22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 15:18

 

 

Aujourd’hui, je ne peux que vous conseiller la lecture de deux excellents textes, très complémentaires, publiés par Le Grand Soir :

Le premier Comment l’Occident fabrique les mouvements d’opposition de Andre VLTCHEK est un des meilleurs que j’ai lu sur ce thème, l’auteur est à la fois analyste et témoin en différents lieux de la planète et son texte est décapant.

Extraits :

Venezuela, Ukraine, Syrie, Thaïlande : des édifices publics ravagés, saccagés, violence, morts... Les gouvernements paraissent désarmés, trop craintifs pour intervenir. Que se passe-t-il ? Les gouvernements du monde démocratiquement élus sont-ils en train de devenir illégitimes à mesure que l’Occident crée puis soutient des mouvements d’opposition violents et conçus pour déstabiliser tout Etat qui se dresse debout contre sa volonté de contrôler totalement la planète ?

(…)La liberté, la légitimité et la transparence, voilà les vrais enjeux. J’ai quitté Bangkok, et alors que je suis dans l’avion, une pensée me hante : beaucoup de lieux sur lesquels j’ai écrit dernièrement vivent une situation similaire à la Thaïlande. Ceux qui sont élus démocratiquement, les progressistes les plus fervents, tous ces gouvernements à travers le monde sont sous le feu nourri d’attaques menées par des voyous, des bandits, des éléments antisociaux, voire carrément des terroristes.

(…)Dans ces pays où des gouvernements patriotes et progressistes ont été élus, ce sont les élites locales qui recrutent ces voyous pour le compte de l’Empire Occidental. Et avant eux, les soi-disant ‘’élites’’ sont recrutées, financées, entrainées ou à tout le moins éduquées par l’Occident. Sur un plan intellectuel, les médias privés se livrent une concurrence acharnée pour savoir qui d’entre eux sera le plus soumis au maître étranger. L’armée et les forces féodales les plus rétrogrades, dont les forces fascistes à travers le monde (voyez l’Ukraine par exemple), sont ainsi remises en selle, bénéficiant et profitant pleinement de la situation.

Tout ceci se passe à divers niveaux et à des degrés de brutalité très variables : Thaïlande, Chine, Egypte, Syrie, Ukraine, Venezuela, Bolivie, Brésil, Zimbabwe et de nombreux autres lieux à travers le monde.

Le procédé et la tactique sont quasiment toujours les mêmes : des médias financés par l’Occident, voire des médias Occidentaux eux-mêmes, jettent le discrédit sur les gouvernements élus par les peuples, participent à la création de scandales, tressent des lauriers aux mouvements d’opposition nouvellement créés.

 


Je vous laisse découvrir le reste par vous-même, je cite le passage suivant qui concerne l’Egypte

Je multipliais à ce moment-là les aller-retour en Egypte depuis plusieurs mois, tournant un documentaire pour la Chaine de Télévision Sud-Américaine, Telesur. J’ai vu avec désespoir mes amis révolutionnaires se terrer, disparaître de la surface de la terre. Pendant ce temps, des familles célébraient honteusement et ouvertement les morts causés par l’armée.

 


J’ai vu avec désespoir mes amis révolutionnaires se terrer, disparaître de la surface de la terre.


J’ai une hypothèse assez terrible, au cours de ces manipulations, et de ce coup de force qui fait disparaître dans une explosion de violence, est-ce que ce n’est pas aussi le moment où sont éliminés profitant du chaos les leaders de la réelle révolte populaire, repérés et ciblés lors des précédentes étapes, qui serait opposés au projet final et capables de mobiliser des forces populaire pour empêcher son bon déroulement ? Je voudrais savoir ce qu’en pense l’auteur parce qu’il donne là un début de confirmation à mes pires soupçons….

 

 

 

L’autre texte : de salubrité publique Indymedia Paris et les "antifas" soumis au détecteur de mensonge démonte quelques pièces importantes de cette immense arnaque que constitue le « mouvement anti-fa ». Je ne suis pas d’accord avec les auteurs quand il qualifie systématiquement les « anti-fa » de petites frappes. Si ceux qui les manipulent sont d’ignobles crapules, beaucoup d’entre eux sont des petits gars incultes et de bonne volonté, conditionnés pour servir l’opposé des intérêts qu’ils croient défendre. On peut se référer à l’article   Des droites au look de gauche par Raúl Zibechi

 pour voir démontée une – parmi tant d’autres - de ces manipulations qui instrumentalisent les jeunes de bonne volonté, de la même manière qu’elle utilisera les pulsions sadiques et crapuleuses des jeunes néo-nazis de première ligne…. « Diviser pour régner, instrumentaliser dans un camps comme dans l’autre, anticiper les révoltes pour les faire exploser en les canalisant dans le sens désiré, en profiter pour éliminer physiquement ou politiquement les leader de la Souveraineté Populaire, etc… ». Venezuela, théorie de Coups d’États « Doux » ; une pratique paramilitaire de violence et terreur nous donne aussi quelques recettes de comment faire diriger une révolte sincère de gauche, par des extrémistes de droite au service de Washington.

 

La première fois que j’ai vu cette annonce « Rejoins-nous. Toi aussi créée ton comité anti-fa dans ton quartier » (je ne sais plus si le terme était comité), un souvenir cinquantenaire a surgi immédiatement, dans les années 60 alors que l’Europe devait éliminer ces excédents de lait, le journal de Mickey lançait un appel « Toi aussi devient brigadier M » M pour Milk, il s’agissait d’inciter les jeunes à boire du lait parce que « c’est bon pour la santé ». C’était exactement le même procédé de recrutement, ayant aussi l’éthique comme prétexte. Nourriture saine, corps sain et tout le saint tremblement. J’avais juste envie d’y ajouter une mention utile, pour ceux qui auront à voir des rouge-brun partout « Si pas daltonien s’abstenir »

Ensuite je n’ai pas été surprise en fait de savoir que Clément Méric était mort après avoir participer conjointement avec des néo-nazis à une vente de vêtements de marque qui sont leur commun uniforme, seul change les insigne (et encore pas tous !). Je peux vous mettre ne série d’images d’émeutes devant les yeux, si aucun de ces symboles n’apparaît clairement sur la photo, je vous défie de me dire lesquelles sont fa et lesquelles sont « anti-fa ». Et je suis désolée de dire que ce sont souvent les mêmes moteurs émotionnels et les mêmes refus politiques superficiels du corporatisme dominant qui sont les ressorts de la manipulation des uns comme des autres. Mais aussi la même fin de destruction sans réel programme politique, sans projet de société qui permettent aux uns comme aux autres de déchaîner leur trop plein de violence adolescente (en crise prolongée pour certains).

Au-delà, on trouvera dans la hiérarchie des uns comme de autres de fins réelles de la manipulation, je doute que les propagandistes de Libération, article 11 et autres instruments de la manipulation médiatique destinée a discréditer l’opposition réelle, soit tout à fait innocents et inconscients de ce qu’il vont réellement, mais je douté également que tous ceux qui travaillent pour ces outils des nouveaux Goebbels, aient conscience de ce à quoi ils participent, sans des idiots utiles sincères et de bonne foi pour maintenir la couverture, les procédés seraient trop apparents.

Extraits deIndymedia Paris et les "antifas" soumis au détecteur de mensonge 

   que vous pouvez lire en totalité :

Depuis quelques années nous avons vu fleurir de nombreux groupuscules se réclamant de la lutte antifasciste. Mais s’agit-il d’une protestation de bonne foi ? Ces activistes sont- ils les dignes héritiers de l’antifasciste historique, celui issu de la coalition de partis de gauche à l’origine de la formation du Front populaire qui, sous l’occupation, résista à l’Allemagne nazie et au régime de la collaboration ? Quelles sont leurs sources ? Leur raisonnement tient-il debout ? Qui se cache derrière ?

(…)Derrière une façade pétrie d’idéaux et de symbolique d’inspiration libertaire, il s’agit pourtant bien d’outils de propagande néoconservatrice, donc raciste et guerrière.

(…)Les personnes décriées, intimidées, diabolisées, ont pour seul point commun la contestation du leadership étatsunien sur le reste du Monde, et de la politique d’apartheid et de spoliation du gouvernement israélien contre le peuple palestinien. Nous retrouvons constamment les mêmes cibles : Des gens de gauche, de droite et d’extrême droite, systématiquement assimilés sans distinction. Par ailleurs, l’extrême droite y représente un point d’ancrage argumentaire permanent, signe d’une manipulation évidente également en usage dans les rangs des réseaux néocons comme nous allons le voir.

Contenu :

I- L’alerte antifasciste : décryptage d’une manipulation

A- Une source néoconservatrice commune à ces pseudo alertes antifascistes

B- Trois marqueurs révélateurs de l’idéologie contenue dans la pseudo alerte antifa 

II- Deux poids deux mesures, ceux que l’alerte antifasciste épargne

A. L’extrême-droite d’obédience néoconservatrice, systématiquement épargnée 

B. Les théoriciens de l’islamophobie, eux aussi systématiquement épargnés

III- Ceux qui sont ciblés par l’alerte antifasciste

A- Pourquoi les militants anti-guerres de gauche en sont arrivés à accepter les bombardements de l’OTAN ? 

B- Les "mauvais régimes" selon les imposteurs maquillé en antifascistes

C- Syrie : point Godwin pour un massacre

D- Une propagande identique servit de prétexte en Irak 

(…) Si le régime irakien n’était pas un régime souple, les pires crimes infligés à la population irakienne ne sont pas imputables à Saddam Hussein mais à l’alliance atlantique. On estime qu’entre 1991 et 2003, un million d’enfants irakiens sont morts suite à l’embargo imposé par les Etats-Unis. La liste des produits interdits allait de simples denrées alimentaires à la quasi totalité des produits pharmaceutiques. En 1996, ce crime fut assumé par Madeleine Albright, secrétaire d’État de l’administration Clinton (et le bon docteur Kouchner NdL). Des informations qui ne posent pas le moindre problème de conscience à nos super résistants « antifas ». 10 ans plus tard, la Libye puis la Syrie ont droit au même traitement de mauvaise foi : l’intervention des intellectuels français.

IV- Leur but non-avoué : interdire le débat public contre le néocolonialisme

(…)Selon lui (Michel Collon), la propagande de guerre repose sur 5 principes :

  1. Occulter l’histoire
  2. Occulter les intérêts économiques
  3. Diaboliser l’adversaire
  4. Présenter notre camp comme n’attaquant pas un peuple, mais seulement un dirigeant
  5. Monopoliser l’information, empêcher le vrai débat

 

V- L’exemple type : Indymedia Paris soumis à l’épreuve du détecteur de mensonges

 

A- Les régimes réellement fascistes épargnés

B- L’assimilation du défenseur des opprimés à un oppresseur fasciste

VI- Extrême droite en Ukraine : sans surprise, pas d’alerte antifa

Conclusion :

Il arrive que l’histoire se répète, les corbeaux sont là pour nous le rappeler : à l’instar des militants de l’extrême droite identitaire des années 60 et 70 qui produisaient des brochures anonymes anti-Mitterrand et anti-communistes via la « Société d’Etudes et de Recherches Visuelles d’Impression » financée par l’UIMM (la caisse noire du patronat), les petites frappes de la nébuleuse néocon utilisent la même stratégie d’intimidation. Une seule différence : la couleur des publications, adaptée à notre époque. Elles ont viré aux couleurs libertaires et altermondialistes, dans des publications qui se réclament de l’antifascisme. Pour le reste, très peu de différences : le corbeau de droite d’hier était un jeune cogneur nostalgique du colonialisme, alors que le néo-corbeau d’aujourd’hui est un défenseur acharné du néocolonialisme guerrier sur fond de thèses fascistes. Cependant, vous en conviendrez, l’erreur serait impardonnable de confondre quelques barbouzes au service de la pensée néoconservatrice prédatrice et fascisante avec le véritable esprit libertaire, solidaire et pacifiste.

 

Bonne lecture....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives