28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 10:52

 


22heures pile, les flics débarquent. C’était place Flagey, un groupe de musiciens jouait en sourdine et c’était bien agréable. A un coin de rue, dehors, devant le bistrot Irlandais, une quarantaine de supporters de football massés pour suivre le match projeté sur grand écran à l’intérieur du bistrot s’égosille à qui mieux, mieux, longtemps après cette intervention, sans que personne y trouve rien à redire. Mais les musiciens, eux ont du donner leurs papiers : contrôle d’identité.


 

 

J’étais sur le point de m’endormir, il était deux heures du matin quand passe dans la rue un cortège de bagnoles des supporters de l’équipe gagnante qui hurlent la victoire à grand renfort de coups de klaxons. C’est courant, personne n’y trouve rien à redire ?  Ici la tolérance zéro s’adresse à ceux qui n’aimant pas spécialement le football trouveraient légitime de se plaindre de l’agression sonore qui est le mode d’expression de ceux qui suivent les jeux du stade.

 

 

 

Le lendemain, un concert sur une scène dressé pour un soir dans le recoin que forme la place  Sainte-Croix, une musique abominable, qui vous vrille les nerfs envahit la place Flagey que je fuis. La sono est déchaînée, le son monte. Je sens tout mon corps, mon cerveau harcelés par les horribles vibrations. Je me dis que c’est une incitation au meurtre, cette musique. Je vais me réfugier à 200 mètres de là en compagnie des arbres et des canards, au bord de l’étang mais les vibrations des basses se font sentir jusque-là. Les canards sont complètement perturbés, eux aussi. Cela jusqu’à 22heures40.


 

Bon d’accord, les flics avaient l’air fort gênés et mal à l’aise de devoir intervenir jeudi soir, mais les ordres… Jusqu’où iront-ils pour « suivre les ordres » ?

 


Anne

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans anne humeur du jour
commenter cet article

commentaires

Serge Adam 28/06/2009 21:05

La musique techno, je suis d'accord avec toi, ça tape sur les nerfs.
Pour Mousavi, content que ça te convienne. Pour la photo,en rouge, je trouve bien..
À bientöt

Serge Adam 28/06/2009 15:30

Excuse pour les fautes, j’avais mon bébé dans les bras il a 15 mois et il a appuyé sur les touches alors le résultat...!!! Je n'ai pas eu le temps de vérifier et en un tour de main, la page disparue...

Serge Adam 28/06/2009 15:26

Comme je peux voir c'était la fête! Au Québec, le 24 juin c'est la fete nationale des québécois et partout en province on fete. J'adore tous les genres de musique et contrairement à toi j'aime le heavy métal (lol :))ca me défoule. Je suis assez éclectique sur le plan musical.
Bon dimanche

Anne Wolff 28/06/2009 15:33


Désolé Serge, ce n'était pas du heavy, cela ça passe, et je suis capable d'apprécier. C'était une sorte de techno qui voulait se faire passer pour du rock aves une poupée sexy qui ne savait pas
chanter et jouait à perdre par hasard sa robe en scène et beaucoup de basses martelantes répétitives sans beaucoup d'autres qualités musicales.  Je sais la photo n'était pas illustrative, mais
cela me prend un temps dingue de chercher les bonnes photos, 3 ou 4 fois plus que d'écrire les textes alors je l'ai prise parcequ'elle était rouge comme le texte.
Merci pour Musavi.
Anne


Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives