26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 22:01

 

 


19 septembre 2013 par Breaking News

Une semaine après que près d'un million motards patriotiques ont convergé sur Washington DC, pour le 12e anniversaire du 11 septembre 2001, un grand groupe de camionneurs a annoncé ses plans pour arrêter le commerce dans tout le pays pour le mois prochain.


La grève est prévue comme une réponse à la "DC corruption qui est en train de détruire l'Amérique", selon la page Facebook du mouvement.


Les organisateurs affirment que les camionneurs qui prennent part à la grève ne transporteront pas des marchandises pendant trois jours, à partir du 11 octobre jusqu'au 13 octobre 2013.
Une campagne de médias sociaux lancée cette semaine, a déjà recueilli des dizaines de milliers de partisans.
L'événement doit inclure un convoi vers la capitale de la nation, et les premiers commentaires montrent que de nombreux chauffeurs sont impatients de rejoindre le mouvement. 



Photos de camions et de chauffeurs qui prennent part à l'événement sont constamment affichés à la page Facebook, "Les routiers vont arrêter l'Amérique", et beaucoup de ceux qui ne peuvent pas se joindre à nous s'engagent à laisser leurs véhicules stationnés pendant la grève.
En cas de succès, la grève pourrait entraîner des embouteillages importants - à la fois dans les rues de Washington DC et entre les points de livraison dans toute la nation.

 
Selon les administrateurs médias sociaux du mouvement, la grève de trois jours espère accomplir trois objectifs spécifiques.
En plus de l'interruption des livraisons de camions et de s'engager dans le convoi de camionneur, les organisateurs espèrent obtenir le soutien de la population générale.
L'appel à la grève générale parmi les citoyens américains de tous bords, l'objectif final est "non commercial. Non paiement des factures. Aucune utilisation d'argent pendant trois jours".

Incontestablement c'est un objectif noble et un grand nombre d'utilisateurs de Facebook semble enclin à y prendre part.
«Merci les routiers pour parler pour nous tous», écrit un partisan.
Plusieurs soutiennent que les livraisons absentes est un petit prix à payer si le gouvernement fédéral entend réellement le message. 

"Je peux très bien survivre pendant 30 jours ou le temps qu'il faut pour me réapprovisionner après l'arrêt du mouvement", a déclaré un autre utilisateur.

Il reste à voir si ce mouvement va réussir à ouvrir les yeux de ceux qui sont à Washington ou à être largement ignoré (comme le rallye des motards).

 Un fait est incontestable, cependant : des millions d'Américains, les motards, les camionneurs et tout le monde entre les deux en ont marre du statu quo au sein du gouvernement fédéral et sont prêts à aller très loin pour préserver cette grande nation pour les générations futures.

Rassemblements publics contre nos dirigeants corrompus deviennent monnaie courante, et cette grève prévue ne sera sûrement pas la dernière. 

Barack Obama a bien tenu sa promesse de campagne d'apporter le changement en Amérique 2008. 
L'indignation des Américains patriotes est la première étape pour finalement changer la nation.
 

Source :
http://www.westernjournalism.com/1-million-truckers-to-protest-obama-by-shutting-america-down/


Les routiers US maintenant rejoints par leurs homologues canadiens !

 
20 septembre 2013 par Suzanne Hamner
 

Beaucoup d'Américains soutiennent les conducteurs de 18 roues pour DC en s'engageant à boycotter ces trois jours, en restant chez eux et en évitant toutes les transactions d'argent pour ces jours. Quelques personnes offrent de payer pour les chambres d'hôtel et un repas ou deux pour les camionneurs.
Un arrêt de camion à Baton Rouge, il y a une offre 50 gallons de carburant gratuit pour les 20 premiers camionneurs qui viennent dans leur établissement pendant ces trois jours.

Une nouvelle page Facebook a surgi, pour les camionneurs canadiens qui font grève, ce qui suggère que leurs homologues canadiens montrent leur soutien à leurs frères et sœurs américaines du camionnage en s'arrêtant ainsi les mêmes jours.

Deux émissions de radio exhortent les chauffeurs de camion à appeler pour discuter des questions importantes. 

Le Réseau Éducation-Médias Guerilla demande aux chauffeurs de camion d'identifier les questions les plus importantes en plus du prix du carburant que les conducteurs aimeraient voir changer.
Si vous allez au magasin pour acheter quelque chose, c'est parce qu'un chauffeur de camion l'a livré.
Ces hommes et ces femmes sont prêts à risquer trois jours de leur vie pour protester contre la corruption à Washington.

Cet avis est donné pour que les personnes s'approvisionnent en articles pour ces trois jours et trois supplémentaires en raison du temps qu'il faudra pour que les marchandises arrivent à destination après le boycott.
Le médicament est habituellement distribué à 30 jours d'intervalle, alors assurez-vous que vous obtenez vos recharges avant le 11 Octobre.

Pour soutenir les conducteurs de camions et de participer, les individus peuvent cesser toutes les transactions d'argent pendant ces trois jours.

Source : http://freedomoutpost.com/2013/09/1-million-truckers-protest-now-joined-canadian-counterparts/#QAKlLAj680w2VCHZ.99

 

Via :
USA : Grève routiers anti-corruption 11-13/10 !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Anne Wolff
  • : Comprendre la globalisation, apprendre à y résister
  • Contact

Profil

  • Anne Wolff
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité
  • Amoureuse de la vie, d'une fleur, d'un papillon, d'un arbre, du sourire d'un enfant, je m'oppose à tout ce qui conduit à la destruction systématique de ce que la nature a créé, de la vie, de la beauté du monde, de la tendresse et de la dignité

No Pub

Malgré les publicités imposées dans sa nouvelles versions qui apparaissent sur ce blog,celui-ci reste un acte gratuit.

Recherche

Nouvelles formes du fascisme

"Le vieux fascisme si actuel et puissant qu’il soit dans beaucoup de pays, n’est pas le nouveau problème actuel. On nous prépare d’autres fascismes. Tout un néo-fascisme s’installe par rapport auquel l’ancien fascisme fait figure de folklore […].

Au lieu d’être une politique et une économie de guerre, le néo-fascisme est une entente mondiale pour la sécurité, pour la gestion d’une « paix » non moins terrible, avec organisation concertée de toutes les petites peurs, de toutes les petites angoisses qui font de nous autant de microfascistes, chargés d’étouffer chaque chose, chaque visage, chaque parole un peu forte, dans sa rue, son quartier, sa salle de cinéma."

 

Gilles Deleuze, février 1977.

Toutes Dernières Archives