12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 11:23



« Sauve qui peut ! », « Chacun pour soi !» et « Dieu pour personne ! »

Non, je ne continuerai pas ce travail que j’avais entamé pour essayer de catalyser un mouvement de résistance contre la vaccination obligatoire et les probables corollaires liberticides qui l’accompagneront. Depuis des années, l’espoir me vient d’Amérique latine, de la construction d’un pôle d’opposition démocratique à l’omnipotence de l’Empire. Depuis un peu plus d’une dizaine de jours je vis à l’heure de là-bas, pour suivre la lutte exemplaires du peuple du Honduras et je découvre chaque jour des nouveaux aspects admirables des luttes que mènent les Peuples et certains gouvernements de ces pays pour développer une nouvelle forme de démocratie, non plus représentative mais participative. Chaque jour aussi  je découvre un peu plus des tentatives de déstabilisation de ce pôle de résistance sous continentale par l’oligarchie internationale qui sait qu’il y a là, les seuls susceptibles de faire barrage à son hégémonie.

Je découvre ici une ignorance crasse, une indifférence ignoble pour ce qui se passe là-bas, même parmi ceux qui prétendent informer, même parmi ceux qui prétendent s’informer. Je suis profondément dégoûtée. Je suppose que pour les uns c’est le résultat d’un manque d’intelligence de la situation, pour les autre d’un manque d’esprit de solidarité et que quelques autres -  forcément – sont payés pour créer ce désintérêt et détourner notre attention de vrais problèmes et nous embrouiller la tête.

Dans de telles conditions les bases d’une résistance me semblent compromises et je ne perdrai pas mon énergie d’avantage dans ce projet foireux. Je m’excuse auprès de ceux qui ont fait preuve d’une réelle volonté d’action et manifester leur esprit de solidarité. Rien n’empêche que d’autres reprennent ce projet. Je suis profondément dégoûtée et j’ai honte de l’Occident.

Anne

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Débla 13/07/2009 10:11

Tu fais de l'urgence ta pierre de bataille et tu sembles te lasser, j'ai envie de te faire partager cette citation, elle m'aide toujours quand j'ai l'impression que je ne chemine pas assez vite :
Vous êtes bon lorsque que vous marchez fermement vers votre but d'un pas intrépide. Pourtant, vous n'êtes pas mauvais lorsque vous y allez en boitant. Même ceux qui boitent ne vont pas en arrière. KHALIL GIBRAN .....

Anne Wolff 13/07/2009 10:26


J'étais fatiguée, là j'ai dormi un peu plus. Je suis remontée à bloc depuis deux semaines. J'avance vite et bien, avec un sentiment de sérénité déterminé que j'avais perdu et qui ne cesse
d'augmenter. Juste je me sens vraiment solidaire des luttes de l'Amérique latine, et ils sont dans l'urgence... J'ai toujours adoré faire les choses avec ce brin de folie qu'est la passion. Je
retrouve aussi cette saine colère qui génère une fabuleuse énergie, et je reçois aussi bien des bonnes choses de mes amis des bancs publics.
Il y a urgence aussi pour les vaccins, mais tout est lié et si personne ne se montre solidaire des peuples en lutte pour la démocratie qui font face pacifiquement à des armées de tortionnaires,
c'est mal barré...donc je ne dilapide pas mon énergie pour des causes perdues, mais au moins j'aurai essayé
Bisous
Merci Débla
Anne


... 13/07/2009 00:51

C'est fou! Au moment où j'ai envoyé mon mail ta réponse à ce commentaire arrivait à la même seconde!
... = Envie de rester dans l'ombre pour l'heure...:)

Anne Wolff 13/07/2009 05:10


et moi envie d'être à l'ombre du soleil avec les gens de la vraie vie...et de tous les pays. Hier un joli mélange, Colombie, Zimbabwe, Afrique du Sud...
J'entends que l'équipe de telesur c'est fait expulser du Honduras...la honte


... 12/07/2009 19:23

Je te comprends et t'écris dès que ce sera possible. Problème d'ordi.

Anne Wolff 13/07/2009 00:24


Laissé par ...
J'avance et ma vie de bancs est magique en ce moment...au Honduras quand je suis partie tout à l'heure les journalistes de télésur étaient enfermés dans leur hôtel sous contrôle de l'armée qui leur
avaient confisqué leurs passeports ainsi qu'à d'autres journalistes d'information. Je vais aux nouvelles.


Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives