20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 14:08

 

Bien que je ne partage pas entièrement le point de vue des auteurs, je n'ai aucun doute que nous soyons ensemble dans la constitution d'un Front contre le Fascisme qui Vient, malgré nos différences de conception du monde et très certainement de projet. Je diverge par exemple : avec l'affirmation

 

L'Union Européenne est une instance impérialiste dirigée par les monopoles capitalistes des différents pays la composant.

 

L'Union US-Européenne est dirigée par des corporations transnationales, sous égide yankee, qui les ont imposées en Europe avec le plan Marshall qui a créé une nouvelle caste dirigeante européenne issue et dépendante de leurs intérêts, comme il le font dans chacune de leur colonie.

La seule réponse cohérente à donner à la montée du fascisme et à sa pénétration des institutions réside dans la construction d'un large Front Antifasicste des Peuples. Nos personnels politiques, mandatés par le peuple à travers les élections sur base de programme précis se prennent pour des dirigeants, ce qui est fort malsain. Ils outrepassent en permanences leur mandats pour se mettre aux services d'intérêts opposés à ceux de leurs mandants électeurs, traitant les électeurs comme des imbéciles ou des criminels.

Pour répondre à la dictature de l'Union US-Européenne du Marché, avec son principe de concurrence, et sa gouvernance de plus en plus technocratique, seule la construction d'une souveraineté depuis la base, dans le cadre d'une démocratie participative, fondée dans les principes d'une économie de complémentarité, de partage des savoirs, de bienveillance en vers nons voisins, peut nous sauver de la dictature qui resserre son étau. Une telle transformation de structure demanderait assurément des "sacrifices" mais bien moins que ceux que nous demandent ceux qui se prennent pour nos Maîtres ou nos dirigeants... et quoi encore

Si l'appel qui suit ne donne pas vraiment de réponse il a du moins le mérite de poser de très bonnes questions et de faire savoir que cette US-Europe à gauche et parmi les couches populaires (par opposition aux démagogues populistes)  on en veut pas non plus ! Et que nous sommes nombreux, à gauche à l'affirmer. .

Et une immense majorité des populations toutes tendances confondues rejette le cauchemar étasunien et l'acculturation qui l'accompagne, dont on veut faire notre quotidien.

Je ne pensais pas un jour exprimer cela de cette manière mais si pourtant :

YANKEES GO HOME ! Bas les pattes de NOTRE Europe ! 70 ans d'occupation, Ya BASTA !

 

 

 

Pourquoi le boycott de l'élection du Parlement européen est-il nécessaire et légitime ?

Pourquoi le boycott de l'élection du Parlement européen est-il nécessaire et légitime ?L'Union Européenne est illégitime. 

  • Elle est menée par une caste de dirigeants non élus, dévouée aux intérêts américains et des monopoles des pays d'europe, à ceux des multinationales et du monde de la finance.  
  •  
  • Elle détruit les nations, les langues et les cultures nationales. 
  • Elle suit la politique guerrière, ruineuse et impérialiste de l’OTAN dirigée par les USA, elle suit une politique guerrière au service des impérialismes Français et Allemand.
  •  
  • Elle impose des politiques d’austérité qui détruisent les acquis sociaux et plongent les peuples d’Europe dans la misère.

L'Union Européenne n'est pas démocratique

Le vote des français en 2005 contre le projet de traité européen a été trahi en 2007 par l’adoption du traité de Lisbonne – sa copie conforme – par une majorité de parlementaires français. Le parlement européen, pourtant censé représenter la volonté des peuples européens, n’a pas bougé le petit doigt, preuve s’il en était besoin que l’Union européenne n’est pas démocratique. (Les français ont déjà dit majoritairement NON au Traité de Rome, NON à Maastricht, NON au Traité Constitutionnel en 2005)


Le Parlement européen n'a aucun pouvoir. 

Il n’y a pas de « démocratie européenne ». Le parlement européen n’en est pas un. Il n’a qu’un rôle consultatif. Il n’a même pas l’initiative de son ordre du jour. Il ne peut prendre une décision qu’a la demande express de la commission européenne, commission dont les membres n’ont aucun compte à rendre aux électeurs puisqu’ils ne sont pas élus.
Commission européenne qui est au seul service des classes dirigeantes, comme le montre sa politique depuis vingt ans. Commission européenne qui concentre de plus en plus de pouvoirs au détriment des pouvoirs nationaux.

Ceux qui prétendent changer l’UE depuis le parlement européens pour lui donner une inflexion sociale sont des naïfs ou des menteurs. Ce parlement n’a ni l’initiative des lois, ni celle des traités.



Le vote blanc lors de cette élection est une dangereuse illusionLes bulletins blancs ne seront pas comptabilisés comme votes exprimés(Avec la nouvelle loi, ils seront comptés séparément. Mais les bulletins blancs ne seront toujours pas pris en compte pour les suffrages exprimés.

Si les blancs s’ajoutaient aux votes exprimés, cela ferait chuter les pourcentages de voix obtenues par les candidats puisque les dit-pourcentages sont calculés par rapport aux nombre des exprimés et cela serait dommageable pour l’image d’un candidat d’être élu avec un très faible pourcentage de voix.
Le vote blanc non comptabilisé servira à masquer le rejet massif des peuples pour l’Union Européenne qui n’a fait que croître. Avec le vote blanc, l’UE pourra dire de ces électeurs qu’ils approuvent le caractère de cette élection puisqu’ils votent.

En 2009, le taux d'abstention a été de 56,9% dans les pays de l'UE et de 59,35 % en FranceNous lançons une campagne pour remplacer l'abstention par un boycott conscient.
 
L'UE s'est doté d'une police de répression au delà des lois et des état. Son nom est EuroGenFor. C'est une milice anti-ouvrière qui intervient sans contrôle à l'appel de n'importe quel état de l'UE. Vous n'en avez pas entendu parlé ? C'est normal, elle a été mise en place dans le plus grand secret. Mais les travailleurs de Grèce en ont déjà fait l'expérience lors des répressions violentes de ces dernières semaines.
Sur le grand marché transatlantique. « Le traité de Lisbonne donne les coudées franches à l’UE pour négocier de manière autonome des accords diplomatiques et sécuritaire avec les Etats-Unis afin de renforcer l’architecture transatlantique»

Comment peut-on parler d’aménagement de l’UE ? Surtout que M° Barroso président du Conseil européen négocie dans le dos avec le Président des Etats-Unis. Le  marché Transatlantique est là pour augmenter les exportations américaines, soutenir les emplois américains et s’étendre en Asie. Et à aucun moment il n’est question des emplois en Europe.

Le capitalisme n’est pas aménageable, l’UE ne peut se transformer par voie institutionnelles.  Seules les luttes s’inscrivant dans un cadre national sont en capacité d’ouvrir de larges rassemblements pour transformer la société.

L'Union Européenne est une instance impérialiste dirigée par les monopoles capitalistes des différents pays la composant. C'est une tentative de surmonter les crises systémiques du capitalisme en Europe en élargissant le marché, en cassant tous les droits sociaux, en limitant l'indépendance des nations et en instaurant un pouvoir supra-national de type fasciste !

Le IVème Reich est en construction !

 

 

Source :
CAP 2012... et après?

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Eurocrassie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives