17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 11:20

Mexique: Acteal, terrorisme d'Etat et impunité
17-08-2009
Le gouvernement mexicain, par l'intermédiaire de la Cour Suprême de Justice de la Nation, vient de faire libérer 20 des paramilitaires qui en décembre 1997 ont assassiné 45 indigènes tsotsil du Chiapas, en majorité des femmes et des enfants, appartenant à l'organisation catholique des « Abejas ».
Lire la suite...
 
Argentine : expulsion de l'entreprise récupérée Filobel- Febatex
15-08-2009
Les travailleurs de la Coopérative Textile Quilmes (ex-Febatex) ont été expulsés hier matin par la police de la province de Buenos Aires. L'ordre a été émis par le Juge Damian Véndola du Tribunal de Garanties N º 4 de Quilmes. Pour aujourd'hui à 13 h, les travailleurs ont appelé les organisations sociales, syndicales et d'étudiants à une mobilisation dans la capitale.
 

 
Lire la suite...
 
Chili : organisations indigènes répudient le meurtre d'un mapuche
14-08-2009
La Coordination Andine d'Organisations Indigènes (CAOI) a condamné la violation du Peuple Mapuche dans la Araucania chilienne. L'organisation réunit des communautés originaires de Bolivie, d'Équateur, du Pérou, de la Colombie, du Chili et d'Argentine.
 
  Bandera Mapuche Fuente: www.mapuexpress.net  
Bandera Mapuche www.mapuexpress.net
 
Lire la suite...
 
Argentine : les travailleurs de Zanon obtiennent l'expropriation de la fabrique récupérée
14-08-2009
En Patagonie argentine, les travailleurs de l'ex-céramique Zanón, province de Neuquén, ont reçu la reconnaissance légale pour le fonctionnement de l'entreprise sous gestion ouvrière.
 
Obreros de FaSinPat festejan la expropiación Fuente: www.obrerosdezanon.com.ar
 
Lire la suite...
 
Les zapatistes montrent les dents (VIDEO)
14-08-2009
Documentaire sur des ateliers dentaires dans le Caracol de Roberto Barrios
Lire la suite...
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Sud Amérique
commenter cet article

commentaires

Débla 18/08/2009 12:22

Rhôooo le vilain moi , facile de se cacher derrière un écran pour déverser du fiel ..... Bel exemple de ce qu'il y a de plus dégueu dans la nature humaine: la lâcheté ....

moi 18/08/2009 03:43

Communiste de merde, blog de merde, un tas de merde tout ça.
Bien rouge la petite belge. Tous de cerveau lavés, incapables de penser.
Va vivre à cuba ou au venezuela si tu veux du rouge. Communiste!!!

Anne Wolff 18/08/2009 05:10


T'es de là ? Tu m'invites...Venezuela, Bolivia...Ecuador...como tu quieres...un peu moins fatiguant que de soulever l'apathie de la décadance locale...Mais tu te trompes, depuis 40 ans je fais
partie de l'ETA, donc rebelle et terroriste mais pas communiste...(hé, c'est juste una broma, un chiste)


Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives