15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 13:26

 

 

invitation-FR-biop.jpg

 

 

Le Collectif pour une alternative à la Biopiraterie organise un atelier participatif au Sommet des peuples, parallèle à la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable « Rio+20 » le 21 juin 2012 à11h. 


Du 20 au 22 Juin se tiendra la Conférence officielle « Rio+20 » réunissant chefs d’Etats et de gouvernements autour des thèmes liés, entre autres, à l’ « économie verte », c’est-à-dire aux activités économiques liées directement ou indirectement à la protection de l’environnement. En parallèle, du 15 au 23 juin, s’organise le Sommet des peuples, sommet de la société civile internationale proposant des alternatives, socialement et écologiquement soutenables.

Le Collectif Biopiraterie organisera le 21 juin 2012 au sein de ce Sommet parallèle un atelier en présence de Vandana Shiva (Inde), Ailton Krenak (Brésil), Almir Surui (Brésil), Benki Ashaninka (Brésil), Johanna Von Braun (Afrique du Sud – sous réserve), Pierre Johnson (France), entre autres.


Cet atelier participatif nous permettra de :

  • Faire connaître les enjeux et problèmes liés à la Biopiraterie ;
  • Renforcer le réseau de la société civile internationale mobilisée contre la Biopiraterie ;
  • Développer des outils et alternatives concrètes ;
  • Accentuer le travail de veille sur des cas de Biopiraterie.

Cet atelier sera l’occasion de mettre en lumière les enjeux et dangers liés à la Biopiraterie, grâce à l’intervention d’experts reconnus tels que Vandana Shiva, mais aussi de représentants de peuples autochtones victimes de pratiques biopirates. Des tables rondes par groupes seront également organisées sur différents thèmes, avec des cas d’études illustrant : des moyens de résistance contre les pratiques biopirates, mais aussi des méthodes de renforcement des capacités des communautés, ainsi que des outils de protection et de mise en valeur des savoirs traditionnels.


Ces débats et échanges seront filmés et rediffusés via notre Site Internet. Le Collectif espère que cet atelier et les rencontres qui suivront, avec les communautés autochtones et les ONG investies dans la protection des ressources naturelles et savoirs traditionnels, permettront de renforcer la mobilisation contre ces pratiques illégitimes.


Plus d’informations sur :


Le site du Sommet des peuples : http://cupuladospovos.org.br/fr/

 

Le site officiel de Rio+20 : http://www.uncsd2012.org/rio20/index.html 

 

 

Biopiraterie.org

 

Source : coco Magnanville

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives