dirigeants que possible de ces mouvements populaires pendant la période de chaos. Et nous voyons que lorsque ces mouvements se réveillent, en plein cauchemar,  pour reprendre en main LEUR révolution, ce qui les attend est une répression féroce, comme celle qui se profile à présent en Ukraine, dans le Sud-Est du pays où la population comprend qu’elle a été trahie et reprend ses manifestations contre le nouveau pouvoir cette fois ! Que les mercenaires seront chargés de réprimer...

Et les professionnels de la contre-insurrection sont appelés à la rescousse pour remettre le peuple à sa place. Le tiers-état qui une fois de plus a joué son rôle dans le renversement du pouvoir est sommé de retourner à sa place servile et d’obéir sans rechigner aux nouveaux Maîtres.

On est pas sorti de l'auberge ! ça va saigner !

Anne

 


ucrania2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives