23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 18:27

Escadrons de la mort, l'école francaise


Le film documentaire Escadrons de la mort : l’école française, réalisé par la journaliste et historienne française Marie-Monique Robin, décrit la participation et la collaboration des militaires français avec les dictatures sud-américaines durant les années 1970 et 1980, en particulier avec la junte militaire argentine [

Dans un entretien avec le quotidien argentin Pagina 12, Marie-Monique Robin rappelle : « L’état-major argentin a proposé en 1959 un accord pour que des experts français dans le domaine de la "guerre anti-subversive donnent des cours et agissent en tant que conseillers payés par l’Armée argentine". La mission militaire française permanente à Buenos Aires, composée de vétérans de la guerre coloniale en Algérie (1954-1962), est restée en place jusqu’en 1981, avec l’appui des gouvernements argentin et français. Les méthodes utilisées dans la "Bataille d’Alger" ont été exportées à l’Ecole de Guerre de Buenos-Aires. Cela a été le cas notamment en ce qui concerne la conception de l’ennemi intérieur, qui était à la base de la doctrine française, provenant de l’expérience dans la lutte contre un ennemi en milieu urbain. En effet, pour les militaires argentins, jusqu’à l’arrivée des Français, l’ennemi venait de l’extérieur, du Chili, du Paraguay. Mais avec cette nouvelle conception, l’ennemi pouvait être un voisin, un enseignant, un péroniste ou un militant de gauche qui mettait en péril les valeurs occidentales. Et pour vaincre cet ennemi caché, mêlé à la population, dépourvu d’uniforme, il fallait mettre en oeuvre les méthodes de la "doctrine française" ou "école française". Le renseignement est fondamental, et qui dit renseignement dit interrogatoire, et donc torture (pour obtenir des informations). Et ensuite, pour se débarrasser des torturés, on les fait disparaître. » Escadrons de la mort : l’école française commence par la voix de quelques ex-combattants français en Indochine et en Algérie et continue par les témoignages de quelques élèves exemplaires comme, entre autres, l’ex-ministre de l’intérieur pendant la dictature, Albano Harguindeguy, l’ex-président de fait Reynaldo Bignone, et Manuel Contreras, chef de la DINA, la police secrète chilienne.

Ces témoignages historiques sont complétés par les récits de deux ex-cadets de la marine, emprisonnés et renvoyés parce qu’ils ont dénoncé l’utilisation de la torture, par les histoires de quelques survivants et de Horacio Mendez Carrera, avocat des disparus français en Argentine, et de Maria del Rosario Cerruti, une mère de la Place de Mai.

Partie 1 : http://www.dailymotion.com/user/Lesbrasmentombent/video/x8agxp_escadrons-de-la-mort-lecole-francai_news
Partie 2 : http://www.dailymotion.com/relevance/search/Escadrons+De+La+Mort%2C+L%27%C3%A9cole+Fran%C3%A7aise/video/x8ahej_escadrons-de-la-mort-lecole-francai_news

Partie 3 : http://www.dailymotion.com/relevance/search/Escadrons+De+La+Mort%2C+L%27%C3%A9cole+Fran%C3%A7aise/video/x8ahv7_escadrons-de-la-mort-lecole-francai_news

Partie 4 : http://www.dailymotion.com/relevance/search/Escadrons+De+La+Mort%2C+L%27%C3%A9cole+Fran%C3%A7aise/video/x8ai9b_escadrons-de-la-mort-lecole-francai_news


Réalisatrice :
Marie-Monique Robin
Distributeur : Ideale Audience international
Producteur : Ideale audience
Rediffusion : 2001
Durée : 01:00
Soumis par : Jules conseillé par Cyril (mon cher colocataire)


Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Métastases du nazisme
commenter cet article

commentaires

Serge Adam 24/08/2009 17:38

Je pense que c'est plus qu'une maladie de l'âme, même si je t’accorde un bon point. Je pense que c'est le mépris de l'autre, de sa différence et de l'arrogance de ceux qui prétendent connaitre et avoir des solutions a tout. Ca nécessiterait un long commentaire, mais on s’entend pour dire que l'extrême droite est la bassesse de l'esprit de certains humains qui non aucune compassion pour le genre humain.A la prochaine

Serge Adam 24/08/2009 15:06

Effectivement très intéressant. Au Québec comme je l'ai souligné les gens sont sensibles concernant les mouvements d'extrême droite. Toutefois, il ne faut pas croire qu'il ya absence de mouvements racistes au contraire il existe des groupuscules et notre vigilance est de rigueur.

Anne Wolff 24/08/2009 16:37


Je perçois de plus en plus l'appartenance à l'extrême-droite comme une maladie de l'âme de ceux qui sont incapables de jouir simplement de la beauté de la vie.


Serge Adam 24/08/2009 03:51

J'ai déjà visionné ce documentaire fort intéressant d'ailleurs et c'est très pertinent de le rappeler aux lecteurs, car ça permet de mieux comprendre les positions actuelles des principaux pays d’Amérique latine en lutte pour leur émancipation...Comme la mémoire a tendance à oublier, un rappel de l’histoire nous permet de mieux cerner la propagande que nos médias exercent sur nos propres concitoyens.

Anne Wolff 24/08/2009 12:35


Du tout bon journalisme, en tout cas ! J'ai appris beaucoup de choses avec ce documentaire et je n'avais pas conscience que la France des "droits de l'homme" avait joué un aussi grand rôle dans la
formation de tortionnaires !J'aurais mieux vu des nazis dans le rôle...même si je sais que la France en a compté beaucoup et que Pétain a remis le pays "clés en main" à Hitler. Un excellent bouquin
"La lie de la société" de Koestler ou les tribulation d'un résistant au franquisme qui cherche refuge en France : édifiant.


Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives