23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 13:01


16.08.2009




Un baril de pétrole renferme l'énergie équivalente à 20.000 heures de travail humain. En utilisant le pétrole, l'homme a démultiplié le développement de la civilisation et amélioré radicalement ses conditions de vie matérielles.

C'est encore le pétrole qui a permis de nourrir une population multipliée par 4 en l'espace d'un siècle. Il y a du pétrole dans tout ce que nous mangeons, sous forme de transports, d'engrais, et d'énergie pour les machines agricoles (sans lesquelles la production agricole n'aurait pu suivre l'augmentation des besoins). Pour produire une calorie de notre alimentation, on utilise actuellement vingt calories issues du pétrole.

Enfin le pétrole transformé permet de produire le plastique sans lequel la plupart de nos objets familiers ne pourraient exister.

Toute notre société moderne repose sur le pétrole. Que se passera-t-il lorsqu'il sera épuisé ou trop cher pour être utilisé massivement comme aujourd'hui? Cela remettra en cause l'ensemble de notre mode de vie. Les voyages en voiture ou en avion seront réservés à une élite. La fin du pétrole provoquera également des nouvelles famines et l'effondrement final de l'économie.

Au rythme de consommation actuel, il reste pour 40 ans de pétrole. La production de pétrole a aujourd'hui atteint son niveau maximum. C'est le "peak oil", avant une baisse inexorable de la production, alors que la demande continuera d'augmenter, du fait de l'augmentation de la population et du passage à l'âge industriel de la plupart des pays dans le monde.

Ce documentaire diffusé par Arte est illustré par une musique de Philip Glass...

voir le film

Thèmes: Environnement, Futur

Sélection d'articles sur les mêmes thèmes:
Think different
« Surplus, la consommation par la terreur »
« The Story of Stuff », l'histoire des choses que nous consommons
Le CO2, bon prétexte pour ponctionner davantage les citoyens
Le Soleil en panne - Vers une nouvelle glaciation?
Crise systémique: nouvelles prévisions du LEAP 2020
« Koyaanisqatsi »
« La Belle Verte »
Agriculture de la mort
Le réchauffement climatique provoquera une récession mondiale majeure, prévient un économiste de la Banque Mondiale


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Toutes Dernières Archives