14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 23:26

farine de blé

Mobilisation pour défendre les droits des paysan-nes

La Vía Campesina / lundi 13 janvier 2014

 

JPEG - 55.5 ko
photo credit : Mox07 via photopin cc

Pour les droits des paysan-nnes d’utiliser et d’échanger librement leurs semences et leurs animaux reproducteurs, et d’accéder sans restrictions à l’ensemble de la diversité cultivée disponible ;

Contre les brevets sur le vivant et le contrôle du marché des semences par les multinationales.

Mobilisation du lundi 20 janvier 2014 dés 13h- Place du Luxembourg, devant le Parlement Européen !

Le Parlement Européen va voter un paquet législatif sur la commercialisation des semences, la santé des animaux et des plantes et les contrôles sur la chaîne alimentaire.

La Coordination Européenne Via Campesina appelle à l’organisation d’action à Bruxelles ou dans votre pays, avant le vote de ce règlement.

L’industrie exerce d’immenses pressions pour que le Parlement annule les quelques ouvertures proposée par la Commission :

- la reconnaissance du droit des paysan-nnes d’échanger leurs semences ;

- la commercialisation de semences de variétés non enregistrées ou hétérogènes, dans un cadre malheureusement déjà trop étriqué.

Les autres problèmes qui font l’objet des plus vives controverses concernent :

- la généralisation des plantes et des variétés brevetées et le risque d’interdiction totale des semences de ferme et de contamination de toutes les semences paysannes qui en résulte ;

- la privatisation du contrôle public du marché remplacé par de grosses structures privées sous contrôle de l’industrie, ou, pour les grosses entreprises, par leurs propres autocontrôles internes ;

- l’établissement de normes de production et de commercialisation inaccessibles aux petits opérateurs et aux semences biologiques ;

- et enfin la difficulté accrue pour certaines associations de conservation de la biodiversité de continuer à diffuser leurs semences.

C’est pour quoi la Coordination Européenne Via Campesina lance cet appel destiné à tous les agriculteur-ices, défenseurs des semences de ferme et paysannes, aux organisations de l’agriculture biologique, à toutes les associations de conservation et de diffusion de la biodiversité cultivée et à toutes les personnes qui se sentent concernées, de soutenir cette lutte paysanne en rejoignant la mobilisation le 20 janvier mais aussi en organisant des actions (échanges publique de semences, actions symboliques, interpellation de politiciens, etc.)dans leur propres pays avant le vote de ce règlement.

Comment participer à la mobilisation ? Ramenez vos semences à échanger et de quoi faire du bruit et de la musique !!

Plus d’information www.eurovia.org et si vous organisez une action, contactez benjamin@eurovia.org

 

Graines : Vue macro de graines de s?same dans le sac de lin avec cravate isol? sur fond blanc

 

 

Graines : Grand ?crou et la s?lection des semences vivri?res en porcelaine bols sur fond de toile de jute Banque d'images
Source ;
Mobilisation pour défendre les droits des paysan-nes
Agencia Prensa Rural Colombia

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Wolff - dans Gardiens des Semences
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Archives